mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le Danemark s’offre une deuxième chance
Le Danemark s’offre une deuxième chance
25 Janvier 2013 | International > Mondial

Après la finale du Mondial en Suède perdue face à la France, les Danois se sont offerts une deuxième chance de remporter un titre mondial après leur deux titres européens de 2008 et 2012 en disposant presque tranquillement d’une Croatie qui n’avait pas assez de rotations pour s’opposer à la vitesse du jeu scandinave.

Mais ce fut seulement presque tranquille… En démarrant pied au plancher et en menant rapidement 7-2 avec Mikkel Hansen qui servait le caviar à la louche, les Danois avaient presque tué le match, sauf que les ballons qui auraient pu le tuer vraiment, les hommes d’Ulrich Wilbek allaient largement les vendanger. Alors en redonnant des chances de jouer à des Croates qui ne demandaient que cela, en laissant un joueur de la trempe de Domagoj Duvnjak reprendre ses esprits, le Danemark allait se mettre dans les ennuis quasiment pour tout le reste du match. Hand Lindberg, impeccable avec son 10/10 au shoot en quart de finale face à la Hongrie ne réglait pas la mire et son compère du côté droit Kasper Sondergaard ne faisait guère mieux.

Ce sera d’ailleurs un des problèmes récurrent des Danois, la qualité de shoot… Ils ont fait du petit bois dans tous les secteurs de jeu, mais Anders Eggert, métronome du tir va arriver à mettre un lob sur la barre d’Alilovic, sans doute la pression des arrêts du gardien croate. Sans ce déchet, le Danemark aurait pu se défaire bien plus rapidement de la résistance croate, surtout que ceux-ci avait perdu Drago Vukovic sur une entorse en fin de première période.

Avec une base arrière un peu au bout du rouleau devant les courses incessantes que leur imposaient les Danois, les Croates vont peu à peu baisser de pied. Slavko Goluza va tenter beaucoup de choses, défensives avec une 1-5 décalée, puis une 4-2 agressive, il va lancer sa jeune garde dans la bataille avec Stepancic et Mandalinic, rien n’y fera, le Danemark malgré un peu de déchet avait trop bien les choses en main et leur jeu ne trouvait pas de contradiction dans la défense croate. Mikkel Hansen s’était mué en meneur de jeu régalant tout le monde, les pivots Toft Hansen et Noddesbo fait exploser la défense centrale adverse et Anders Eggert d’était bien amusé aussi bien en montée de balle qu’en finition à l’aile. Dimanche, si le Danemark est capable de continuer sur un tel niveau de jeu collectif, alors, il est sur qu’avec la furia et l’envie espagnole, on vivra une grande finale mondiale, c’est tout ce que l’on demande.

A Barcelone, Palau Sant Jordi
Le vendredi 25 janvier 2013 à 21h30
Danemark - Croatie : 30 - 24 (Mi-temps : 14-11)

10 000 spectateurs
Arbitres :
MM Vaclav Horacek et Jiri Novotny (République Tchèque)

Statistiques du match

 

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités