mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Appelez-les, les Légendes, Usain sera content !
Appelez-les, les Légendes, Usain sera content !
12 Août 2012 | International > Jeux Olympiques
De notre envoyé spécial à Londres, Yves Michel

Ils étaient Experts mais désormais ? Jérôme, Didier, Titi, Micka, Daniel, Niko et les autres sont entrés dans la légende. Du handball, du sport français, du sport collectif, du sport tout court. 

Appelez-les les Légendes ! Dans le sillage d’Usain  Bolt (et ses trois titres londoniens) auquel spontanément, ils ont voulu rendre hommage sur le podium lorsque le speaker leur a laissé l’initiative. Ces mecs-là sont à la fois hors normes mais également accessibles. C’est cela qui fait leur classe et qui les rend si populaires. Croyez-vous qu’une équipe  est capable de drainer autant de monde et d’annexer une arène de 14000 places si elle ne suscite pas autant de respect ?  Car depuis le match contre l’Espagne et encore plus la demi-finale contre la Croatie, les Français étaient chez eux dans la « Basket ball Arena », certains des supporters s’étant saigné aux quatre veines pour ne rien rater du festin. 

Surpassés, les Croates et le génial Ivano Balic ont rendu hommage aux Français. Ce dimanche soir, c’est au tour des Suédois de s’être découvert et d’avoir tiré leur chapeau bien bas. L’accroc serbe n’est qu’un vague cauchemar, les handballeurs français sont de retour !

Ils ont communié avec le public et pour la plupart, ont du faire un tour d’honneur pour remercier tous ces passionnés qui avaient garni les tribunes. Quelques minutes auparavant, après la remise de la médaille, du bouquet et après avoir repris au diapason d’un chœur de tant de supporters une Marseillaise à la sauce british, ils ont pris la pause. Et quel symbole le plus emblématique de choisir la posture d’Usain Bolt, les deux bras dans la même direction, les doigts pointés vers la lune. 

Pour Didier Dinart, les mots n’étaient pas trop forts… le handball français est véritablement entré dans la légende…

Si Didier attendra encore quelques semaines pour décider s’il continue sa carrière internationale, William Accambray, le 15ème homme, génial joker contre l’Espagne, la débute. Willy vise déjà les Jeux de Rio en 2016…

Blasés les Tricolores ? Pas le moins du monde ! Michael Guigou par exemple, a tout gagné avec les Bleus, depuis juillet 2002 et sa 1ère sélection internationale. Le minot d’Apt n’a pas été épargné par les soucis depuis ces derniers mois. Mais Claude Onesta lui a fait confiance, a su le préserver et le Montpelliérain a retrouvé la ‘’grinta’’. 

Attirer les joueurs étrangers, c’est bien comme le reconnait Michael Guiigou mais tourner le dos aux jeunes talents français et à la formation serait une erreur fatale. Cette équipe de France a su intégrer toutes les générations. Et quand il a fallu qu’il reste sur le bas-côté pour laisser la place à Will Accambray, le Lyonnais Guillaume Joli a encaissé de bonne grâce et s’est mis au service du groupe.

Aux Jeux de Pékin, il restait comme un goût amer dans la bouche de Jérôme Fernandez, frustré de n’avoir pu vivre l’aventure jusqu’au bout à cause d’une fracture à la main, suite à un choc lors du match de tour préliminaire face à la Croatie. Quatre plus tard, Jérôme a pris quelques rides mais a toujours son puissant bras droit et ses jambes de feu. Le soldat Fernand est toujours là…

Pour le plaisir... les quinze médaillés

Luc Abalo (Paris – 27 ans)
William Accambray (Montpellier – 24 ans)
Xavier Barachet (Madrid – 23 ans)
Didier Dinart (Paris – 35 ans)
Jérôme Fernandez (Toulouse – 35 ans)
Bertrand Gille (Chambéry – 34 ans)
Guillaume Gille (Chambéry – 36 ans)
Michael Guigou (Montpellier – 30 ans)
Samuel Honrubia (Paris – 26 ans)
Guillaume Joli (Kiel ? – 27 ans)
Nikola Karabatic (Montpellier – 28 ans)
Daouda Karaboué (Toulouse – 36 ans)
Daniel Narcisse (Kiel – 32 ans)
Thierry Omeyer (Kiel – 35 ans)
Cédric Sorhaindo (Barcelone – 28 ans)

Le classement de ce 10ème tournoi de handball aux Jeux Olympiques

Médaille d’or France
Médaille d’argent Suède
Médaille de bronze Croatie
4- Hongrie
5- Islande
6- Danemark
7- Espagne
8- Tunisie
9- Serbie
10- Argentine
11- Corée du Sud
12- Grande Bretagne
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités