mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Norvège dans l’histoire par la grande porte
La Norvège dans l’histoire par la grande porte
11 Août 2012 | International > Jeux Olympiques

Quadruple vainqueur des championnats d’Europe, vainqueur du mondial 2011, tenante du titre olympique, la Norvège vient d’ajouter une ligne à son palmarès qui la rend sans doute inégalable pour longtemps. En dominant le Monténégro après un match d’une grosse intensité, les Norvégiennes sont maintenant ce que la France pourrait être demain pour les hommes, la plus grande équipe féminine de tous les temps.

Pourtant le Monténégro n’a pas fait allégeance facilement, les deux stars de cette équipes auront encore apporté plus que la logique ne le voudrait. Bojana Popovic en guidant l’attaque et assurant le tempo et Katarina Bulatovic en étant la meilleure marqueuse du match. Seulement voilà, il manquait un peu de monde autour d’elles pour faire basculer le match. On aurait pu penser que Milena Knezevic serait de celles là, seulement la jeune demi-centre n’aura passé que 37 minutes sur l’aire de jeu, le temps de recevoir une 3° exclusion et de devoir quitter ses partenaires. Savic et Radicevíc faisaient ce qu’elles pouvaient sur leurs ailes, mais la défense norvégienne veillait parfaitement au grain et en profitait pour chiper quelques ballons très précieux sur des tentatives de services sur les ailes.

Pourtant, le facteur X du Monténégro était bel et bien là, avec une Sonja Barjaktarovic énorme dans les buts, le soit disant maillon faible du Monténégro, mais les Bleues avaient tâté de ce maillon là, était en pleine réussite. Il faudra toute la puissance d’une Linn Sulland pour que la gardienne monténégrine s’avoue vaincue. La gauchère nordique va d’ailleurs être la grande dame de ce triomphe norvégien. Réussissant un énorme 10/14 au shoot, ne ratant aucun jet de 7 mètres et revenant sur le terrain après avoir laissé une cheville dans une attaque, la blonde gauchère va tuer le match et les illusions de ciel olympique pour le Monténégro.

Ida Alstad apportant elle aussi son écot sur la base arrière, la 6-0 du Monténégro devait s’employer et logiquement laisser des espaces où Heidi Loke et Lin Kristin Riegelhuth – Koren se pressaient de s’engouffrer pour laisser en permanence leurs couleurs aux avant-postes dans ce match. Car la Norvège, après le premier quart d’heure où le match hésitait entre le tempo lent que voulait lui imposer les filles de Balkans et la vitesse que les Nordiques souhaitaient y mettre, allait prendre en main les choses. Certes, les arrêts de gardiennes étaient un peu rares pour elles et donc le jeu rapide compliqué à mettre en place, mais il suffisait qu’elles puissent récupérer un ou deux ballons qui trainaient pour qu’immédiatement la montée de balle se mette en place.

Passé ce premier temps de jeu, la main sera en permanence à la Norvège et si le Monténégro va arriver, à force de pousser et de se battre sur tous les ballons possibles, à revenir à hauteur à 19-19 à la 46°, ce sera pour aussitôt relâcher l’affaire, cette course poursuite ayant visiblement mis les organismes sur les rotules. Le dernier sursaut de Bojana Popovic va faire vibrer la salle, mais la grande dame qui jouait ses dernières minutes de jeu, n’aura pas pu renverser une tendance qui voulait que la Norvège entre de plein pied et par la grande porte dans l’histoire du Handball.

Un dernier mot sur une finale ou on n’aura pas vu les arbitres… Un arbitrage tranquille, serein, soyeux presque… Pas vraiment ce que l’on avait vu d’habitude dans ce JO ! Mais oui, c’est vrai, les arbitres de la rencontres étaient les jumelles Bonaventura, les petites françaises qui étaient à leur premier JO et qui se sont retrouvées à siffler la grande finale féminine ! Comme quoi, d’être propres et cohérent en arbitrage fini quand même par payer ! Pour Nordine Laazar et Laurent Reveret, dommage pour eux, la finale garçon est impossible, mais on parierait bien sur leur présence sur la 3-4…

A Londres, Pavillon de Basketball
Le samedi 11 août à 21h30
Finale
Norvège- Monténégro : 26 - 23 (Mi-temps : 13-10)

10 000 spectateurs
Arbitres :
MMELLES BONAVENTURA Charlotte et BONAVENTURA Julie (France)

Statistiques du match

Evolution du score : 2-2 5°, 2-4 10°, 5-4 15°, 7-6 20°, 8-8 25°, 13-10 MT - 14-11 35°, 17-15 40°, 19-17 45°, 19-19 50°, 22-20 55°, 26-23 FT.


 

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités