mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Saintes... un coeur gros comme ça !
Saintes... un coeur gros comme ça !
22 Décembre 2012 | National > Nationale 1M

En battant brillamment les Girondins de Bordeaux, Saintes est le grand vainqueur de la dernière journée de championnat en 2012. Leader à la trêve, le club Charentais-Maritime étonne bon nombre d'observateurs par sa capacité à rebondir après un été très compliqué. Retour sur ces premiers mois de compétition avec Franck Maurice, coach de l'USS Handball.

Franck, l'équipe termine l'année 2012 dans le fauteuil de leader. D'où une grande satisfaction j'imagine ?
Ce sont évidemment des sentiments de fierté et d'accomplissement qui dominent, mais la route est encore longue. Nous ne sommes pas encore a mi parcours et l'année 2013 risque d'être très compliquée en particulier à la lecture de notre calendrier. Nous devrons nous déplacer chez les 3 équipes qui nous suivent au classement avec 2 des 3 dernières rencontres a Bordeaux et a Nousty. Mais on veut d´abord savourer un peu et se reposer avant de penser à 2013.

Avec le recul, quel regard portes-tu sur la prestation des garçons samedi contre Bordeaux ?
C'est notre meilleur match de la saison. Au meilleur des moments. Mais l'adversaire, sa qualité et son effectif nous y obligeait. Je craignais de les jouer si tard, surtout avec notre effectif réduit sur lequel je tire depuis la reprise. Mais finalement, le fait de les jouer avant la trêve, place de leader en jeu, après nous être pris les pieds dans le tapis a Hazebrouck, ça a permis de mobiliser naturellement tout le monde. C'est dans ce genre de rencontre que l'on mesure l'expérience acquise en Pro D2. Tout le monde a su se mettre au service de l'équipe et tout le monde en sort gagnant et grandi.

Quel bilan dresses-tu après ces quatre mois de compétition ?
Qui aurait parié sur cette place de leader et sur une série de 10 matchs sans défaite au soir de Caen ? Pas grand monde. Mais la grande qualité de ce groupe, c'est d'avoir su rester digne et fier pendant la tempête. À aucun moment, il n'y a eu de démobilisation ou de renoncement. Les garçons ont été rigoureux et investis depuis le début du mois d'août. Après, du point de vue du terrain, notre force c'est notre expérience, la qualité sans la quantité. On a su élever notre niveau de jeu quand il le fallait. À partir de Cherbourg, on est monté en puissance. Et les trous que l'on a eu ne nous ont pas trop pénalisés, je pense a Asnieres chez nous et a Hazebrouck. On n'a pas toujours bien joué, mais on a fait le métier.

Tu as établi un programme spécifique pendant la trêve ?
D'abord couper pour se reposer. Mais la reprise tôt (le 12/01 a Limoges) ne nous permet pas d'entamer un nouveau cycle de préparation. Les garçons auront donc un programme d'entretien à respecter pendant leurs congés. La reprise est prévue le 2 janvier. Nous jouerons Floirac le 4 au Grand Coudret (20h30) et Libourne le lendemain chez eux.

Que penses-tu de la configuration actuelle du classement de N1 ?
Il y a toujours des surprises et des déceptions. Nousty est un surprenant 3ème mais ce sont plutôt ses résultats hors de ses bases qui surprennent. Parce que les faire chuter à domicile a toujours été compliqué.  Asnieres se comporte très bien pour un promu, on en a fait la difficile expérience. Caen a démarré très fort puis s'est essoufflé, a l'image de Saran. Limoges a suivi la trajectoire inverse et je ne suis pas mécontent de les jouer après la trêve, ça peut freiner leur dynamique. Cherbourg déçoit un peu car je suis persuadé que ce club a un gros potentiel, a l'image de son entraineur. Mais le gros morceau, cela reste les Girondins.

Quelles seront les objectifs de l'équipe première pour 2013 ?
La première place. Même si encore une fois, vu notre calendrier, ça va être compliqué. Mais le groupe a des ressources et surtout, besoin d'un challenge qui le tient en éveil. Et terminer en tête de la poule dans une saison chaotique pour le club, c'est aussi mettre en valeur ses qualités d'homme. Pas seulement celles de handballeur. Et les garçons ont un cœur énorme. c'est pour cela, plus que pour la première place, que je suis fier de les accompagner.

Communiqué de l'US Saintes Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités