mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Tami, le sauveur Hazebrouckois !
Tami, le sauveur Hazebrouckois !
8 Octobre 2012 | National > Nationale 1M

Les choses avaient très mal commencé pour les Jaune et Noir en voyant les Libournais démarrer en trombe (5e, 0-3), il fallait même attendre trois minutes de plus pour qu'Hazebrouck marque son premier but. La raison de cette difficulté a été Katschnig, le gardien adverse ex-Dunkerquois, sur lequel de nombreux tirs locaux se fracassaient marquant encore plus la prouesse du portier. Néanmoins, les Hazebrouckois se mettaient à la tâche pour tenter de combler leur retard (10e, 4-5 ; 15e, 5-6).

Mais le sort allait à nouveau s'abattre sur les Flamands dont deux éléments écopaient de deux minutes d'exclusion. Le résultat ne se faisait pas attendre : 20e, 5-10. C’est alors que Thierry Micolon faisait rentrer Tami, absent depuis le début de la saison. Avec Arnaud Bonin et Deblonde, l'équipe changeait alors littéralement de visage (25e, 9-12) permettant d'atteindre la pause sur un score plus logique : 11-13.

C’est ainsi que Tami amenait la parité (38e, 14-14) une minute avant qu’Hammadi redonne un léger avantage aux siens mais Tami remettait le couvert (47e, 17-17) avant que Lyoen donne cette fois-ci l’avantage aux Flamands sur penalty (49e, 18-17) tandis que Carette était royal dans les buts Hazebrouckois. À deux minutes de la fin du match, les deux équipes étaient encore à égalité. On approchait du buzz final lorsque Libourne tentait de crucifier leurs hôtes mais Carette bloquait la balle pour relancer Tami qui se lançait vers la cage adverse, il restait deux secondes à jouer. Un adversaire tentait de le déséquilibrer mais Tami, en se retournant tentait le tout pour le tout signant la première victoire du HBH 71 dans ce championnat.

À l’issue du match et tout en rendant un hommage appuyé à ses adversaires, Thierry Micolon laissait éclater sa joie : « On s'accroche tellement depuis le 15 août qu'on voit enfin un rayon de soleil. Certes, on y a mis beaucoup de générosité même si, parfois, on a manqué de lucidité en mettant trop de précipitation dans certains moments clefs du match mais il ne fallait pas lâcher. Je pense qu’on va en tirer des enseignements utiles. » L’entraîneur hazebrouckois soulignait la volonté de se révolter sans se résigner dont avait fait preuve son groupe. « On a été dans le stress et la difficulté mais il faut qu’on arrive à hausser notre jeu d’attaque placée qu’on doit travailler encore cette semaine. Mais ce résultat récompense notre investissement. »

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités