mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Issy Paris s'incline sur le fil
Issy Paris s'incline sur le fil
22 Janvier 2013 | France > LFH

C’est au terme d’un match arraché qu’Issy Paris Hand s’incline à la dernière seconde face à son concurrent direct pour les play-offs le Havre (18-19).

Dès le début du match les deux formations se jaugent, et il faudra deux bonnes minutes avant que Charlotte Mordal n’ouvre la marque (1-0, 2ème). Par la suite les Lionnes semblent incertaines en défense et peu tranchantes en attaque, leurs adversaires prennent donc logiquement l’avantage (3-4, 8ème puis 3-5, 14ème).

L’entrée de la jeune Fanta Keita permet aux franciliennes de tromper la défense havraise : avec ses deux buts consécutifs, elle permettra aux siennes de repasser devant au score (6-5, 17ème). Malgré une supériorité numérique, Issy Paris ne parvient toujours pas à trouver la faille et prendra même un but de l’arrière gauchère Vrdoljak (6-6, 20ème). A leur tour en surnombre, après l’exclusion temporaire d’Anne-Sophie Kpozé, les Havraises en profitent pour creuser l’écart et mènent 7-9 à deux minutes de la pause. Un but encore de chaque côté et les deux équipes retournent aux vestiaires avec toujours deux buts d’écart (8-10, 30ème).

Les Lionnes reprennent la seconde mi-temps avec une défense étagée 5-1, qui portera ses fruits : pendant plus de six minutes les normandes ne trouveront plus le chemin du but. Mais les échecs au tir et les approximations offensives ne permettent pas aux locales d’en profiter pleinement (9-10, 36ème). Un but de Mariama Signaté et un pénalty transformé par Charlotte Mordal recollent au score (11-13, 41ème). A quinze minutes de la fin, toujours trop maladroites sur une défense rugueuse, suppléée par une Linda Pradel rayonnante (18 arrêts), les franciliennes gaspillent trop de ballons et perdent même pied ce qui donne au Havre une avance de 4 buts (11-15, 45ème). Les buts de Fanta Keita et Charlotte Mordal (14-16, 50ème) redonnent du souffle à l’équipe qui recollera à une longueur (15-16, 52ème). Une nouvelle exclusion temporaire (Signaté) rapproche dangereusement les havraises de la victoire à deux minutes de la fin (15-18, 58ème). L’entraineur Arnaud Gandais prend alors un temps mort et les Lionnes reprennent le jeu en main : la défense très étagée en 2-4, avec 2 joueuses très hautes, permet de récupérer des ballons, et elles inscrivent rapidement trois buts en une minute pour revenir à égalité (18-18, 59ème). Un pénalty à la dernière seconde offrira la vitcoire au Havre, qui prend ainsi la place d’Issy Paris Hand sur le podium.

Les lionnes se déplacent maintenant mercredi à Toulon pour les ¼ de finale de la Coupe de France.

Oeil d’arrière gauche, Mariama Signaté :
" Grosse déception de perdre à domicile… Il faut reconnaitre que nous avons fait la course derrière tout le match. Le fait de revenir à égalité en fin de match est un peu inespéré, nous nous sommes bien arrachées. Mais une mauvaise organisation défensive dans les dernières secondes nous vaut un pénalty fatal. Mais j’espère que malgré la déception nous arriverons à avoir des issues positives durant le marathon qui nous attend dans les prochaines semaines !"

Statistiques :
IPH : Attingré (9 arrêts/28 tirs), Garba, Mordal (7/12), Signaté (3/10), Keita (3/5), Toskovic (2/5), Lassource (0/4),
Goudjo (2/5), Kpozé (1/1), Gardoni (0/1), Briemant (0/1), Moretto, Mosabau.
Le Havre : Pradel (16 arrêts/33 tirs), Castellanos (0/1), Vdroljak (6/14), DeSousa (4/10), Landre (3/6), Lorentsen (3/6), Ntsamam- Akoa (2/4), Dazet (1/3), Petricien (1/3), Morel,
Tissier, Sawaneh, Tracol, Sow.

Communiqué de presse de l'IPH

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités