mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Equipe de France F : Positif à confirmer
Equipe de France F : Positif à confirmer
23 Novembre 2012 | International

La France a entamé le deuxième tournoi de Golden League par un succès sur la Suède. Contrairement à la manche danoise, les Bleues ne devront pas attendre le dernier jour pour marquer leurs premiers points, reste qu’il y a encore pas mal de choses à caler pour revoir la grande équipe de France.

Côté positif, à l’évidence la prise de pouvoir de Cléopâtre Darleux est à ranger dans ce secteur. Avec la grave blessure d’Amadine Leynaud, la joueuse de Viborg se devait de marquer son territoire, elle l'a fait avec en première mi-temps un joli numéro pour sur les 10 dernières minutes de match en relevant Linda Pradel, venir fermer la boutique bleue pour de bon. Il y aura aussi eu une Claudine Mendy en plein épanouissement à Podgorica et qui aura montré de très jolies choses en attaque comme en défense. But en percussion, passes décisives, courses tranchantes, la Francilienne aura fait du bien lors de ses entrées en jeu.

Comme d’habitude, la défense aura donné de vrais signes positifs. Même si Olivier Krumbholz va être obligé de recadrer les choses à la 48°, au plus fort de la domination suédoise, le bloc français aura globalement bien contré les points forts adverses. En premier une Línea Torstensson qui encore une fois n’aura pas eu un gros rendement face aux Bleues, et si Isabelle Gulden y sera allé de son joli show personnel, le reste de la base arrière aura plutôt été dans le dur. Mais la faille va être trop souvent trouvée sur les pivots ou en pénétration, les répartitions défensives étant un peu trop souvent hasardeuses pour rendre la défense impeccable, mais le jeu demande toujours faute.

En attaque, les Bleues auront alterné le bon, le même très bon et l’à peu près assez rapidement. Si Claudine Mendy a brillé, on aura vu une Audrey Bruneau très précieuse lors de la fin de première période. Pendant ses 10 minutes de jeu, la grande arrière bisontine va permettre de renverser un score qui depuis le début était en faveur des Nordiques. Et une fois la prise de pouvoir effectuée, même si Alisson Pineau peinait à retrouver ses marques en attaque, privée de temps de jeu dans le domaine en Roumanie à Vâlcea, le reste arrivait tant bien que mal à faire évoluer le tableau de marque pour la France. Peu à peu, on sentait que la Suède avait des difficultés pour trouver des solutions. La grande lessive faite dans l’effectif avec l’arrêt de beaucoup d’anciennes et l’éclosion des juniors championne du monde face à la France a largement bouleversé la donne dans l’effectif de Torbjorn Klingvall et le liant collectif est encore visiblement à faire. Une petite aubaine pour des Bleues qui vont finir très proprement un match propre mais loin d’être impeccable.

Demain face au Danemark qui l’avait dominé 32-27 la France lors du premier tournoi de la Golden League. De quoi se donner l’envie de rétablir la parité cette saison. Pour cela, il va falloir perdre moins de ballons qu’en première période et avoir moins de déchet aux tirs qu’en seconde sur ce match face à la Suède. Si tel est le cas, on aura alors une France capable de faire dans le solide sur la continuité d’un match.

A Bergen,
Golden League
Le vendredi 23 novembre à 17h00
France - Suède : 24 - 22 (Mi-temps : 12-11)

2 000 spectateurs
Arbitres :
MM. Togstad et Kristiansen (NOR).

France
Gardiennes :
Darleux (37 min., 9 arrêts dt 0/4 pen.), Pradel (23 min., 2 arrêts dt 0/2 pen.)
Buteuses : Dancette (0/1), Kanto (1/1), Ayglon (2/3), Pineau (1/4), Mendy (3/3), Baudouin (7/8 dt 6/6 pen.), Gnabouyou (2/5), Bruneau (1/3), Dembélé (0/1), Goiorani, Tervel, Piejos (2/3), Signaté (1/5), Lacrabère (4/8).

Suède
Gardiennes : Grubbstrom (60 min., 9 arrêts dt 0/5 pen.), Idehn (0/1 pen.)
Buteuses : Agren (1/1), Flognman (1/1), Fogelstrom (1/3), Blohm, Sand (2/3), Hawia (0/2), Westberg (1/4), Ahlm (1/4), Torstenson (2/3), Gullden (7/9 dt 6/6 pen.), Helleberg (2/3), Wallen (2/2), Jacobsen (2/2), Oden.

Evolution du score : 1-2 5°, 3-5 10°, 5-6 15°, 10-8 20°, 11-9 25°, 12-11 MT - 14-13 35°, 14-15 40°, 18-18 45°, 20-20 50°, 23-22 55°, 24-22 FT.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités