mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La fête avant l'heure à Celles sur Belle
La fête avant l'heure à Celles sur Belle
23 Décembre 2012 | France > Coupe de France

Avant même de jouer les 16° de finales à la Stella Saint Maur, le staff technique et administratif du HBC Celles sur Belle avait coché le week-end du 22 décembre 2012. En sachant qu’en cas de victoire en région parisienne, le club niortais accueillerait la légende messine, il était évident que tout allait être fait pour que ce match soit la grande fête du handball cellois.

Chose promise, chose offerte ! 1 200 spectateurs dans une superbe salle, record d’affluence pour le HBCC et un spectacle qui aura emballé du plus petit au plus grand. Même si il était évident que le 12° de D2F aurait beaucoup de mal à contrer la puissance du Metz HB, le mot d’ordre était clair avant la rencontre pour Vincent Philippart « Jouez, ne rien regretter à l’issue de la rencontre et oser ! ». Le message aura été parfaitement reçu par ses protégées, même privées de Chantal Okomba, la sérial buteuse déjà partie en vacances au Congo, les Deux-Sévriennes vont tenter beaucoup, parfois échouer mais jamais elles en vont refuser le jeu. Une entame de match délicate où Metz lâchait les chevaux aurait pu mettre tout le monde sur le reculoir, ce ne fut pas le cas, et passé un moment de flottement, le HBCC se mettait à rivaliser d’audace et de prise de risque pour finalement bien tenir la marque profitant de quelques petits errements sur les passes de décalage ou les prises de risque des Messines parfois toutes simples mais tellement évidentes de lucidité.

Sandor Rac s’y attendait, n’ayant retrouvé la totalité de son effectif après l’Euro que quelques jours plutôt, devant se passer de Nina Kanto revenue de Serbie un peu en vrac et n’ayant que 3 séances collectives pour recaler tout son monde, le coach messin était clairement content de la production de ses joueuses. Dans l’envie, dans la détermination et dans le respect de l’adversaire, Metz aura été irréprochable tout au long de la partie. Le sorcier messin va même pouvoir s’offrir quelques jolis tours de passe-passe comme cette 4-2 défensive en fin de match avec devant le duo Ognjenovic – Baudouin, ce duo continuant l’attaque sur les postes respectifs d’arrière gauche et demi-centre. En bref ça jouait petit, mais ça jouait à 100 à l’heure à Metz et les Celloises n’auront pas grand-chose à opposer dans ce temps là de jeu à la qualité messine. Qu’importe en prenant tout ce qu’il y avait à prendre, en ayant en Alice Mazeaud une sacrée gardienne du temple en seconde période et en contenant un Vincent Philippart qui à l’issue de la rencontre avait presque hâte de retrouver le championnat pour voir si cette envie de jouer était transférable en D2F, les joueuses avaient rempli d’aise leur coach, leur staff et le public. Il faut dire qu’avec un tel sparring-partner, il aurait été de mauvais aloi de balancer la rencontre. Metz avait tout fait pour être irréprochable et enthousiasmant, Celles sur Belle aura su lui donner une réplique impeccable avec ses moyens actuels.

Après une dernière journée de l’Euro serbe qui aura été une vraie propagande pour le handball féminin, ce 8° de finale de coupe de France aura été la digne prolongation française de ce que peut-être le handball féminin. Même si l’incertitude du résultat n’a pas été de mise, le jeu et au final le spectacle aura été un grand moment de fête. C’est tout ce que voulait les parties prenantes de cette rencontre, Celles sur Belle, Metz et une paire arbitrale impeccable dans l’esprit et la lettre, il y avait tout vendredi soir dans la Salle Jaune pour que ce soit Noël avant l’heure, même le bonnet rouge et blanc d’un Frédéric Vignier président comblé du HBCC.

HBC CELLES SUR BELLE (D2) - METZ HB (LFH)
47 - 29 (Mi-temps : 15-22)
Lieu :
SALLE JAUNE N°1
PARC DE LA BOISSIERE 79370 CELLES SUR BELLE
Date :
Le 21/12/2012 20h45
Arbitres :
BRIANCEAU ALEXIS
MONLLOR DAVID
1 200 spectateurs.

CELLES SUR BELLE
Gardiennes :
Bucur (1re mi-temps, 4 arrêts) ; Mazeaud (2e mi-temps, 8 arrêts).
Joueuses : Topic 5, Mouissy 1, Delcheva 2, Ba 5, Kostencovska, Chauvet 1, Novogradecz 1, Szabo 5, Doré 3, Diop 6.

METZ
Gardiennes : Pierson (1re mi-temps, 5 arrêts) ; Glauser (2e mi-temps, 7 arrêt).
Joueuses : Prudhomme , Zaadi 4, Baudouin 5, Piejos 1, Broch 6, Andryushina 4, Ognjenovic 3, Gonzalez-Ortega 3, Luciano 2, Liscevic 8, Ngo Leyi 6, Tandjan 5.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités