mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
L’Espagne a su se surpasser !
L’Espagne a su se surpasser !
11 Août 2012 | International > Jeux Olympiques

Face à une Corée du Sud qui les avaient largement dominées en match de poule, les Espagnoles ont su faire le dos rond pendant la domination des multi-médaillées aux JO et oublier la fatigue pour s’imposer de haute lutte au bout d’une double prolongation.

Et cet équilibre dans le match, on le sentait poindre dès le début, si la Corée prenait un petit avantage, c’était pour aussitôt se voir rattraper par les Espagnoles et la même chose dans l’autre sens. Chacune des deux équipes avaient ses bons passages avec des joueuses qui savaient se mettre en évidence. Béatriz Fernandez montrait tout le bras qu’elle a alors que Eun Lee Ryu avait elle aussi quelques jolies fulgurances, mais tout arrivait à se neutraliser pour envoyer tout le monde au repose dos à dos.

Et Cela allait être fait 3 fois… Car si la seconde période allait voir une petite envolée ibérique, la fin de match ou on sentait pourtant tout le poids de la compétition allait être à l’avantage des Coréennes. Il leur aura fallu une Hui Ju étincelante dans les buts pour s’en sortir par un nul. En sortant coup sur coup deux jets de 7 mètres et la dernière occasion de Begona Fernandez en pivot, La gardienne coréenne allait presque donner une 8° médaille olympique à elle toute seule si le tir de Jo n’avait pas été déclenché 1 seconde trop tard. Plus personne ne pouvait avancer, mais la volonté de décrocher cette première médaille allait être un peu plus espagnole que coréenne. Mais là aussi une gardienne allait se mettre en pleine lumière. Pas Silvia Navarro, encore auteur d’une sacrée partie, mais sa coéquipière, l’ancienne de toute les batailles, Mihaela Ciobanu qui en paradant 4 fois de suite sur les jets de 7 mètres allait donner tout ce qu’il fallait à l’Espagne pour obtenir sa première médaille aux JO.

Encore une fois l’adage qui dit qu’il est quasiment impossible de dominer une équipe deux fois dans la même compétition s’est vérifié, et les Bleus ont intérêt à s’en méfier…

A Londres, Pavillon de Basketball
Le samedi 11 août à 18h00
Finale pour la 3° place
Corée du Sud - Espagne : 29 - 31 (Mi-temps : 13-13, Temps Reg. : 24-24, 1° Prol : 28-28)

10 000 spectateurs
Arbitres :
MM OLESEN Per et PEDERSEN Lars Ejby (Danemark)

Statistiques du match

Evolution du score : 1-3 5°, 4-4 10°, 6-5 15°, 9-6 20°, 11-11 25°, 13-13 MT - 14-17 35°, 16-19 40°, 20-21 45°, 21-23 50°, 23-23 55°, 24-24 FTR - 26-27 65°, 28-28 F1°P, 29-30 75°, 29-31 F2°P

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités