mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Hazebrouck - Saintes (30-30) : c'est comme ça qu'on les aime...
Hazebrouck - Saintes (30-30) : c'est comme ça qu'on les aime...
11 Décembre 2012 | National > Nationale 1M

Après la sévère défaite du week-end dernier, Desbuquois attendait un sursaut des Jaune et Noir. Il l'a obtenu et avec la manière en plus : match nul 30-30 face au leader, Saintes, un résultat à la saveur d'une victoire.

Au coup d'envoi, chacun pouvait être anxieux quant à l’issue de ce match. Recevoir le leader seulement une semaine après la déroute collective face à Gien, la mission semblait compliquée pour ne pas dire impossible.

Dès la première phase défensive, les Hazebrouckois ont montré un nouveau visage, un système renouvelé, et surtout une « belle » agressivité, à l’image de Julien Dupond. Mais ça n'a pas suffit immédiatement à déstabiliser la belle mécanique Saintongeaise. Au bout de 10 minutes de jeu, Thierry Micolon était obligé de prendre un temps mort pour ne pas que son équipe ne prenne l’eau (10ème : 2-6). À ce moment, d’aucun ont pu se dire qu'une nouvelle soirée compliquée se profilait, pas les Jaune et Noir... Sous la houlette de Rémi Deplanque (10 buts au cours du match), de Morgan Lyoen au penalty (6 buts) et d'Arthur Guerin (3 buts), les Flamands ont réussi à recoller au score (20ème : 8-9) et c'était au tour de Franck Maurice de prendre son temps mort, le leader doutait... Sur cette fin de première période, Flamands et Charentais se sont rendus coup pour coup mais un léger relâchement Nordiste a permis à Saintes d’enfiler un très dur 3-0 juste avant le retour au vestiaire (30ème : 12-17).

Toujours bien emmené par Kiangebeni (5 buts), Labane (5 buts) et surtout l’excellent Kieffer (7 buts), le Saintongeais ont su garder les Flamands à distance en début de deuxième période mais du côté Hazebrouckois, l’état d’esprit n’était pas à la résignation. Sans rien lâcher, les Jaune et Noir ont recollé au score (43eme : 20-20). Avec un Rémi Deplanque toujours en réussite et Arnaud Bonin (5 buts) qui a pris ses responsabilités en transformant chacune de ses tentatives, les Flamands ont compris qu'un résultat était possible et qu'il ne fallait surtout pas décrocher. Mais en face, Saintes comptait bien repartir de Flandre avec une neuvième victoire consécutive en poche et après un dernier coup de collier, l'équipe visiteuse a pu penser, à tort, que le match était joué. Il ne restait qu’une minute à jouer et les Flamands étaient menés de 3 buts (27-30)...

Successivement, en mois d'une minute, Arthur Guerin, Arnaud Bonin et l’intenable Rémi Deplanque ont trouvé le chemin des filets pour décrocher un inespéré match nul : 30-30. Desbuquois n'y croyait pas, mais les Jaune et Noir eux y ont cru jusqu’au bout en retrouvant des valeurs oubliées une semaine plus tôt, lors de l’accident Giennois.

Alors, même si quelques noms sont ressortis au cours de cette soirée, c'est la force du collectif qui est à souligner, Thierry Micolon et ses hommes ont su trouver les ressources nécessaires pour tenir en échec le leader et décrocher un match nul au goût de victoire.

Xavier Bollier
Communiqué du Handball Hazebrouck 71

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités