mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
On continue la belle progression
On continue la belle progression
24 Novembre 2012 | International

Après une victoire sur la Suède qu’on l’on pouvait qualifier d’encourageante, les Bleues défiaient le Danemark qui non seulement les avait battues 27-32 lors de la manche norvégienne mais qui en plus avait dominé la veille 27-31 La Norvège. Et bien tout cela s’est parfaitement déroulé avec une victoire finale 35 – 33 encore plus solide que la veille et un collectif qui s’affirme au fil des jours de travail.

Pourtant tout avait commencé au plus mal avec un 4-0 initial qui allait plomber les ambitions tricolores pour toute la première période, Line Jorgensen s’en donnait à cœur joie de loin, même en étant le seul vrai danger sur la base arrière, elle trouvait facilement la solution à la 6-0 bleue et une Linda Pradel dans le dur sur les tirs de la gauchère danoise qui a mis Camille Dalby sur la touche. Et quand la France va arriver à trouver la solution sur ce schéma de jeu, ce fut au tour de Marianne Bonde Petersen de se faire gaver de bons ballons au poste de pivot. Comme face à la Suède, il ya avait des problèmes de répartition défensifs, résultat les Bleues courraient en permanence derrière le score.

Il faut dire que la toute jeune Greve dans les buts faisait tout ce qu’elle pouvait pour mettre les tireuses tricolores dans le dur. En plus de faire un joli boulot offensif autour de la toute jeune Kristina Kristiansen, le Danemark se lançait dans des essais défensifs dont une 4-2 qui elle aussi mettait la France en échec. Alors la France va vivre cette première période un peu d’expédients, une Mariama Signate qui envoie quelques missiles, une Nina Kanto qui se bat sur tous les ballons, un duo Dancette – Piejos qui fait beaucoup avec peu à droite et malgré pas mal de difficultés, les Bleues retrouvaient les vestiaires à égalité avec son adversaire.

De bon augure si la France arrivait à éliminer ses problèmes de pertes de balles sur les transmissions et un peu de déchet au shoot. Et tout va parfaitement se goupiller avec un début de seconde période tonitruant. Une défense de plus en plus performante allait permettre un vrai show sur jeu de transition. Résultat 8 buts en 8 minutes qui allaient mettre la France devant avec 6 buts d’avance. Marie Paule Gnabouyou était étincelante aussi bien en 1 contre 1 ou à la passe, une Mariama Signate qui utilisait toute sa puissance sur fin de montée de balle ou une Alexandra Lacrabère beaucoup plus en réussite au shoot que sur la première période. Même le temps mort de Jan Pytlick à la 39° ne changera pas grand-chose à la démonstration tricolore. Greve y perdra sa place au profit de Poulsen, Kristina Kristiansen va accélérer la circulation de balle au point de rendre ses arrières aphones, la France était installée dans son match et rien n’arrivait à la faire déjouer vraiment.

Comme souvent, le principal adversaire des bleues, c’est elles… La fin d’un match déjà plié allait être un peu plus compliquée… Trop d’à peu près, une Gervaise Pierson solide mais qui n’arrivera pas à sortir un vrai exploit, un peu comme Linda Pradel. L’absence de Cléopâtre Darleux aura à l’évidence pesé dans le domaine. Mais globalement le travail en vue de l’Euro en Serbie qui débutera le 4 décembre prochain, commence à payer ! A confirmer encore une fois demain face à la Norvège déjà dominée lors du premier tournoi de cette Golden League.

A Bergen,
Golden League
Le samedi 24 novembre à 14h30
France - Danemark : 35 - 33 (Mi-temps : 15-15)

2 000 spectateurs
Arbitres :
MMES Arntsen et Roen (Norvège).

DANEMARK
Gardiennes :
Greve (48 min., 14 arrêts dt 1/3 pen.), Poulsen (12 min., 4 arrêts)
Joueuses de champ : Bloch-Sorensen (1/1), Thorsgaard, Augustesen (6/7), Woller, Gravholt (4/5), Pedersen (5/5), Grigel (3/6 dt 1/1 pen.), Jorgensen L. (4/14), Kristiansen (4/5), Norgaard, Jensen, Bille (5/6), Jorgensen S. (1/6)

FRANCE
Gardiennes :
Pradel (35 min., 6 arrêts), Pierson (25 min., 4 arrêts dt 0/1 pen.)
Joueuses de champ : Dancette (1/1), Kanto (1/3), Ayglon, Pineau (6/9), Mendy (1/4), Baudouin (3/6 dt 0/1 pen.), Gnabouyou (3/4), Bruneau, Dembélé (4/6), Goiorani (2/3), Tervel, Piejos (3/4), Signaté (4/8), Lacrabère (7/10 dt 2/2 pen.)

A noter que l’équipe de France A’ a perdu 19 à 21 face à la Norvège A’ (Lassource 2 buts, Nze Minko 1 but, Daquin 3 buts, Ciavatti Boukili 2 buts, Niombla 4 buts, Deroin 4 buts, Prudhomme 3 buts)

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités