mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Guillaume Joli, bienvenue chez les Ch'tis !
Guillaume Joli, bienvenue chez les Ch'tis !
12 Septembre 2012 | France > LNH
Guillaume Joli participera dès ce matin, à son 1er entraînement avec ses nouveaux coéquipiers de Dunkerque. L'ailier droit international, tout récent champion olympique a comme nous l'annoncions la semaine dernière, signé un contrat d'une saison avec le club nordiste. Son baptême du feu en championnat de LNH est programmé samedi face à Saint-Raphaël. 

Jean-Pierre Vandaele (sur la photo, aux côtés de Guillaume Joli)  est un homme de parole. Dès qu'il a su que Guillaume Joli n'avait pas de club, le président dunkerquois a remué ciel et terre pour attirer le tout récent champion olympique dans les filets nordistes. L'ancien chambérien, passé deux saisons par Valladolid (Espagne). a paraphé ce mardi soir un contrat d'une saison, bien décidé à rendre plus que la confiance que des dirigeants de bonne volonté et très lucides ont placée en lui. 

Guillaume, ça fait quoi de revenir dans le championnat français ? 
Je l'ai quitté il y a deux ans et j'ai l'impression de ne plus retrouver la même compétition. C'est à mon sens, le plus beau qui n'aie jamais existé. C'est donc un grand plaisir de revenir au pays. De plus, j'arrive dans un grand club qui a de sérieuses ambitions de développement avec un projet de jeu qui me convient parfaitement. 

Ta situation n'était pas enviable, tu étais presque chômeur...
Chômeur non parce que je n'avais pas voulu m'inscrire sur les listes espagnoles pour profiter du chômage pendant l'été et comme en Espagne, on s'inscrit dans les 15 jours ou pas, je me retrouvais sans club sans toucher d'indemnité. 

Il y a eu aussi ton transfert en queue de poisson pour Kiel...
On va dire que c'est la vie même si la déception a été importante. Les dirigeants de Kiel m'avaient donné leur parole qu'ils me feraient signer et deux jours après, ils ont recruté Ekberg. J'ai reçu un message d'excuse de leur part, un samedi matin par texto. Pour un club de cette envergure, je trouve que c'est limite !

L'histoire t'amène à Dunkerque...
Je suis très content d'atterrir là où j'atterris. J'arrive à Dunkerque pour évoluer avec mes qualités, il va falloir que je fasse connaissance avec mes partenaires, j'en connais quelques-uns mais je ne vais pas brûler les étapes. Vouloir s'imposer à tout prix en faisant n'importe quoi n'est pas dans ma nature. Je n'ai pas de pression particulière, je veux surtout prendre du plaisir. 

Le Nord est une région à laquelle on s'attache vite...
J'ai été très content de l'accueil que l'on m'a réservé et de la discussion que j'ai pu avoir avec le président. Nous parlons le même langage. Je vais faire le maximum pour être le meilleur sur le terrain pour les remercier de la confiance qu'ils ont placée en moi. 

Ta 1ère sortie avec le maillot de Dunkerque, c'est en principe, ce samedi contre Saint-Raphaël...
C'est du lourd surtout qu'il s'agira de la 1ère à domicile donc on aura à cœur de gagner devant notre public. J'arrive avec beaucoup d'envie, je vais essayer de m'intégrer le plus vite possible et si ensuite, Pat' (Cazal) m'accorde du temps de jeu, je le prendrai en donnant tout sur le terrain. 

Sébastien Bosquet, ton nouveau capitaine, t'a trouvé un nouveau surnom: l'Aigle des Açores...
C'est cool ! En fait, un jour en équipe de France, après avoir marqué et fait l'avion, j'avais raconté avoir tripé sur Andersson et le footballeur Pauleta. Séb' est peut-être supporter du PSG et comme c'était le surnom du footballeur portugais, cela vient sans doute de là. 


D'ici le début de la semaine prochaine, l'emploi du temps de Guillaume Joli s'annonce chargé: ce mercredi matin, visite médicale... si tout va bien, 1er entraînement dans la foulée, avec l'USDK et peut-être quelques visites d'appart d'ici le week-end. Sans surtout oublier samedi à 20h à Dewerdt, le 1er match officiel de la saison face à Saint-Raphaël, 3ème du championnat en mai dernier. Après peut-être une escapade vers Lyon, sa ville d'origine, histoire de prendre quelques affaires, Guillaume retrouvera lundi prochain ses coéquipiers, médaillés d'or aux Jeux de Londres pour un déjeuner à l'Elysée à l'invitation du président François Hollande. 
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités