mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Trophée Chabannes : La France expose en grand ses talents
Trophée Chabannes : La France expose en grand ses talents
8 Juillet 2012 | France

Après la demi-surprise du nul de la Norvège face aux Pays-Bas, on se demandait si la France, elle aussi pouvait brouiller les cartes face à une Allemagne supposée bien supérieure avec quelques victoires elle aussi dans cette catégorie d’âge qui posait le problème.

Que dire de la performance des Bleuettes ? Tout simplement qu’elles ont été plus qu’à la hauteur de leur opposantes. Dans tous les domaines, la France a pris le pas sur l’Allemagne… Défensivement, offensivement, collectivement et stratégiquement, les blanches n’ont pas existé face au bleues. Onofre Cuervo, un grand sourire aux lèvres expliquait tranquillement cette performance « J’avais mon idée sur comment jouer cette Allemagne avec de vrais points forts mais aussi quelques défauts dans la cuirasse, mais la veille au soir, on a laissé les filles entre elles voir des matches de l’Allemagne à la vidéo et nous proposer elles aussi un plan de jeu. Au final, on était d’accord sur 90% des options, c’est dire si ce groupe a de la lucidité et de l’analyse ! J’ai juste appuyé sur un point, en demandant aux arrières opposées un changement de secteur rapide sur les ailières, leur ailières ayant tendance à systématiquement venir jouer la gratte sur les latéraux, sinon tout était conforme à ce que nous avions mis en place dans nos têtes. »

Et c’est ce qui va sauter aux yeux d’une salle pleine à craquer, la France possédait un QI Handball au dessus de la moyenne pour des jeunes filles n’ayant même pas 17 ans ! Lucides de bout en bout du match, appliquant parfaitement ce qu’elles s’étaient mises dans la tête entre elles et le staff, les Bleuettes ont fait exploser une Allemagne qui n’a jamais compris ce qui lui arrivait. Pas de performance individuelle au dessus de la moyenne comme les Norvégiennes, pas de prises de risques payantes ou non dans le jeu offensif ! Non, du simple, du compact et surtout du propre à tous les étages. La France a nettoyé les espoirs allemands de la plus belle des façons et ce sur les 60 minutes de jeu. Car c’est aussi la leçon de ce match… Face à cette équipe, il aurait logique de « tirer » sur les potentielles titulaires, que nenni, la démonstration a permis au contraire à Onofre Cuervo de faire tourner complètement son effectif et ce sans la moindre perte de performance. A la sortie du match il affichait une vraie satisfaction dans le domaine mais aussi toujours une vraie prudence « On a fait un vrai match complet, tout le monde à pu jouer, mais il va falloir tout de suite se remettre en ordre de bataille. Demain, face à des Pays Bas dont on pas vraiment vu le potentiel, les choses seront très compliquées. Leur défense haute sera un vrai défi pour nous et leur jeu collectif est plus abouti que celui des Allemandes »

En tout cas, Apt et ses passionnés de Handball ont hâte de revoir Maëlle Chalmandrier mener le jeu avec autant de lucidité, de voir la petite Kim Andretti jouer les voltigeuses avec ses jambes de feu ou une Sophia Fehri en pivot dont tout le monde offre un grand avenir et encore une Nelly Plazanet qui va offrir un superbe panoplie de savoir faire sur la base arrière tout au long du match. Mais sortir telle ou telle joueuse n’a pas trop de sens au vu de la performance qui a été avant tout collective avec une science de jeu, notamment vue sur certaines séquences défensives qui ont fait exploser les Allemandes dans leur têtes ou quelques changement et ajustement en cours de mouvements qui feraient le bonheur de bien des équipes de haut niveau. Encore une fois, la sélection d’Onofre Cuervo et Eric Calcagnini étale des talents qui dans quelques saisons feront le bonheur de bien des clubs de LFH et même pour quelques unes des grandes Bleues.

A Apt, Gymnase Michael Guigou
Le samedi 7 juillet à 20h00
Allemagne - France : 25 - 39 (Mi-temps : 11-18)

400 spectateurs
Arbitres :
Melles Coralie Cochard et Victoria Hery (France)

Statistiques du match

ALLEMAGNE
Joueuses :
KOMER JOSEPHINE 2 buts, IRMLER SARAH, BOK AYLIN 2 buts, SIEVERT JILL 3 buts, SOMMERROCK SOPHIA 2 buts, BURGERT ALICA 2 buts, BURKHOLDER ELISA, RODE JOANNA 2 buts, ADAMS PIA 2 buts, SCHMITT CARLA, REIMER NELE 3 buts, INGENPASS ANNIKA 4 buts, MITROVIC GORDANA 3 buts.
Gardiennes : JOCHIMS JESSICA et DETJEN WIEBKE

FRANCE
Joueuses :
STEPHAN AUDE 2 buts, DEWEZ ELOISE 4 buts, BEAUFILS LEA 2 buts, GRIMAUD MANON 2 buts, LORRILARD MATHILDE 1 but, TAKAMOU ALISSA 1 but, PULERI EMMA 2 buts, ANDRETTI KIM 1 but, BOUCHARD KIMBERLEY 3 buts, MANINI ROXANE 1 but, MINKUE MEYE OMBRETTA 4 buts, CHALMANDIER MAELLE 4 buts, PLAZANET NELLY 9 buts, FEHRI SOPHIA 3 buts.
Gardiennes : SCHARF CLARA et PANNEQUIN MORGANE

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités