mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Tunisie s'intéresse à Laurent Bezeau
La Tunisie s'intéresse à Laurent Bezeau
10 Juin 2012 | France
L’entraîneur de l’Arvor 29, le club champion de France en titre est depuis jeudi à Tunis où il a rencontré les dirigeants de la Fédération Tunisienne de handball pour prendre en main les destinées de l’équipe nationale féminine. Encore à la tête de la formation bretonne tant que celle-ci n’a pas épuisé tous les recours pour rester parmi l’élite, Laurent Bezeau reste ouvert à toutes propositions.

Décidé à faire appel devant le CNOSF de la décision fédérale de rétrogradation en 2ème division pour raisons financières, le club de l’Arvor 29 n’a pas dit son dernier mot et entend bien conserver sa place parmi l’élite du handball féminin et disputer dès la saison prochaine, la Ligue des Champions. Pour autant, la situation demeure critique dans les rangs bretons à tel point que la plupart des joueuses en vue ont d’ores et déjà reçu des propositions de France et de l’étranger. C’est le cas par exemple pour Julie Goïorani, la pivot internationale qui intéresse Toulon-St Cyr et la gardienne Cléopâtre Darleux qui pourrait se retrouver au Danemark à Viborg, le finaliste de la dernière coupe des coupes.

Laurent Bezeau n’échappe pas à ces convoitises. La proposition la plus solide émane de la Fédération Tunisienne de handball qui depuis la dernière CAN, est à la recherche d’un technicien à la tête de son équipe nationale féminine. « Nous avons contacté quatre entraîneurs français, nous a confirmé Riadh Azaïez, le DTN tunisien. Christophe Maréchal, Thierry Vincent et Laurent Bezeau ont eu un entretien avec le président de notre fédération, de mon côté, j’ai dialogué avec Philippe Carrara, l’actuel sélectionneur du Maroc qui m’a fait part de son intérêt pour le poste. Le profil de Laurent Bezeau se rapproche le plus de celui que nous recherchons. Nous allons lui envoyer une proposition très claire autant sur le plan financier que sur les objectifs.» Car les Tunisiens qui auraient bien aimé réaliser le grand chelem à la dernière Coupe d'Afrique au Maroc en qualifiant aux côtés des garçons, leur équipe féminine pour les JO de Londres, ont bien défini les contours du projet à venir. «  La mission du nouvel entraîneur sera de préparer la relève chez les filles, bâtir une équipe compétitive pour la CAN en Algérie dans deux ans, mais surtout celle de 2016 qui sera qualificative pour les Jeux au Brésil. C’est donc un contrat sur quatre ans. »


Laurent Bezeau a passé trois jours à Tunis où il a d’ailleurs assisté aux finalités de la coupe nationale séniors filles et garçons. Avant d’accepter la proposition tunisienne, le technicien breton qui en février dernier avait prolongé son bail de trois ans avec Arvor 29, garde espoir que son club actuel pourra obtenir gain de cause et conserver sa place parmi l’élite. « Pour l’instant, je suis à Arvor 29 indique l’entraîneur des championnes de France, mais il est normal que je me soucie de mon avenir et des propositions qui me sont faites. Il faut laisser au club le soin d’apporter tous les éléments et les garanties qu'on ne lui a pas laissé le temps de produire. D’autant que le partenariat financier avec le Stade Brestois va bien au-delà des 300 000 euros qui manquent pour boucler le budget. L’idéal, c’est que Arvor garde la place qui est la sienne. Si malheureusement le club descend en D.2, il est logique que les joueuses soient libérées. Mais je regrette le climat délétère qui règne actuellement autour de cette affaire. »  Le temps presse pour toutes les parties. Pour Arvor, qui aimerait être fixé sur son sort et qui garde espoir, pour les joueuses et leur entraîneur dont c’est le gagne-pain, pour le handball féminin français en général et la LFH en particulier dont l’image est quelle que peu troublée. Les Tunisiens eux, préparent tranquillement l’avenir et envisagent très sérieusement d’appeler à nouveau, un technicien français. Il faut dire qu’en juin 2009 lorsqu’ils ont engagé Alain Portes à la tête de la sélection masculine, ils ont plutôt fait le bon choix en remportant en trois ans, le bronze aux Jeux méditerranéens, deux Coupes d’Afrique des Nations et surtout en décrochant une qualification aux prochains Jeux Olympiques de Londres.
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités