mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D.1 masculine: Et si Dunkerque s'installait en tête ?
D.1 masculine: Et si Dunkerque s'installait en tête ?
7 Novembre 2012 | France > LNH
Le championnat de D1 masculine reprend après une trêve internationale et un passage par la coupe de la Ligue qui a confirmé la forme du moment de certaines équipes. Le résultat de l’affiche de cette 8ème journée entre Dunkerque et Paris pourrait être lourd de conséquences pour la tête du classement, d’autant que Chambéry qui accueille Toulouse reste en embuscade.

L'affiche du jour: Dunkerque - Paris

Yes, we can ! Dunkerque a les moyens de s'installer en tête de la 1ère division masculine. L'équation est simple: il suffit de battre le Paris St Germain pour revenir (en points et non à la différence de buts) à hauteur des hommes de Philippe Gardent. "On est à domicile et sur une bonne dynamique" conçoit Benjamin Afgour (notre photo de tête). Le pivot nordiste qui depuis un an, a pris une belle envergure au sein de l’équipe reste convaincu qu’il y a un coup à faire cette année. "Lorsqu’on a remporté le trophée des champions en battant Montpellier et Chambéry, on a pris conscience qu’on avait des possibilités. Nantes a battu Paris en coupe, cela peut nous donner des idées. Je pense que nous avons un groupe plus homogène que les précédentes saisons et tactiquement, plus de solutions. Si on bat Paris, on pourra parler de petit exploit mais c’est Paris qui est favori." Dunkerque devra toujours se passer de Bastien Lamon (qui souffre depuis le début de la saison d’une tendinite rotulienne et qu’on ne reverra pas sur un terrain après la trêve hivernale) et de Christoffer Rambo écarté à cause d’une entorse à la cheville.


Jouera, jouera pas ? Le cas Mikkel Hansen interroge et la température s'est refroidie entre le staff parisien et celui de la sélection danoise. L'arrière gauche souffre du genou droit. Le PSG l'a utilisé depuis le début de la saison et l'a laissé partir pour les deux matches amicaux que le Danemark avait à disputer contre l'Argentine. Hansen n'a pas joué et a été laissé au repos. Ulrik Wilbek, le sélectionneur scandinave aimerait que son stratège passe par la case hopital, se fasse opérer du ménisque et soit opérationnel pour le Mondial en janvier 2013. "Wilbek fait de l'intox et je n'ai pas à subir la pression des équipes nationales, s'insurge Philippe Gardent. Le staff médical du PSG est à la hauteur pour établir le bon diagnostic. Soit "Mikki" nécessite du repos, soit il continue. Lui en tout cas, ne demande qu'à jouer. Je n'ai aucune vocation à préparer les joueurs pour le Mondial." Le coach parisien doit faire face à d'autres tracas. Luc Abalo (talon) Samuel Honrubia (coude) Antonio Garcia (mollet) sont blessés. Ce mercredi, ils étaient tous les trois présents à l'entraînement. "Boule" attendra le dernier moment pour savoir s'il peut les utiliser dans une rencontre qui a des allures de mini-sommet. "Ne nous emballons pas, il est encore tôt dans la saison. Il peut se passer pas mal de choses. Mais c'est vrai que si on s'impose, on prendra une option et surtout un avantage non négligeable. L'élimination en coupe de la Ligue prouve que nous ne sommes pas invincibles. C'est un bon avertissement." Philippe Gardent retrouvera dans le nord son compère barjot, Patrick Cazal. "Dunkerque prend enfin conscience de sa valeur car cela fait une dizaine d'années que ce club se cherche. Le travail de Pat' commence à payer, c'est pour le moment notre concurrent direct." 

Et derrière ? Chambéry, Nantes et Montpellier à l'affût.


Exempté d'équipe de France, Bertrand Gille (notre photo) a apprécié les quelques jours de repos qui lui ont été octroyés. Le pivot de Chambéry revient en pleine forme avant d'accueillir Toulouse que les Savoyards ont éliminé de la coupe de la Ligue. Cédric Paty qui souffrait d'une déchirure aux ischio a repassé une IRM de contrôle. L'ailier droit international doit réintégrer le groupe, tout comme Kévynn Nyokas. La seule "grosse" incertitude frappe Edin Basic. Le stratège bosnien souffre de la cuisse droite et sa participation à la rencontre de samedi pourrait être remise en question. Ce qui serait un sérieux handicap pour Chambéry ainsi privé du meilleur buteur de la D.1 (63 réalisations dont 33 pénaltys). Du côté de Toulouse, Jérôme Fernandez manque toujours à l'appel. 


Nantes est l'équipe qui a le vent en poupe. Elle vient d'éliminer le PSG handball en coupe de la Ligue, a récupéré tous ses blessés et après des débuts difficiles, commence à revenir dans la bagarre pour les places d'honneur. Thierry Anti a du composer ses séances d'entraînements en tenant compte de l'absence des joueurs retenus en sélection. Marouène Maggaiez était avec la Tunisie, Valero Rivera, Alberto Entrerrios et Jorge Maqueda avec l'Espagne, Jordan Camarero et O'Brian Nyateu (notre photo) avec France juniors. La réception d'Ivry va servir de test d'autant que les deux équipes sont à égalité au classement. Eliminés dès le 1er tour de la coupe de la Ligue, les Franciliens ont eu plus de deux semaines pour recharger les batteries. Les frères Simonet sont rentrés sans encombres de deux rencontres amicales disputées au Danemark. Deux défaites... honorables face aux champions d'Europe en titre avec 11 buts pour Diego et 4 pour "Seba". Ondrej Sulc était lui avec la sélection tchèque. 


Quelle meilleure terre que l'Alsace pour permettre à Issam Tej (notre photo) de faire son retour parmi l'élite. Comme Nikola Karabatic, le pivot de Montpellier a été écarté des terrains depuis le 30 septembre dernier. Le temps d'un contrôle judiciaire très strict qui l'empêchait de côtoyer ses coéquipiers et qui a été levé depuis, le Tunisien a repris l'entraînement. C'est face à Sélestat qu'il renoue avec la D1. Un club qu'il connait pour y avoir débuté sa carrière française entre 2003 et 2006. Le match est de gala puisque les dirigeants alsaciens ont mis les petits plats dans les grands et comme la saison passée face à Montpellier, ils vont réussir leur pari de remplir le Rhénus de Strasbourg (5500 spectateurs). Nikola Karabatic sera également présent. Il a fait sa rentrée dimanche en Turquie avec l'équipe de France. Et cela a été plutôt concluant puisqu'au-delà du succès des Tricolores, le demi-centre héraultais a inscrit 4 buts et surtout offert de bons ballons à ses partenaires. C'est une bonne nouvelle pour Montpellier qui devra se passer de William Accambray (fracture du nez lors de France-Lituanie) et qui sera indisponible pendant un mois. Le MAHB a également réintégré Dragan Gajic qui à l'instar de Nikola Karabatic et Issam Tej n'a jamais avoué avoir parié sur le match Cesson-Montpellier. L'ailier droit est apparemment en excellente forme puisqu'avec la sélection slovène, il a participé aux matches qualificatifs à l'Euro 2014 et inscrit 8 buts. La décision de faire jouer tous ces revenants appartient désormais à Patrice Canayer. 

Cesson-Tremblay... beaucoup de points communs


Cesson qui accueille Tremblay espère bien entendu renouer avec le succès après un coup d'arrêt face à Toulouse mais surtout une belle série où les Bretons avaient pu accrocher Saint-Raphaël et Nantes. Depuis, les blessures sont venues perturber le rendement de l'équipe. Sassi Boultif (problème à l'oeil) est indisponible pendant encore un mois et demi, Romain Briffe n'est pas encore opérationnel, le capitaine Romain Ternel (notre photo) sera dans le groupe mais loin de la plénitude de ses moyens. "Avec les blessés, peut-être avons-nous payé notre très bon début de saison, souffle David Christmann. On est cependant capable d'opposer une résistance même avec un effectif amoindri. Contre Tremblay, il faudra être très cohérent en attaque. Nous voulons garder l'opportunité de rester derrière les prétendants au podium. Il ne faut pas perdre le bénéfice du début de championnat." L'entraîneur cessonnais ne s'arrête pas à la seule réception de Tremblay "même si nous aurons l'avantage du terrain et qu'il faudra en profiter". Cesson se déplacera à Billère et recevra Aix. "Il s'agira de deux adversaires directs pour le maintien et il vaut mieux faire le plein de points. J'ai tellement souvent joué le bas de tableau que j'ai autant de respect face aux 1ers que face aux derniers." Tremblay pour sa part, n'a pas à rougir de son entame même si apparemment l'amalgame entre anciens et nouveaux joueurs a pris plus de temps que prévu. "Je ne pensais pas m'appuyer autant sur les nouveaux en ce début de saison, constate Stéphane Imbratta, l'entraîneur francilien. On n'a jamais joué au complet et cela risque de continuer car à peine venions nous de récupérer Prat, Tuzolana et Crépain que nous perdons Poulin qui souffre d'une hernie. On reste sur deux succès en championnat et nous perdons de peu contre Sélestat et Nantes à cause d'une mauvaise gestion du money-time. Si on veut recoller au peloton de tête, il faut absolument gagner à Cesson.". Les Franciliens précisons-le, sont toujours à la recherche de leur 1er succès à l'extérieur.

En queue de classement, St Raph' en position inhabituelle


Les supporters de Saint-Raphaël commencent à s'impatienter. Le dernier succès des Varois a été acquis au forceps, le 28 octobre chez le promu, Aix et à domicile, l'équipe de Jan Stehlik (notre photo) est au régime sec depuis la fin septembre. La réception de Créteil qui attend toujours la qualification de l'arrière serbe Blecic pour faire oublier certainement l'inefficacité du croate Mario Obad peut s'avérer piégeuse d'autant que les Cristoliens ont tenu en échec Chambéry, il y a deux semaines. Saint Raphaël (10ème au classement) ne peut envisager rien d'autre qu'une victoire.


Aix en Provence qui n'a dans sa besace que son seul petit point du nul acquis à Toulouse lors de la 1ère journée, accueille Billère, l'autre promu. Les deux équipes sont toujours à la recherche du remède miracle pour décoller en championnat. Les Béarnais sont convaincus que le recrutement d'un joker solutionnerait leurs problèmes mais est-ce là la seule raison du malaise ? L'équipe peine en D1 et il sera bien difficile pour elle de s'y maintenir. Le match qui affiche complet côté affluence s'annonce... électrique. Boris Becirovic (notre photo) et ses partenaires en ont vu d'autres...

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - PARIS HANDBALL

Pronostic : Paris ou Nul

Lieu :
DEWERT (Stade de Flandres)
Salle Dewert Avenue de Rosendael 59140 DUNKERQUE
Date :
Le 08/11/2012 20h45
Arbitres :
BADER CLÉMENT
WEBER LOIC

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB - US CRETEIL HANDBALL

Pronostic : Saint Raphaël

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Chataigniers Rd Point Ankarr 83700 ST RAPHAEL
Date :
Le 09/11/2012 20h00
Arbitres :
CLAPSON SIEGFRIED
FIESCHI XAVIER

*****************************

Cesson Rennes Métropole HB - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL

Pronostic : Tremblay

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Allée de Champagne 35510 CESSON SEVIGNE
Date :
Le 09/11/2012 20h45
Arbitres :
MORENO JEAN-PIERRE
SERRANO MICHEL

*****************************

SELESTAT ALSACE HANDBALL - MONTPELLIER HANDBALL

Pronostic : Montpellier

Lieu :
HALL RHENUS
PLACE DE LA FOIRE-EXPOSITION BOULEVARD DE DREODE 67000 STRASBOURG
Date :
Le 11/11/2012 16h00
Arbitres :
PICHON STEVANN
REVERET LAURENT

*****************************

HBC NANTES - UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL

Pronostic : Nantes

Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU 44200 NANTES
Date :
Le 10/11/2012 20h30
Arbitres :
BUY OLIVIER
DUCLOS SEBASTIEN

*****************************

PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL - BILLERE HANDBALL

Pronostic : Aix

Lieu :
VAL DE L'ARC
33, CHEMIN DES INFIRMIERS 13100 AIX EN PROVENCE
Date :
Le 09/11/2012 20h30
Arbitres :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB - FENIX TOULOUSE HANDBALL

Pronostic : Chambéry

Lieu :
LE PHARE
800 avenue du Grand Arietaz 73000 CHAMBERY
Date :
Le 10/11/2012 19h00
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

*****************************

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités