mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
L’Espagne prend sa demie
L’Espagne prend sa demie
23 Janvier 2013 | International > Mondial

Après avoir un peu choisi ses adversaires dans le tableau final dans son match face à la Croatie, l’Espagne a montré que ce petit délit contre le jeu était finalement payant en dominant une Allemagne qui quoi qu’il se passe a largement réussi son Mondial de la rédemption.

Pourtant pendant près de 50 minutes on pouvait penser que les Allemands arriveraient à faire trembler les fiers ibères, ne lâchant jamais l’affaire même quand les coups de sifflets étaient un peu durs à comprendre. Variant parfaitement le jeu restant dangereux sur tous les postes, mais à force de courir, les quelques vraies occasions de faire le break, comme cette balle de +3 ratée par Patrick Groetzki en un contre un face à Manuel Sierra alors que la Mannschaft venait de relever d’une entame compliquée de seconde période. Tout cela et la volonté des Espagnols auront fini par plomber la plus belles des résistances allemandes.

Il y aura aussi eut le changement de gardien pour la Roja… L’entame douteuse d’Arpad Sterbik dans les buts espagnols allait contraindre Valero Rivera à faire entrer Manuel Sierra dans les buts et le Parisiens aura été un vrai détonateur dans la domination espagnole. Une fois sa défense calée devant un gardien très efficace, l’Espagne va pouvoir donner la charge avec en général de brigade un Alberto Entrerrios royal à la passe, au tir avec 6 buts mais aussi dans les orientations du jeu, notamment sur son compère Nantais, Jorge Maqueda mais aussi sur un Victor Tomas toujours aussi dynamique dans le jeu ou un Julen Aguinagalde qui va mettre au supplice la défense centrale allemande sur son poste de pivot.

Le taureau espagnol va tout faire subir aux Haas, Roggisch ou autre Kneer pour finalement mettre une superbe lunette sur un angle fermé qui va tuer le match pour le compte. L’Espagne est dans le dernier carré, elle y rencontrera une Slovénie étonnante dans le jeu et pour qui ce sera une première demi-finale mondiale. Mais il va falloir que les Skube, Dolenec, Zorman et autre Prost fassent un sacré match pour priver l’Espagne de ce qu’elle attend depuis 2005, le droit de jouer un titre Mondial et qui plus est sur ses terres !

A Saragosse, Pabellon Principe Felipe
Le mercredi 23 janvier 2013 à 19h00
Espagne - Allemagne : 28 - 24 (Mi-temps : 12-14)

10 000 spectateurs
Arbitres :
MM GUBICA Matija et MILOSEVIC Boris (Croatie)

Statistiques du match


La réaction de José Manuel Sierra (gardien de la "Roja" et du PSG Handball)

"Je suis bien-sûr très content. C'était important pour notre équipe de se qualifier face à une équipe d'Allemagne que j'ai trouvée très accrocheuse et qui n'avait rien à perdre. Maintenant, il faut terminer le travail à Barcelone. On s'est fixé l'objectif d'atteindre la finale mais il ne faudra pas oublier que avant il y a la demi-finale. Mais on a du temps pour s'y préparer. (Sur sa prestation) Quand je suis entré, j'avais de belles sensations et tant mieux si dans le jeu, cela a parfaitement fonctionné. Je m'y étais préparé et puis, tu sais, dans une telle ambiance avec un public aussi fervent, tu ne peux que te transcender."

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités