mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Les Juniors français à pied d'oeuvre
Les Juniors français à pied d'oeuvre
17 Juin 2012 | International > Juniors
Les Juniors français entament une dernière ligne droite avant d’attaquer dans un peu plus de deux semaines, le championnat d’Europe de la catégorie prévu à Ankara, en Turquie, du 5 au 15 juillet 2012. Après un stage intensif de préparation à la Toussuire, direction le Qatar puis la Suisse cette semaine où les joueurs de Guy Petitgirard auront l’occasion de se mesurer à des adversaires de niveau différent. 

C’est à 1800 m d’altitude, à la Toussuire, dans les Alpes, au même endroit où e lundi, les camarades de Jérôme Fernandez se retrouvent pour préparer les Jeux olympiques de Londres que vingt-trois juniors français ont été rassemblés pendant une douzaine de jours. Rien ne leur a été épargné par Alain Quintallet, le préparateur des Experts. Au programme, évaluation, renforcement, musculation, sortie en montagne et surtout, récupération car certains ont connu quelques petits soucis physiques. C’est le cas notamment du nantais Jordan Camarero, victime d’une entorse au genou et qui a longtemps espéré réintégrer le groupe mais qui vraisemblablement, n’accompagnera pas ses camarades sur l’objectif estival du championnat d’Europe en Turquie. « Cette préparation a été un peu perturbée, souligne l’entraîneur national Guy Petitgirard. Des joueurs sont arrivés avec des petits bobos et d’autres avec en tête, l’échéance du bac. C’est la raison pour laquelle on a pris un groupe assez large pour aussi faire tourner et ne pas tirer sur les mêmes éléments. » Depuis ce dimanche, et après avoir quitté la Savoie, seize joueurs ont mis le cap sur le Qatar où ils participeront à un tournoi international avec le pays hôte, le Bahrein et la Corée du Sud. Ils auraient du être dix-sept mais Théophile Caussé (photo du bas) manquera à l’appel. 


A l’occasion du premier match de préparation contre le Portugal à St Jean de Maurienne, le capitaine de l’équipe de France s’est gravement blessé. « C’était en début de rencontre, se souvient l’ailier dunkerquois. Je pars en contre-attaque et après un tir en extension, je retombe sur le talon avec le genou qui part sur le côté et je m’écroule sans pouvoir me relever. La douleur était là mais sur le coup, ce qui m’a le plus perturbé, c’est que la gravité de ma blessure allait sûrement m’empêcher de poursuivre l’aventure avec mes coéquipiers et très certainement, gâcher ma prochaine saison avec Dunkerque. » Le diagnostic de l’IRM est sans appel, rupture des ligaments croisés intérieurs du genou droit et ménisque touché. Le joueur devra désormais prendre son mal en patience pendant les sept à huit mois que vont durer sa convalescence et son retour à la compétition. « J’ai été très bien pris en charge par le staff de l’équipe de France, je n’ai pas été laissé à l’abandon. Du côté du moral, ça ne va pas trop mal même si je suis très déçu car j’aurais aimé les accompagner. Il y a vraiment quelque chose à faire cette année. Mais, j’ai décidé de me battre à fond, je sais ce que je veux et je vais revenir encore plus fort dans ma tête. » Théophile Caussé est l’ailier droit titulaire des juniors tricolores mais aussi leur capitaine, le meneur de l’équipe, sur et en dehors des parquets. « Ils doivent penser exclusivement à eux. Pour les plus ‘’anciens’’, on est ensemble depuis déjà cinq ans, on est passé par toutes les épreuves, des bons moments, d’autres plus douloureux mais il faut qu’ils croient en leur chance. Mais c’est sûr que s’ils ramènent une médaille, je serai le premier réjoui. En tout cas, je serai leur supporter n°1. » Le joueur nordiste qui dans les prochains jours, doit retrouver sa famille du côté de Bordeaux, va devoir subir deux opérations chirurgicales avant d’entamer un long parcours du combattant pour revenir au plus haut niveau. 


Théophile Caussé forfait, Guy Petitgirard (notre photo) pourra compter sur trois autres joueurs pour le poste d’ailier droit avec le montpelliérain Romain Zerbib, le cristolien Adrien Ballet et le cessonnais Léo Le Boulaire et devra même en éliminer un avant de partir pour l’Euro en Turquie. « Même si Théophile Caussé a peu joué en LNH avec Dunkerque contrairement à Ballet ou même à Le Boulaire en fin de saison, il avait un vrai impact sur les autres en tant que capitaine. C’était un peu l’âme du groupe. Il faudra désigner un successeur pour le brassard qu'on a confié pour l’instant à un meneur de jeu en l’occurrence Antoine Ferrandier mais nous allons voir par la suite. » La suite, c’est donc au Qatar qu'elle s'écrit, dans cet émirat dont la superficie est 60 fois inférieure à celle de la France et qui depuis deux ans, prend de plus en plus d’importance sur la planète handball. Pour les Juniors, il s’agira d’une progression crescendo avec des adversaires (Corée du sud, Bahrein, Qatar) largement à leur portée puis en fin de semaine, en Suisse, des formations plus « classiques » (Suisse, Allemagne, Espagne) qu’ils retrouveront d’ailleurs pendant l’Euro. « Compte tenu de la charge physique programmée à la Toussuire, renchérit Guy Petitgirard, on n’a pas choisi des oppositions trop fortes au début même si avec la Corée, cela sera un petit peu plus compliqué puisqu’il y a deux ans, aux Jeux olympiques de la jeunesse, les Français avaient connu quelques difficultés à s’imposer. Au retour du Qatar, c’est vrai qu’on entrera dans le dur. » En fonction de la tournure des évènements et avant de partir pour Ankara, l'entraîneur national se réserve même le droit de faire appel à des joueurs qui n’étaient pas sur la préparation en Savoie. C’est le cas de Jordan Bonilauri absent des terrains depuis un mois, après une luxation de l’épaule. Du haut de ses 2.12 m, le pivot toulousain a été régulièrement retenu dans les sélections jeunes et Guy Petitgirard qui doit s'entretenir avec le médecin des Fénix, n’a pas renoncé à recourir à ses services. En attendant, seize joueurs et le staff tricolores se sont envolés ce dimanche matin pour le golfe persique. Une température de 44 degrés les attend à leur arrivée. Il faudra donc s'adapter !

L'équipe de France Juniors au Qatar: Hugo Descat, Adrien Ballet, Antoine Ferrandier (US Créteil), Benjamin Bataille, Enzo Cramoisy (Massy), Baptiste Bonnefond, Rémy Desbonnet, Kevin Mesnard, Antoine Gutfreund, Romain Zerbib (Montpellier AHB), Micke Brasseleur (Tremblay en France), Alexandre Demaille (St Raphaël VHB), Julian Emonet (USDK Dunkerque), Théo Le Boulaire (Cesson Rennes Métropole), Timothey N'Guessan (Chambéry Savoie Handball), Thomas Tricaud (Istres Ouest Provence HB)


Yves Michel
 
© Yves Michel
Partager
      Identification nécessaire pour ajouter une réaction
      Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
      (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
      joueurs | équipe | actualités