mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Incontestablement, il y a du mieux !
Incontestablement, il y a du mieux !
18 Juillet 2012 | International > Jeux Olympiques

Avant dernier match de préparation pour les Bleues avec en adversaire une Russie où toutes les grandes « historiques » étaient sur le pont pour essayer de gagner leur place pour les 15 qui iront à Londres. Au final une petite défaite d’un but avec de très bonnes choses mais aussi beaucoup de déchet qu’il va falloir gommer pour attaquer une poule A des JO qui s’annonce torride.

Mais avant de penser à ce premier rendez-vous londonien face à la Norvège qui vient de les battre sèchement 28-20 à la Scandinavian Cup, c’était face à cette Russie candidate affichée au titre suprême que les Françaises continuaient leur préparation. Dans une salle de Chantereyne pleine comme un œuf et prompte à s’embraser pour ses favorites, les Tricolores ont produit de belles choses. Une défense placée en 6-0 qui aura, le plus souvent, mis les grandes arrières russes sur le reculoir et qui avait cette fois suffisamment de volume et de vitesse pour parfaitement protéger leurs buts. Restait à faire bon usage des ballons que cette défense a permis de récupérer et là on a vu de belles choses mais aussi d’assez moyennes. Si Siraba Dembele a encore offert un vrai show sur son aile gauche. Enchaînant les contre attaques, les prises de risques au dessus de la défense ou les 1x1 dont 1 qui va mettre Tatiana Khmyrova sur les fesses, si Mariama Signate, intronisée capitaine pour ce match, a elle aussi réussi de vrais bons mouvements sur la base arrière et même si elle a manqué la balle d’égalisation, il y a eu de vrais moments de flottement collectif sur attaque placée.

L’entame de match avait été pourtant intéressante dans le domaine. De belles solutions en pivot trouvées face à une défense 4-2 lancée par un Evgueny Trefilov qui avait certainement envie de renvoyer la balle à Olivier Krumbholz sur cette défense qui a si souvent mis la Russie dans le dur. Des arrières qui trouvaient la bonne distance de tir avec en victime un duo de gardienne, Sedoykina – Sidorova, plus qu’à la peine mais cela n’allait pas trop durer. Entre changements qui cassaient un peu le rythme du début et des errances offensives qui donnaient un plein seau de bons ballons à monter aux babouchkas, l’avantage de début de match allait fondre comme neige au soleil sur la fin de première période.

Si le début de seconde période allait de nouveau voir des Françaises entreprenantes et efficaces, comme en première mi-temps, la fin de match allait être plus compliquée. Au point que la France allait devoir courir après le score sur les dix dernières minutes mais sans jamais lâcher l’affaire. Les Bleues auraient même pu arracher le match nul entre un lob un peu goulu de Mariama Signate et une dernière flèche de Siraba Dembele conclue juste après le gong, le match nul aurait été presque logique. Reste que physiquement, le mieux semble évident, le travail physique de la préparation semble avoir été digéré et le groupe dans son ensemble et avec les 60 dernières minutes de jeu vendredi soir face à cette même Russie pourraient permettre de continuer la progression vue dans ce match. Et puis prendre une petite revanche sur ces Russes serait à l’évidence la meilleure des thérapies pour traverser le Channel et entamer le 28 juillet les choses très sérieuses.

A Cherbourg, Salle de Chantereyne
Le mardi 18 juillet à 20h30
France - Russie : 30 - 31 (Mi-temps : 16-16)

2 000 spectateurs
Arbitres :
MM. Sami et Bounouara (France)

France :
Gardiennes
: Leynaud (30 min, 8 arrêts), Darleux (30 min, 6 arrêts), Pierson.
Joueuses de champ : Dancette, Kanto (2/3), Ayglon (0/1), Deroin (3/5), Goiorani, Pineau (1/1), Mendy (2/3), Baudouin (4/6 dont 4/5 pen.), Dembélé (9/10), Tervel (1/1), Signaté (5/11), Lacrabère (3/7 dont 0/1 pen).
Entraîneur : O. Krumbholz

Russie :
Gardiennes
: Sedoykina (28 min, 6 arrêts), Sidorova (32 min, 8 arrêts dont 2 pen).
Joueuses de champ : Kochetova (2/3), Postnova (4/8), Bodnieva (2/2), Petrova, Davydenko (2/4 dont 1/2 pen), Levina (3/4), Shipilova, Muravyeva (0/2), Vetkova (3/3), Zhilinskayte (1/2 dont 1/1 pen), Marennikova (3/4) Bliznova (4/5), Turei (5/5 dt 1/1 pen), Khmyrova (2/5), Chernoivanenko (0/2).
Entraîneur : E. Trefilov

Evolution du score : 2-1 5°, 6-3 10°, 9-8 15°, 13-10 20°, 14-13 25°, 16-16 MT - 17-17 35°, 19-19 40°, 24-22 45°, 26-25 50°, 28-29 55°, 30-31 FT.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités