mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nice de Belfort : si près et si loin à la fois...
Nice de Belfort : si près et si loin à la fois...
15 Octobre 2012 | National > Nationale 1M

L'avion du retour dimanche soir étant annulé à 21h pour cause de très mauvais temps sur la région Niçoise, a accentué l'écart qu'il pouvait y avoir entre les deux clubs. Le retour précipité de nuit par la route à travers la Suisse et l'Italie sous le déluge, fut un régale et nous fit compendre, combien Belfort était éloigné de Nice !

Mais le véritable écart entre les deux équipes se mesura surtout la veille, sur le terrain du "Phare" de Belfort toujours aussi bien garni. Les neuf buts ne reflètent pas vraiment la physionomie du match, mais reflètent bien l'identité du vrai favori à la montée en Pro D2.

Il n'y a, en effet pas eu photo entre les deux adversaires d'un soir, Belfort ayant dominé Nice dans tous les secteurs de jeu. Plus puissant à la base, ils ont su imposer, en plus une rigueur défensive et offensive tout au long du match que Nice n'a eu que par intermittence. Nice a fait jeu égal et même mieux pendant 45 minutes, de la 7ème à la 53ème, mais a pris un 13 à 3 rédhibitoire en début de rencontre et en toute fin de match, où Belfort n'a pas eu à forcer son talent tant Nice a été faible à ce moment là !

La bonne prestation, une fois de plus de Poirier dans le but et le retour de Sidibé en grande forme, n'ont pas suffi à renverser la vapeur, d'autant que lorsque ce dernier fut pris en stricte, le manque de cohésion et la pauvreté de percussion du collectif Niçois, incapable de gagner un duel à ce moment là, ont précipité leur équipe vers une défaite inéluctable, même si en face, on le sait, la défense Belfortaine est réputée, l'une des meilleurs de la division depuis pas mal d'années.

Une fois de plus, c'est le secteur défensif Niçois qui aura tenu la baraque dans les moments difficiles et à l'évidence, tant que le reste ne sera pas réglé, il vaudrait mieux que leurs vertus combattantes ne soient pas abandonnées.

Claude MIRTILLO (entraineur du Cavigal Nice Handball) :
"Le résultat de samedi démontre l'ampleur de notre Chantier. Nous avons changé 5 joueurs en deux ans à des postes clefs et même si certains joueurs viennent de l'étage au dessus, tout ne se fait pas d'un coup de baguette magique. Tout le monde est en train de s'en rendre compte, du moins je l'espère ?"

Communiqué du Cavigal Nice Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités