mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Samuel Honrubia : La révolution par le jeu
Samuel Honrubia : La révolution par le jeu
19 Janvier 2013 | International > Mondial

Depuis quelques mois, le jeu en équipe de France a été profondément modifié. Sans revenir sur le passage défensif en 6-0, c’est sur le jeu offensif que nous nous sommes penchés et plus particulièrement sur celui de Samuel Honrubia qui affiche au grand jour des savoir-faire presque insoupçonnés chez lui les années passées.

Pendant des lustres, les faiseurs de jeu en équipe de France étaient les arrières, les Daniel Narcisse, Nikola Karabatic et autre Guillaume Gille en étaient les derniers dépositaires. Depuis la préparation de Londres, les ailiers viennent maintenant mettre leur grain de sel dans tout cela et si Michael Guigou a toujours été catalogué comme un créateur de jeu, la plus belle mutation de ce Mondial est incontestablement celle de Samuel Honrubia qui lui aussi montre de vraies qualités de lecture de jeu.

Si l’on est presque étonné de le voir si fringuant et alerte dans la conduite du jeu, lui n’en est nullement surpris. « Tout cela je savais le faire, mais c’est la tête qui a débloqué mon jeu, cela a largement commencé à Londres où vraiment, j’ai eu l’impression d’amener ce que je devais à l’équipe de France. De jouer presque 60 minutes par match à Paris m’a aussi débloqué. La confiance de Philippe Gardent, le fait que j’ai la possibilité d’intervenir sur tout le front de l’attaque m’a libéré »

D’ailier catalogué comme très fort finisseur il a montré tout ce qu’il pouvait apporter dans un mouvement nouveau pour les Bleus « Le London ». Décrypté par Sylvain Nouet, ce nouvel enclenchement, car c’est vraiment un enclenchement fait partie de ces tactiques mises en place pour déstabiliser des défenses de plus en plus en adaptation et en lecture du jeu adverse. Alors cela demande des ajustements extrêmement précis et fort dans les adaptations, on en devient à pratiquement être aussi exigeant qu’au basket. Et dans ce domaine Samuel Honrubia a fait quelques démonstrations de haut vol.

On le connaissait soliste, capable de performances étincelantes au shoot et en montée de balle, on le découvre agitateur de jeu, détonateur d’occasion et affirmant son importance dans le jeu tricolore. Pour lui « Tout cela vient des JO de Londres, en 2011 je n’avais pas eu le sentiment d’être un rouage essentiel du jeu de l’équipe de France, mais à Londres en demi-finale, la victoire sur les Croates m’a montré que j’étais capable de bien jouer. Maintenant je ne me pose plus les questions que se pose un jeune qui arrive dans ce groupe. J’ai plus de lucidité pour jouer au handball, c’est aussi simple que cela. » Restait à utiliser cet état nouveau pour améliorer les choses et là, comme toujours, c’est le groupe qui a fait les choses, Samuel Honrubia le précise bien. « Tous ces nouveaux mouvements, ces prises de responsabilités, on les a conçues en groupe. Après l’Euro en Serbie, on s’est posé la question de ce que l’on devait faire pour corriger tout ce qui n’avait pas marché. Alors on s’est orienté vers les solutions que l’on voit aujourd’hui »

Mais pour réussir cette mutation, il est évident que le transfert à Paris à aussi largement changé les choses. Au Paris SG, Philippe Gardent en a fait un des ses hommes liges, la aussi Samuel est très clair « A Paris, cette saison, j’ai le droit de tenter, sans parler de carte blanche, je sais que je peux tenter des choses sans que la sanction soit immédiate. Le fait de savoir que l’on peut essayer sans craindre est sans doute un des éléments les plus déclenchant dans mes performances. Mais cela ne remet pas en cause tout ce que j’ai fait et vécu avant. Tout ce cheminement depuis mes débuts, il fallait que je le fasse pour maintenant pouvoir m'affirmer à un poste de N°1. Dans ma tête, dans mon jeu, je sais maintenant que je peux le faire, tout cela je l’avais déjà avant, mais la confiance que l’on m’a donné m’a permis de le montrer ».

Au final, si Samuel Honrubia semble être devenu un joueur majeur de l’équipe de France, c’est avant tout parce qu'il est arrivé à maturité puisqu'il possédait déjà tous les atouts possibles dans son jeu. L’évolution du handball et sa révolution personnelle ont su faire éclater tout cela en pleine lumière.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités