mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Des Bleues pas totalement au point
Des Bleues pas totalement au point
6 Octobre 2012 | International

Engagées dans la toute nouvelle compétition amicale, la Golden League, les Françaises ont plié face au pays organisateur de ce premier tournoi, le Danemark, pourtant bien remanié après les JO de Londres.

Cette Golden League au format novateur et amenée à exister aussi bien en féminin qu’en masculin, a été pensée pour palier l’absence de matches de qualifications au Mondiaux. Pendant que les Français vont disputer un tournoi qualificatif pour l’Euro 2014, les Françaises elles, seront engagées dans ce tournoi qui comportera 3 étapes. La première au Danemark, celle qui se joue en ce moment, la suivante se jouera en Norvège du 23 au 25 novembre prochain alors que la France organisera le sien au mois du 20 au 23 mars 2013 dans le tout nouveau complexe Vendéspace près de La Roche sur Yon. A ces trois fédérations organisatrices vient se joindre un pays invité chaque année et avec la Russie, il faut avouer que pour le plateau 2012-2013, difficile de faire mieux.

On était donc impatients de voir ces Bleues en quête de rachat face à ce tout nouveau Danemark, surtout qu’après le match nul 24-24 entre la Norvège et la Russie, il y avait une première place toute virtuelle mais intéressante au point de vue mental.
 
Pourtant, avec sans doute le plus faible taux de renouvellement contrairement aux Russes et aux Norvégiennes, les autres protagonistes de ce tournoi, les Bleues faisaient figure de favoris potentiel. Mais de bien trop nombreux échecs face à Greve, la gardienne danoise, auront plombé la révolte de fin de match après 3 premiers quarts d’heure assez équilibrés dans l’ensemble.

Il faudra aussi sans doute largement revoir l’intensité défensive, hormis un premier quart d’heure de seconde période où les Bleues vont réussir à revenir à hauteur des Danoises en passant en 4-2. Cette fameuse 4-2 hyper gourmande en énergie mais dont les adversaires n’ont pas encore vraiment trouvé la clef. Mais pour que cela puisse durer, il faut une vraie condition physique et dans le domaine, les Bleues ne sont visiblement pas au niveau où elles le sont lors d’une grande compétition et la France aura été obligée de repasser en 6-0 sur la fin de match et là souvent cela manquait d'intensité.

Trop d’échecs face aux buts adverses, trop d’imprécisions dans les derniers gestes, passes ou engagements, les Tricolores n’avaient pas vraiment le bon timing face à ce Danemark mené de main de maître par la toute jeune et petite Kristiansen et entrainé par les historiques, Norgaard et Augustesen. On aura vu une Marie Paule Gnabouyou avec une vraie envie dans la droite ligne de son début de saison avec le TVHB, une Nina Kanto toujours aussi puissante en pivot, une Siraba Dembele allant chercher fortune ailleurs que sur son aile et quelques bons mouvements fluides et très propres. Mais il en manquait encore pas mal pour prendre le meilleur dans cette rencontre. L’absence de Mariama Signate sur la feuille de match aura plombé la défense et le potentiel en tir de loin des Bleues simplifiant diablement la tâche à la 6-0 danoise qui, dans l’affaire, n’avait que peu de volume à avoir.

Bien compactes sur ce bloc, les nordiques vont pouvoir se lancer dans le jeu rapide en fin de rencontre et dominer sans trop de frayeur une équipe de France qui se doit une revanche face à la Russie dans la deuxième rencontre de ce tournoi.

à Aarhus,
Le vendredi 5 octobre 2012 à 21h00
France - Danemark : 27-32 (Mi-temps : 13-15)

2 400 spectateurs
Arbitres :
MMES Brehmer et Skowronek (Pologne)

France
Gardiennes :
1. Pierson (2/5 dt 1/4 pen.), 12. Glauser, 16. Darleux (6 dt 2/5 pen.)
Joueuses : 3. Dancette (2), 4. Kanto (4), 5. Ayglon (1), 6. Daudé, 7. Pineau, (3) 8. Mendy (4), 9. Baudouin (3 dt 2/2 pen.), 14. Gnabouyou (3), 17. Dembélé (2), 18. Deroin, 19. Goïorani (2), 22. Piejos (2), 64. Lacrabère (1 dt 0/1).
Entraîneur : Olivier Krumbholz
Pertes de balles : 14 ; Interceptions : 3.

Danemark
Gardiennes :
12. Lundsby (1 arrêt), 16. Greve (13 dont 2/3 pen.)
Joueuses :  2. Poulsen, 4. Thorsgaard (3), 5. Augustesen (3), 8. Lyksborg (3), 11. Gravholt, 13. Bonde, 14. Grigel (2), 15. Larsen (3), 17. Johansen, 18. Andersen,  21. Kristiansen (4 dt 0/1 pen.), 23. Norgaard (6 dt 3/5), 27. Burgaard (3), 28. Jorgensen (5 dt 3/3).
Entraîneur : Jan Pytlick.
Pertes de balles : 11 ; Interceptions : 2.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités