mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mario Cavalli : « Il n’y a pas le feu à la maison »
Mario Cavalli : « Il n’y a pas le feu à la maison »
21 Décembre 2012 | France > LNH
En infligeant une véritable correction à Chambéry (33-22), Montpellier a tiré le rideau sur une phase aller de D1 masculine archi-dominée par Paris. Au classement, après 13 journées, la hiérarchie est logique. Mais les Savoyards vont-ils se relever d’une telle déroute ? Dégagés du parcours européen, 2013 sera-t-il plus propice à de réelles performances ? L’entraîneur Mario Cavalli sera-t-il conservé à son poste ? Autant de questions qui se posent et que nous avons évoquées avec l’intéressé…. 

Le retour en Savoie a été douloureux. Chambéry a passé une bien mauvaise soirée et la fessée infligée par Montpellier a laissé quelques marques. Depuis le début de la saison, l’équipe n’est pas dans son élément. Ses performances sont en deçà de ce qu’elle a connu par le passé avec un parcours en Ligue des Champions désastreux (7 défaites pour autant de matches) et un cheminement en championnat qui si rien n’est encore perdu pour décrocher une place européenne, est loin d’être idyllique. Chambéry n’a pas été épargné par les blessures, pourrait paraître résigné mais reste debout. C’est l’image que Mario Cavalli, son entraîneur s’emploie à véhiculer pour la suite. Persuadé que l’histoire s’écrira en sa présence. 

Mario, personne n’aurait pronostiqué une si large défaite, rien n’a fonctionné…
Sans chercher de mauvaises raisons à cette défaite, je ferais remarquer que Montpellier était au complet. Ce qui n’était pas notre cas. Loin de là. Le rapport de force a vite basculé de leur côté. Je pense que notre équipe arrive au bout du rouleau à ce moment de la saison, des joueurs ont été constamment sollicités et ont perdu beaucoup d’énergie. L’envie, la volonté, la motivation, ça ne fait pas tout.

Chambéry n’est plus un grand de la D1 ?
Le discours reste le même ! La méthode ne changera pas même si on est totalement conscient de nos faiblesses actuelles. Montpellier, je le répète, n’a jamais été aussi bon que jeudi soir et Chambéry n’a rien pu faire face à un mur. Sans oublier quelques décisions arbitrales qui ne nous ont pas avantagés. Donc, une fois qu’on aura récupéré tout l’effectif, qu’on aura travaillé en conséquence, on pourra tirer de vrais enseignements.

Chambéry ne s'est-il pas trompé dans son recrutement ? 
Le club ne se place pas sur le court terme. Si on prend l’exemple de Kévynn Nyokas qui est blessé et qui n’a pas souvent joué, on était conscient du risque. On sait que c’est un joueur qui est fragile mais l’idée était de l’installer dans le temps. Alors, c’est vrai, actuellement on paie cher cette absence car on fait jouer un autre jeune (Marko Panic) qui vient de se blesser. La démarche générale est saine. Actuellement, il n’y a pas le feu à la maison, nous ne sommes qu’à deux points de Montpellier, on a de l’avance sur le reste, on vient de faire 25 matches avec un groupe assez restreint, nos échecs attirent aussi un peu plus la lumière mais on est loin d’être au fond du trou. Ça aurait pu péter avant, s’il n’y avait pas eu un projet défini et l’investissement des gars est total.


Sincèrement en prenant la succession de ‘’Boule’’, tu t’attendais à autant de difficultés ? 
Mais bien-sûr ! Je m’attendais à une tâche très difficile car contrairement à ce qu’on pense, je suis tout seul, même si je suis bien entouré dans le domaine de la préparation. Au quotidien, je suis en 1ère ligne. La saison passée, je partageais beaucoup avec Philippe.

Mais est-ce que cela signifie que tu regrettes et te sens-tu en sursis ? 
Pas une seconde ! Si j’ai accepté cette tâche, c’est que j’étais capable de l’assumer. Je suis né à Chambéry, j’y ai joué, j’y entraîne depuis 1992. Quand on m’a demandé de prendre la suite de Philippe, j’ai imposé une certaine méthode avec quelque part, une démarche plus affective que celle qui était utilisée. Je suis en permanence dans la communication, avec les joueurs, le staff et le président. Je ne me suis jamais senti en sursis à mon poste et je n’ai pas décelé auprès des joueurs, un manque de confiance. Chambéry n’est pas en crise. Tout simplement, les circonstances ne sont pas en notre faveur.

Le championnat est-il joué avec un titre qui ne peut échapper au PSG ? 
Potentiellement, Paris et Montpellier ont l’effectif le plus fort, Chambéry et Dunkerque, ça se vaut, Nantes progresse mais manque encore de la profondeur de banc donc on va dire que le classement à mi-saison est cohérent. Personne n’est à l’abri d’un faux-pas. On voit bien que Paris a obtenu ses derniers succès dans la difficulté et le travail de l’équipe va être perturbé parce que la plupart de ses cadres sera au Mondial. Tout n’est pas joué même si Paris est bien engagé vers le titre. 

Chambéry aussi même si moins de joueurs seront au Mondial…
Cela n’aura pas qu’un effet négatif. Les gars peuvent revenir avec une grosse dynamique et encore plus d’envie.

A la reprise en 2013, seras-tu toujours aux commandes ? 
Je pense pouvoir répondre par l’affirmative. 


Une éclaircie dans la grisaille : Alexandre Tritta

Alexandre Tritta (notre photo ci-dessus) n’est pas là par hasard. Déjà la saison passée, notre confrère Handaction avait mis en valeur le chambérien en lui décernant le titre symbolique de révélation de l’année parmi les jeunes évoluant en Nationale 1. Ce jeudi soir, dans la déroute générale, la prestation du gaucher aurait pu passer inaperçu. Mais le minot (1.87 quand même pour 93 kg), du haut de ses 18 ans (il les a depuis le 9 décembre) ne s’est pas démonté, inscrivant trois buts en s’engageant allégrement dans la ligne de barbelés installée par Montpellier et en se permettant même sur une de ses fulgurances, de mettre un vent à Issam Tej qui n'est pas le dernier des défenseurs. Membre à part entière de l’équipe de France jeunes, ce pur produit du centre de formation de Chambéry (après avoir débuté à Eybens près de Grenoble) est réellement un joueur d’avenir.  

MONTPELLIER HANDBALL - CHAMBERY SAVOIE HB 
33 - 22 (Mi-temps : 19-9)
Statistiques du match
Lieu :
ARENA
Route de la Mer 34470 PEROLS
Date :
Le 20/12/2012 20h45
Arbitres :
BOUNOUARA SAID
SAMI KHALID

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - CESSON RENNES MÉTROPOLE HB 
25 - 26 (Mi-temps : 14-14)
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre 94200 IVRY SUR SEINE
Date :
Le 19/12/2012 20h00
Arbitres :
MORENO JEAN-PIERRE
SERRANO MICHEL

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB - BILLERE HANDBALL 
31 - 25 (Mi-temps : 18-9)
Statistiques du match
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Chataigniers Rd Point Ankarr 83700 ST RAPHAEL
Date :
Le 19/12/2012 20h00
Arbitres :
ANICET JEAN-PATRICK
FERRANDIER FREDERIC

*****************************

HBC NANTES - US CRETEIL HANDBALL 
39 - 32 (Mi-temps : 20-13)
Statistiques du match
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU 44200 NANTES
Date :
Le 19/12/2012 20h30
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

*****************************

FENIX TOULOUSE HANDBALL - SELESTAT ALSACE HANDBALL 
31 - 32 (Mi-temps : 13-16)
Statistiques du match
Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace 31000 TOULOUSE
Date :
Le 19/12/2012 20h30
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

*****************************

PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL 
23 - 31 (Mi-temps : 13-15)
Statistiques du match
Lieu :
VAL DE L'ARC
33, CHEMIN DES INFIRMIERS 13100 AIX EN PROVENCE
Date :
Le 19/12/2012 20h30
Arbitres :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS

*****************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - PARIS HANDBALL 
26 - 27 (Mi-temps : 15-16)
Statistiques du match
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
RUE JULES FERRY 93290 TREMBLAY EN FRANCE
Date :
Le 19/12/2012 20h30
Arbitres :
CLAPSON SIEGFRIED
FIESCHI XAVIER

*****************************

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités