mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Motte-Servolex méritait pourtant mieux
La Motte-Servolex méritait pourtant mieux
17 Décembre 2012 | National > Nationale 1F

Pour son dernier match de l'année, les Motteraines auront livré une belle bataille face aux Drômoises de Bourg-de-Péage. Le courage de nos bleues n'aura pas suffi, et les partenaires de Virginie Cottez (photo F. Pietrzak) concèdent sur le fil leur premier revers à domicile cette saison.

C’est l’Epine dans le pied pour La Motte qui chute à domicile dans une rencontre difficile. Dès l’entame, l’engagement physique et la rudesse de Drômoises ultra motivées scotchent les bleues Motteraines au parquet.

En effet, à l’image de Laura Ceccaldi, prise en strict et subissant les assauts d’un adversaire bien décidé à lui mettre la pression et l’isoler du jeu, La Motte ne semble pas trouver de solutions immédiates.

Excédée par des charges à la limite de la correction, étonnement oubliées et non sanctionnées par le corps arbitral, la même Laura Ceccaldi voit « rouge » et se voit brandir le carton coloré qui l’oblige à quitter ses partenaires et regagner les tribunes.

Bizarrement, c’est l’exclusion de sa meilleure marqueuse qui va donner aux bleues l’élan nécessaire pour reprendre contact (16-17 à la pause) et bousculer leur adversaire pourtant jusqu’alors maitre de la partie. Boosté par son passage aux vestiaires, remonté à bloc par l’injustice ressentie, le groupe Motterain dès la reprise, inflige un 5-0 à son adversaire et le fige. Le jeu de La Motte parfaitement orchestré par une Virginie Cottez omniprésente séduit le public qui s’enflamme sous le roulement des tambours. D’une soudaine et redoutable efficacité, l’offensive motteraine fait mouche, 27-24 à la 45ème.

Et pourtant, brutalement, tout se renverse à nouveau. Le retour des Drômoises au tableau d’affichage  est inévitable. En manque d’énergie dans le final, une grosse faute oubliée sur la capitaine savoyarde et l’issue du match sera fatale. 30-31.

Déception évidente sur les visages bleus. « Difficile de terminer l’année ainsi, on avait la place pour finir en beauté » confiera Ludivine Margerit, la courageuse capitaine Motteraine. Une défaite certes mais le groupe à Florian Botti a montré, en l’absence de sa marqueuse principale, un nouveau visage et peut être prouvé, 40 minutes durant, qu’il pouvait vivre autrement...

Eric Pedron
Communiqué du SHBC LA MOTTE SERVOLEX

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités