mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La France avec des ailes
La France avec des ailes
3 Juin 2012 | International > Euro

Qualification acquise 4 jours plus tôt en Turquie, il n'y avait plus de suspense pour cette équipe de France Féminine, leader définitif de ce groupe 4 de qualification pour l'Euro Hollandais. Juste l'opportunité de continuer la préparation en vue des Jeux Olympiques de Londres et de régaler un public Nantais tout heureux de recevoir les femmes de défis. Mission accomplie face à une Lituanie courageuse mais limitée.

Dans le costume de l'agneau prêt à se faire manger tout cru, la modeste Lituanie entame pourtant la partie de la meilleure des façons, Laima Bernataviciute trouve notamment les premières failles dans une défense Bleue encore en sommeil (4-4, 7'), l'arrière Fleuryssoise se révèle précieuse à la passe comme à la finition. Un long préchauffage pour ces Françaises au programme jusque là surchargé, quelques hésitations initiales en attaque méritent bien le temps-mort précoce d'Olivier Krumbholz. Et c'est à l'ailière Paule Baudouin que revient l'honneur de placer une première accélération (7-5, 11').

Petite accélération timide car la formation Balte n'est pas prête à rendre les armes si tôt. Quelques tirs mal appréciés par Cléopatre Darleux met la Lituanie dans le bon tempo (10-9, 16'). A l'entame de ce second quart d'heure, les fidèles de Beaulieu assistent à une première mi-temps sans grande envolée. De la maladresse chez les femmes de défis qui voyent leurs tirs repoussés par les montants adverses. A ce petit jeu, c'est le duo expérimenté Bernataviciute (Fleury) - Jurgutyte (Mios) qui mène le jeu sans fioriture. Des boulevards qui profitent à une pivot Lituanienne trop souvent esseulée (12-11, 20').

Le salut passe enfin par les ailes en fin de première : à l'image de Baudouin (7/7 en première) sur l'aile opposée, Audrey Deroin convertit les pertes de balles adverses (16-12, 24'). 3 buts coup sur coup de la Toulonnaise pour enfin lancer le match sur un rythme acceptable. Le jeu Lituanien se liquéfie petit à petit... et à l'image de ce ballon chipé par Baudouin à la 28ème minute, la France s'échappe inexorablement. Une sélection Tricolore qui aura attendu les 6 dernières minutes de la première période pour se détacher. Net avantage pour les joueuses d'Olivier Krumbholz à la pause (19-14, 30')

On attend mieux des Femmes de défis au retour des vestiaires. 5 premières minutes dans la même veine, les arrières Sophie Herbrecht ou Maya Signaté peinent à se lancer. Seule Audrey Bruneau (5/5) est à la fête sur la base arrière. Résultat, des circulations de balle lentes, une mobilité réduite et des tirs hors cadres à foison. Dans l'autre sens, Zivile Jurgutyte se permet même le luxe de remettre sa sélection à l'affût d'un improbable retour (19-16, 36'). Une Lituanie sans complexes qui, malgré sa faiblesse de banc, donne courageusement le change.

Et même en défendant plus haut avec une Raphaelle Tervel en pointe, les Bleues n'enrayent la force de frappe Jaune et verte. En ce beau dimanche de juin, les défenses ne sont vraiment pas à la fête. Un 3ème quart d'heure plaisant durant lequel chaque sélection se rend l'appareil (24-19, 42'). Et si spectacle il y a, il faut le mettre au crédit des ailières Tricolores, Baudouin, Dembélé et Deroin s'amusent du repli défensif défaillant des Lituaniennes (28-20, 47').

En face, Bernataviciute tente de maintenir le navire à flots... mais le match est plié. La faute à des ballons trop vite lâchés, et exploités immédiatement par Tervel et consorts. Dans le sillage d'une 5-1 plus efficace que la 6-0 classique, la France s'achemine vers un succès facile (31-21, 50'). Le dernier quart d'heure est à sens unique et c'est désormais l'heure des jolis gestes comme ce superbe kung-fu de Lacrabère à la 53ème minute. Au final, victoire logique et attendue des coéquipières de Camille Ayglon (38-26).

Commentaires d'après-match :

Olivier Krumbholz (sélectionneur de l'équipe de France) :
"J'aurais préféré qu'on soit plus leader offensivement. En première mi-temps, ça nous aurait permis de se détacher plus vite. Maintenant, il faut aussi être partenaire des athlètes. Faire un match parfait dans ces conditions là, c'est difficile. Elles ont fait l'essentiel et en seconde mi-temps, elles ont su bien se reprendre pour bien finir. Maintenant, on a toujours un certain nombre de lacunes dans le maniement du ballon. Quand on voit l'aisance d'Audrey Bruneau, c'est vraiment porteur d'avenir. Sur la sélection, chaque minute modifie les choses. On avait bien dit que les deux matchs de cette semaine serviraient d'évaluation pour les Jeux. D'ici là, on va se retrouver et beaucoup travailler et revoir surtout l'état physique de certaines filles qui sont touchées. Pour faire les jeux, il faudra être en bon état pour enchaîner les matchs".

A Nantes, Palais des Sports de Beaulieu
Le dimanche 3 juin 2012 à 16h00
France - Lituanie : 38 - 26 (Mi-temps : 19-14)
4.500 spectateurs
Arbitres :
MM. Michalis Michailidis & Konstantinos Katsikis (Grèce)

France
Gardiennes
: Darleux (30', 7 sur 21 arrêts), Leynaud (30', 6 sur 18 arrêts)
Joueuses : Dancette, Deroin (6/9), Kanto (2/2), Ayglon (1/4), Mendy, Baudouin (9/11), Gnabouyou (1/3), Dembélé (3/4), Tervel (2/2), Signaté (0/1), Lacrabère (5/7), Herbrecht (2/2), Goïorani (2/4), Bruneau (5/5).

Lituanie
Gardiennes
: Beinoryte (6', 1 arrêt sur 6), Sadauskaite (41', 3 sur 13 arrêts), Urbonaite (11', 2 arrêts sur 7).
Joueuses : Jurgutyte (4/7), Vijunaite, Stankute (1/2), Vysniauskaie (3/8), Darulyte (1/1), Urbonaite, Perlibaite (2/2), Bernataviciute (9/15), Kazlaukaite, Daugelaite (1/1), Butenaite (3/9), Kniubaite (2/4), Jasiuleviciute.

Evolution du score : 4-3 (5°), 7-5 (11°), 10-8 (15°), 12-11 (20°), 16-12 (23°), 19-14 MT / 20-17 (39°), 25-19 (43°), 29-21 (48°), 33-22 (52°), 36-24 (55°).

© Davy Bodiguel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités