mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Arvor tombe de haut !
Arvor tombe de haut !
6 Juin 2012 | France > LFH

Attendue par tout le club de l’Arvor 29 depuis ce week-end après le passage de leurs dirigeants devant la commission d’appel de la FFHB, la décision est tombée cet après-midi, la sanction de relégation de D2F et d’interdiction de coupe d’Europe a été confirmée.

C’est tout un espoir qui s’effondre pour le club champion de France, le secours du Stade Brestois de Football n’aura pas suffit, le passage en SASP et les provisions de 390 000 € annoncées par Michel Guyot président du SB 29 n’auront pas infléchi la position de la FFHB pas plus que le soutien de la mairie de Brest, le passif semblant bien trop grand aux yeux des responsables de la FFHB pour que les sanctions ne soient pas confirmées.

Reste maintenant à savoir quelle va être la position des dirigeants de l’Arvor 29… Un appel auprès du CNOSF est envisageable, reste que le temps que tout cela se décante, car ce genre de procédure est généralement longue, les risques de voir les joueuses prendre la tangente et le club plonger encore plus sont réels. Les soutiens affichés resteront-ils actifs alors que la première et sans doute la plus importante des batailles a été perdue ? Le club brestois ne va-t-il pas décider purement et simplement de mettre la clef sous la porte, entraînant la disparition du handball professionnel féminin sur les bords de la rade de Brest ? Tout un tas de questions qui restent pour le moment en suspend mais qui devraient trouver des réponses dans les heures et jours à venir.

Il va falloir chercher aussi à rééquilibrer la LFH au plus vite, si Arvor venait à descendre, nul doute que Besançon serait invité à reprendre sa place dans l’élite féminine, pour ce qui est du titre de champion de France, serait-il conservé quand même aux Bretonnes ou atterrirait-il dans la besace d’Issy Paris ? Quant à la place en Champion’s League, elle resterait en suspend mais il y a urgence, puisque la France doit donner ses engagés en coupe d'Europe dans les jours qui viennent. A aujourd’hui elle devrait revenir elle aussi dans les mains du club parisien battu en finale. Mais du côté de l’IPH, on plisse un peu le nez car le coût d’une telle campagne n’a absolument pas été budgété. Que ce soit en terme d’effectif avec un recrutement minimal avec une voire deux joueuses au plus programmé par la direction du club ou en terme de cout structurel quand on sait que cette compétition ne devient vraiment « rentable » qu’en cas de participation au top 8. L’IPH aura-t-il le cran ou la folie de se lancer dans cette aventure où la France va-t-elle se retrouver sans représentant dans la reine des compétitions ? Si jamais la deuxième option venait malheureusement à se réaliser, s’en serait fini de la 2° place pour les clubs tricolores, 2° ticket gagné normalement pour la saison 2013-2014 qui pourrait aussitôt s’envoler.

En bref si la déchéance d’Arvor 29 fini par être actée, cela pourrait avoir de vraies répercussions pour toute la LFH et on a sans doute pas fini d’entendre parler de cet épisode…

© François Dasriaux
Partager
L'élan brisé pour toute une région
Pierre Mangin | Jeudi 7 Juin 2012 (08h23)
Aprés une telle déception ( le mot est trop faible), Y aura t'il encore beaucoup de petites finistériennes pour jouer au handball et gagner les inter-comités???
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités