mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Abalo et Guigou jouent (presque) les yeux fermés
Abalo et Guigou jouent (presque) les yeux fermés
20 Janvier 2013 | International > Mondial
La complicité entre les deux potes, a encore fonctionné à merveille. Chez les Bleus, ils partagent la même chambre, il était normal que face à l'Islande, ils partagent le sens de l'offensive. Celle qui sonne la révolte. Michaël Guigou et Luc Abalo sont des duettistes très précieux. 

En 1ère période, Samuel Honrubia avait entretenu la flamme en réalisant dans toutes les positions (à l’aile, à 6m, au point de pénalty et en contre-attaque) un impeccable 7/8. A la pause, l’ailier parisien avait largement rempli son contrat, Claude Onesta pouvait laisser souffler celui qui ce dimanche soir, est le meilleur buteur de l’équipe de France avec 28 réalisations. Au retour des vestiaires, Michaël Guigou était tout naturellement sur le terrain, prêt à continuer, sans pour autant jouer le mime, dans le sillage de son ancien coéquipier de club. «Quand je suis rentré, je ne me suis pas posé de question, et je ne me suis pas dit qu’il fallait que je marque à tout prix, de n’importe quelle façon. Le plus important, c’était de gagner le match. Cela passait par des bonnes performances de tout le monde, moi le premier et donc tant mieux si j’ai été efficace. C’était primordial de mettre des contres surtout que ça coïncidait avec l’efficacité de notre défense. » Chaque fois qu’il sera en situation de tir, le bras droit de l’ailier montpelliérain ne tremblera pas. Un sans-faute et une maîtrise de tous les instants. Mais c’est de son entente avec Luc Abalo, son pote de chambre en équipe de France, que ‘’Micka’’ va tirer la quintessence. «Cela fait longtemps qu’avec ‘’Lucio’’, on partage de bons moments sous le même maillot national mais aussi la même philosophie de jeu, tellement on se retrouve facilement sur le terrain. » Lorsque Luc intercepte, il n’est donc pas rare que son complice soit à la finition. Et face à l’Islande, les deux compères ont dégoûté à trois reprises le bloc islandais incapable de trouver les jambes nécessaires pour organiser un quelconque repli défensif. 


« Je sais quand je vais intercepter et que les ailiers vont anticiper, raconte Luc Abalo, et comme moi je ne suis plus à l’aile droite, je ralentis un peu. Michaël est un peu derrière moi et quand il arrive, je me concentre sur cette ultime passe et j’essaie de lui mettre bien devant. » Et ce dimanche, ça a marché. Ces trois buts sont certainement ce qui a fait basculer la décision en faveur des Tricolores. « Il ne faudrait plus uniquement jouer sur ces trucs-là. On prend des risques, c’est clair mais c’est vrai que quand ça marche, ça nous soulage vachement. Après tout, si on gagne ainsi les matches à venir, pourquoi pas ! » Un sentiment bien entendu partagé par Michaël Guigou. L’expérience du Montpelliérain reste une assurance tous risques pour une équipe de France qui a encore eu comme depuis le début de la compétition, les mêmes périodes de doute. Mais les Bleus ont réalisé l’essentiel, se qualifier pour les quarts de finale qui auront lieu dans deux jours (mercredi). Les organismes vont pouvoir se reposer. « Ce soir, confirme Michaël Guigou, lorsqu’on va se retrouver dans la chambre (ils cohabitent ensemble depuis près de cinq ans), on va discuter de tout cela, du quart de finale, de nos sensations dans cette compétition. De mon côté, le régime qui m’est proposé en partageant une mi-temps avec Samuel me convient parfaitement. Je ne sais pas si je peux tenir un peu plus mais si je dois le faire, il n’y aura je pense, aucun problème. »  Michaël Guigou reste avec Titi Omeyer, Nikola Karabatic, William Accambray, Samuel Honrubia et Luc Abalo ceux qui pour le moment, sont les seuls à pouvoir inverser une tendance. Ça a marché contre l’Islande, il faudra que cela fonctionne de la même façon, mercredi, contre la Croatie ou le Belarus.    
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités