mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D1 masculine: des surprises à attendre ?
D1 masculine: des surprises à attendre ?
20 Septembre 2012 | France > LNH

Après Dunkerque-St Raphaël, lors de l’ouverture de la saison, Nantes-Chambéry constitue l’affiche de cette 2ème journée. Aix accueille la tornade parisienne qui poursuivra son duel à distance avec Montpellier. Dunkerque en déplacement à Ivry et St Raphaël qui accueille Sélestat restent en embuscade. Quelques ténors pourraient encore se casser la voix. 

Nantes-Chambéry, c’est le choc entre deux Européens qui n’ont pas raté leur entrée mais qui entendent confirmer. Leur dernière confrontation remonte à il y a moins de quinze jours au trophée des champions. En demi-finale, les Savoyards s’étaient imposés de trois buts grâce à une défense bien en place mais une attaque un peu brouillonne. De son côté, Thierry Anti, l’entraîneur nantais était rentré en colère de Monaco, peu satisfait du comportement de ses joueurs notamment lors du match pour la 3ème place, où ils avaient pris une correction face à Montpellier. « Je ne pense pas qu’il faille donner une grande importance à ce résultat, souligne Seufyann Sayad (notre photo de tête), c’est sûr que prendre autant de buts contre Montpellier, c’est embêtant mais l’essentiel, c’était de bien démarrer le championnat. » Ce que les Nantais ont fait en allant s’imposer à Sélestat avec une belle prestation notamment en seconde période. C'est le premier véritable test pour une équipe au complet puisque Gunnar Jonsson (blessé à la cheville depuis son arrivée au ‘’H’’ ) tiendra sa place sur le côté gauche de la base arrière, en alternance avec Seufyann Sayad. « Comme la saison dernière, je suis en pleine possession de mes moyens et je suis là avant tout pour aider l’équipe, le temps de jeu, les rotations, ce type de choix appartient à l’entraîneur. » En attendant le retour de Rock Féliho en véritable patron de la défense (voir notre article), Nantes espère trouver les ressources nécessaires pour surmonter l’obstacle chambérien, un club que l’arrière nantais connait très bien pour y avoir passé deux saisons (2002-2004). « Avec le changement d’entraîneur, Chambéry tourne une page de son histoire, c’est véritablement une nouvelle équipe qui s’est renforcée au niveau de la défense et avec deux nouveaux gauchers, au niveau de l’attaque. D’ailleurs à Monaco, il manquait leurs deux latéraux (Bicanic et Nyokas) donc on ne peut pas tirer de conclusions. La seule chose que l’on peut affirmer c’est que défensivement, c’est plus hermétique.» Nantes s'est imposé à Sélestat, Chambéry également en déplacement à Tremblay mais les Savoyards ont mis une mi-temps pour trouver le tempo. Jusque là, c’est en verrouillant leur propre zone qu'ils sont parvenus à s’en sortir, sans trop compter sur la puissance de feu de Bicanic ou de Nyokas. Cela a suffit face à Sélestat, il n’est pas sûr que les Nantais se laissent mener par le bout du nez. Dans une arène de Beaulieu qui devrait encore une fois afficher complet, les hommes de Thierry Anti restent des outsiders bien armés et peut-être les futurs premiers tombeurs de Chambéry. 

A Aix, le décor sera différent. Sans s’avouer battus d’avance, les Provençaux savent que c’est à une montagne qu’ils vont s’attaquer. Le Paris Saint Germain handball et ses stars fondent sur le Val de l’Arc que les dirigeants aixois auraient pu aisément remplir trois voire quatre fois (la salle ne compte que 1400 places). La semaine dernière, Paris a fait le métier face à Cesson et le PAUC a ramené un bon point de Toulouse. Les hommes de Jérémy Roussel peuvent même avoir des regrets car ils auraient pu s’imposer face à une équipe haut-garonnaise qui a surtout été sécurisée par les 18 arrêts de Wesley Pardin, son jeune gardien de buts. « On a pris l’égalisation à dix secondes de la fin, pestait Stéphane Clémençon un des gardiens provençaux (en photo), au club depuis 2005. Mais c’est encourageant car on commence par un point pris à l’extérieur mais il faut comprendre qu’à ce niveau, on paie cash le moindre relâchement. » Ce manque de rigueur et de lucidité, les joueurs en ont longuement parlé sur le chemin du retour. Ils s’en tirent par un partage des points alors que se profile l’arrivée du Paris. « C’est une armada mais c’est aussi jubilatoire, renchérit le portier aixois. C’est un régal et presqu’un honneur de pouvoir évoluer contre Hansen, Abalo ou Dinart. » Au risque de se laisser écraser par l’enjeu et par la différence de niveau. « Je ne pense pas parce qu’on a eu cette expérience en préparation contre Chambéry où on a été plus spectateur qu’autre chose, osant à peine les toucher, et le coach a recadré toute l’équipe. On fait partie de l’élite et donc on doit défendre nos chances comme eux. On est chez nous, il faut montrer un visage conquérant. » A Aix, cette saison, le recrutement a été sobre et les dirigeants ont plus joué sur une certaine stabilité. «C’est un avantage, souligne Stéphane Clémençon dans la mesure où la richesse qu’on a produite collectivement l’an passé pour être champion de D.2, est une base qui nous permet d’avancer en D.1. Si l’effectif avait changé en profondeur, ça aurait pris plus de temps pour retrouver les automatismes. Les trois recrues (Ivakno, Courtois, Tokic) ont plus un rôle défensif, donc cela n’interfère pas sur les enclenchements et les systèmes offensifs. » Aix qui après Paris, sera à l’épreuve de Saint Raphaël s’attend à une fin septembre assez rude. 

Samedi à Ivry, avant d'engager le combat face à Dunkerque, les officiels vont s'affairer autour de la table de marque et principalement du buzzer. Une façon comme une autre de conjurer le mauvais sort. Tout le monde garde en mémoire cette soirée du 3 mars dernier où à l'ultime seconde face aux Nordistes, Diego Simonet (notre photo) avait lâché son tir au moment même où la sirène retentissait. L'Argentin était aux anges, il venait d'arracher l'égalisation. Peine perdue, les arbitres ne valideront pas le but argumentant qu'il fallait que la balle ait franchi la ligne avant que le signal retentisse. Six mois après, les deux équipes ne poursuivent toujours pas les mêmes ambitions. Les Nordistes visent l'Europe, les Franciliens eux, un peu mieux que le maintien.  Chacune des deux équipes s'est imposée il y a une semaine. Dunkerque qui alignera sur la feuille de match Guillaume Joli, sa toute nouvelle recrue, part favori. 

Se remettre en question et inaugurer le compteur sont les deux objectifs que se sont donnés conjointement Cesson et Créteil qui se retrouvent adversaires lors de cette 2ème journée. La semaine dernière, les Bretons eux, sont passés à la moulinette parisienne et Créteil à domicile, a subi la fin de match canon du voisin ivryen. Transféré pendant l'été de Istres, Sassi Boultif (notre photo en haut) n'a toujours pas trouvé son plein régime. De l'autre côté, Créteil reste toujours galvanisé par sa jeune garde au rang desquels figure Antoine Ferrandier (notre photo du bas). 

Les autres rencontres à suivre sont toutes aussi passionnantes. Billère se serait passé du record battu la semaine dernière face à Montpellier. C'était la 1ère fois qu'une équipe encaissait autant de buts (50) en LNH. Pour son déplacement à Toulouse, Billère récupère du sang neuf puisque Mlyakov, Lahore et Ghoumal, suspendus, réintègrent l'effectif. Sur les bords de la Garonne cette semaine, le vent s'est un peu calmé. Les dirigeants sont toujours en quête des 200 000 euros qui permettraient de qualifier Moreau et surtout Zvizej mais pour le moment, rien n'est fait. Une victoire dans ce derby du Sud-Ouest et l'heureux élu respirerait vraiment. 

Montpellier qui n'a toujours pas récupéré Michael Guigou qui se remet de son arthroscopie au genou gauche et qui devrait reprendre à la fin du mois, reste vigilant face à Tremblay, son adversaire du jour. Rémi Salou qui effectuera avec le maillot séquanodionysien sur les épaules, son grand retour à Bougnol, sera une des attractions de cette rencontre.

Enfin, Saint Raphaël sera à l'épreuve de Sélestat. Les deux équipes n'ont pris aucun point la semaine dernière et les Varois ont laissé des forces physiques mais également mentales dans la bagarre qui leur a fait miroiter la Ligue des Champions. Pour ne pas se laisser distancer par les Nantes, Dunkerque ou Chambéry, adversaires qui luttent dans la même catégorie avec le même objectif, Saint Raphaël devra prendre l'ascendant sur une équipe alsacienne qui n'aura pas grand chose à perdre. Cette saison, Sélestat est moins pesant en attaque, le départ d'Ostarcevic pouvant expliquer bien des choses. Mais comme le faisait remarquer à l'issue du match contre Nantes, le capitaine Olivier Jung... "la saison est encore longue, les occasions de grappiller des points nécessaires au maintien ne manqueront pas." Le tout est de les saisir au moment opportun. 

*****************************

HBC NANTES - CHAMBERY SAVOIE HB

Pronostic : Nantes 

Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU 44200 NANTES 
Date :
Le 20/09/2012 20h45
Arbitres :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB - SELESTAT ALSACE HANDBALL

Pronostic : Saint Raphaël

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Chataigniers Rd Point Ankarr 83700 ST RAPHAEL 
Date :
Le 21/09/2012 20h00
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

*****************************

Cesson Rennes Métropole HB - US CRETEIL HANDBALL

Pronostic : Cesson

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Allée de Champagne 35510 CESSON SEVIGNE 
Date :
Le 21/09/2012 20h45
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

*****************************

FENIX TOULOUSE HANDBALL - BILLERE HANDBALL

Pronostic : Toulouse

Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace 31000 TOULOUSE 
Date :
Le 21/09/2012 20h30
Arbitres :
BOUNOUARA SAID
SAMI KHALID

*****************************

PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL - Paris Saint Germain Handball

Pronostic : Paris

Lieu :
Val de l'Arc
33, chemin des Infirmiers 13100 AIX EN PROVENCE 
Date :
Le 21/09/2012 20h30
Arbitres :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL

Pronostic : Montpellier

Lieu :
Gymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand 34090 MONTPELLIER
Date :
Le 22/09/2012 19h00
Arbitres :
BADER CLÉMENT
WEBER LOIC

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL

Pronostic : Dunkerque

Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre 94200 IVRY SUR SEINE
Date :
Le 22/09/2012 20h00
Arbitres :
CLAPSON SIEGFRIED
FIESCHI XAVIER
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités