mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le championnat "guillotine" ne s'arrête jamais
Le championnat "guillotine" ne s'arrête jamais
1 Février 2013 | National > Nationale 1F

Présentation de la 13° Journée de N1F. L'évocation récente par le coach de Colombelles Philippe Breysacher d'un championnat "guillotine" n'a jamais été aussi vraie qu'en ce moment. Dreux a remis la pression sur ses concurrents directs au maintien : Bergerac, Colombelles ou encore la Stella St Maur d'Adeline Bournez. En haut de tableau, Aunis et Alfortville seront en danger hors de leurs bases. A l'Est, le second Pole Sud 38 a l'occasion de reprendre 4 points d'avance sur La Motte Servolex, son poursuivant direct.

Poule 1 : AUNIS DANS L'ENFER DU NORD

Une semaine après avoir logiquement pris le pas sur la lanterne rouge Poitiers, St Amand les Eaux fait le grand écart en recevant ce samedi à Verdavaine Aunis. Il s'agit du match vedette de cette 13ème journée entre le 2ème ex-aequo et l'impeccable leader du championnat... et assurément un tournant dans la saison Amandinoise. Car en cas de revers, le club Nordiste aurait 6 points de retard sur Aunis... autrement dit l'accession en D2 serait fortement compromise. C'est pour cela que les filles du tandem Rifflart - Schmidt ont l'ambition de faire chuter Aunis, comme elles avaient su brillamment le faire à l'aller. Restant sur la dynamique de 4 victoires d'affilée, St Amand n'a plus l'intention de se désunir à domicile, là il avait perdu de précieux points début décembre face à St Maur. Un match "choc" qui attirera sans nul doute du monde dans le petit gymnase du Hainaut. Face aux Amandinoises, Aunis présente un bilan quasi-parfait avec 10 victoires consécutives en cours. Quasi-parfait car avec un -10 concédé à l'aller dans un match "sans" (27-37 au final), le collectif Rochelais sait qu'il a perdu le goal-average particulier. Point important en cas de ballotage final. En attendant le dénouement, Aunis tentera d'imposer son rythme. Les équipières de la revenante Ehsan Abdelmalek tournent à plus de 36 buts de moyenne par match depuis la reprise. Une belle opposition face à une défense Amandinoise qui a incontestablement haussé le ton depuis mi-décembre. A l'ombre de ce duel des cadors, l'un des derbies Franciliens de la saison oppose Aulnay à Alfortville. Après une belle série, Aulnay a logiquement chuté chez le leader mais non sans avoir vaillamment combattu. A l'image de sa surprenante gardienne Camerounaise Berthe Abianbakon (21 arrêts à La Rochelle malgré les 37 buts encaissés), l'AHB confirme la manière à défaut d'avoir pu réaliser l'exploit. Une défaite qui condamne l'accession en D2 pour un promu Séquano-Dyonisien qui a l'ambition de se placer en N1 avant de voir plus haut l'an prochain. Autre ténor de la poule au menu des Amazones, Alfortville se souvient de sa triste prestation de l'aller. Battu de 8 buts par les équipières de Léontine Kibamba, l'USA sait qu'il ne doit plus fauter sous peine de dire au revoir définitivement à la D2. Dans le creux de la vague après avoir frôlé la correctionnelle face à Val de Boutonne, Alfortville effectue un déplacement très court mais à hauts risques... L'USA, avec 4 points de retard sur le leader, est condamné à un mini-exploit.

Aunis et Alfortville en danger à l'extérieur, Brest lorgne avec beaucoup d'intérêt sur le résultat de ses autres concurrents. 5 points de retard sur le premier, le club Finistérien est lancé dans son opération "10 heures Chrono". 10 heures de jeu pour coiffer Aunis sur le poteau et retrouver ainsi la D2. Mission commando que les Brestoises doivent remplir, ordre de la direction, et sous la conduite de Cathy Colleter... moins de 15 jours après l'éviction brutale de Damien Nédélec. "Au niveau de l'état d'esprit, elles ont été irréprochables" indique la nouvelle coach Brestoise. "C'est le gros point positif car je ne savais pas comment elles allaient réagir. Certaines doivent trouver la décision injuste". L'ancienne joueuse de Penn-ar-bed indique aussi qu'"il faut un coach pro à Brest, qui s'inscrive dans la durée. Il peut arriver demain, comme au printemps". En attendant, Brest doit s'imposer à Pessac, relégable en souffrance depuis quelques semaines. Surtout, le SPUC se souvient de la rouste concédé à l'aller en Bretagne. En ayant raté deux virages importants pour le maintien dont dernièrement à Dreux, les filles d'Olivier Grand et de Marc Hoareau ont grandement hypothéqué leur survie à cet échelon même si le premier non-relégable n'est toujours qu'à 2 points. Il faudra désormais des exploits pour s'en sortir... le SPUC en est-il capable face à une armada Brestoise autrement mieux armé que lui ? Dans la lutte pour le maintien, le "choc" de la seconde partie de tableau oppose la Stella St Maur (6ème) à son poursuivant Bergerac. Un rendez-vous carrefour dans la saison Saint-Maurienne, le club Val-de-Marnais sait l'importance de ce match, une victoire ce week-end lui donnerait 7 points d'avance sur la zone rouge. Les Stellistes de David Morelli et de Samir Messaoudi ont trouvé le bon rythme depuis la mi-novembre et correctement négocié ce début d'année. Le dernier voyage de Bretagne fut logiquement synonyme de revers après une seconde mi-temps dominée outrageusement par Brest. Mais St Maur a pris l'habitude de valider le plus important, à savoir prendre les points qu'il faut face à ses rivaux directs. Méfiance face à ce Bergerac qui a enfin brisé le mauvais sort chez lui : Colombelles en fut la victime samedi dernier. Judit Ferenz (10 buts) revient à son meilleur niveau et le B2PH annonce son retour en grande pompe. Mais ce premier succès des Périgourdines depuis le 10 novembre ne peut avoir de sens que si les résultats s'enchaînent. D'où la nécessité de s'imposer à St Maur pour rester sur les talons des équipes qui précédent le B2PH, Colombelles et Val de Boutonne en premier lieu.

Battu sans contestation possible à Bergerac, Colombelles a non seulement déçu quant au jeu déployé mais relancé du même coup un Bergerac qui attendait jusque là son heure. Passé ce week-end noir, le CLC sait qu'il doit revenir à des intentions beaucoup plus louables... et dès dimanche dans son gymnase Pierre Rival contre le dernier du classement, Poitiers. Plutôt convaincantes à Brest sur le plan défensif, les Colombelloises ont cette fois-ci totalement lâché prise en seconde période à Bergerac encaissant un -11 au final. 30 minutes de trou noir à méditer pour rapidement rependre le dessus dans le domaine fort du collectif Calvadosien depuis de nombreuses années, la défense. Une mission abordable face à une lanterne rouge en souffrance : 3 points qui permettront aux filles de Philippe Breysacher de reprendre de l'air face à ce Bergerac de nouveau très menaçant. A Poitiers, le revers face à St Amand les Eaux n'a pas permis de voir des signes tangibles d'amélioration. On déplore un problème constant d'effectif tant au point de vue de l'effectif que dans la répartition des forces en présence sur chaque poste, comme le souligne Mathieu Tremblier : "il y a un déséquilibre entre la base avant et la base arrière ainsi que des lacunes de savoir-faire car les filles ne jouent pas au bon poste". Avant de conclure : "la descente est acquise mais nous devons absolument nous organiser pour reconstruire un groupe compétitif l'année prochaine". Enfin, Val de Boutonne se remet de son amertume du week-end dernier, un revers presque injuste chez un Alfortville que le promu Deux-Sévrien a pourtant dominé chez lui. Seulement voilà, la maîtrise des instants-clés fait pour l'heure cruellement défaut à un collectif Boutonnais qui manque d'expérience. ll est temps de reprendre le chemin de la victoire avec la réception du relégable et 10ème au classement, Dreux. La méfiance sera de mise à Val de Boutonne car les Drouaises ont enfin signé leur premier succès depuis très longtemps, une première victoire à domicile face à Pessac qui donne du baume au cœur à défaut d'un maintien qu'il sera bien difficile à aller chercher. Mais le DAC n'est qu'à 2 points du premier non-relégable Bergerac et a bien l'intention de faire de ce tout dernier succès contre Pessac un déclic pour effectuer une belle phase retour.

STELLA SPORTS ST MAUR HB - BERGERAC PERIGORD POURPRE HB

Pronostic : St Maur

Date et Heure :
Le 02/02/2013 à 18:30
Arbitres :
CÉDRIC DARE
MATHIEU FANACK
Lieu :
Gymnase Brossolette
51, avenue Pierre Brossolette
ST MAUR DES FOSSES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CL COLOMBELLES HB - POITIERS EC-HB

Pronostic : Colombelles

Date et Heure :
Le 03/02/2013 à 16:00
Arbitres :
THIERRY CORDIER
FRANTZ DELAGE
Lieu :
PIERRE RIVAL
52 AVENUE LEON BLUM
COLOMBELLES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

HBC ST AMAND LES EAUX PDH - AUNIS HB LA ROCHELLE PERIGNY

Pronostic : Aunis

Date et Heure :
Le 02/02/2013 à 20:30
Arbitres :
JOVICA MARKOVIC
MANUEL VASSERE
Lieu :
JEAN VERDAVAINE
Rue Emile Seigneuret (Lycée COUTEAUX)
ST AMAND LES EAUX

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

AULNAY HB - US ALFORTVILLE HB

Pronostic : Aulnay

Date et Heure :
Le 03/02/2013 à 16:00
Arbitres :
YAEL NABET
LAHILA PRIME
Lieu :
Paul Emile Victor
6-8 Chemin du moulin de la ville
AULNAY SOUS BOIS

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

VAL DE BOUTONNE HBC - DREUX AC HB

Pronostic : Val de Boutonne

Date et Heure :
Le 02/02/2013 à 19:00
Arbitres :
CHRISTOFER LAHACHE
GERMAIN SOUBRIE
Lieu :
Salle Omnisports Intercommunale
Route de Courtelles
BRIOUX SUR BOUTONNE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

STADE PESSAC UC HB - HBC BREST PENN-AR-BED

Pronostic : Brest

Date et Heure :
Le 02/02/2013 à 21:00
Arbitres :
BERNARD CARRETERO
PATRICK SERRA
Lieu :
Roger VINCENT
Rue de la Fon de Madran
PESSAC

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

Poule 2 : POLE SUD VEUT CONTINUER A REVER

Avec 3 points d'avance sur son dauphin depuis un dernier week-end concluant, l'ATH Achenheim Truchtersheim s'affiche de plus en plus comme le candidat n°1 à l'accession en D2. Avec une belle série de 7 victoires consécutives, la formation de Bénédicte Ducrocq se plaît dans ce rôle de patron du championnat... attendue par tous ses adversaires désormais à chaque rencontre. Pourtant, l'ATH n'enfile pas tout le temps son habit de lumière à l'image d'un dernier déplacement certes gagnant à Nîmes mais qui n'aura pas convaincu quant à la méthode affichée. Le nécessaire a été fait... grâce à une défense qui a tenu son rang. D'où la volonté permanente chez la coach Alsacienne de rameuter ses troupes, de maintenir un état de veille et de concentration. Ainsi, il reste 10 matchs pour apercevoir les lumières de la D2. La première heure ne sera incontestablement pas de tout repos au Kochersberg de Truchtersheim face à la réserve de Metz. Les filles de l'ATH se souviennent de ce match aller compliqué où elles furent ballotées dans tous les sens avant de s'engouffrer dans la brèche finale et de signer un succès opportuniste. Face à un centre de formation Lorrain qui joue à 100% depuis début décembre son rôle d'outsider, le leader Bas-Rhinois sait qu'il n'a pas le droit à l'erreur. Match à risques face à des Dragonettes sans complexes. Sur courant alternatif à l'extérieur, Metz accroche la majorité des points à domicile, comme le prouve deux derniers succès face à Palente-Orchamps et Vesoul. A la 4ème place à un point de La Motte Servolex, l'équipe de Yacine Messaoudi sait qu'elle peut parfaitement accrocher le podium final mais cela passe par quelques références à l'extérieur. Rendez-vous sans pression dans l'antre du leader ce samedi avec dans le camp Messin l'envie d'opposer une belle résistance. Affiche de cette 13ème journée, l'opposition entre le 2ème Pole Sud 38 et le 3ème La Motte Servolex est un rendez-vous incontournable, une opposition de choix qui peut définitivement mettre les Motteraines hors course pour un retour en D2. 5 points séparent La Motte Servolex du leader. Après un match besogneux face à Bron, le collectif Savoyard reprend la route avec l'envie de casser la spirale de l'échec depuis le 20 octobre dernier... date du dernier succès Motterain hors de ses bases. Moins fringant sur le plan offensif depuis plusieurs semaines, Laura Ceccaldi (Mademoiselle 100 buts) et ses partenaires ont tout à gagner chez un Pole Sud 38 en quête de rachat. Défait une semaine plus tôt à Plan-de-Cuques, le promu Dauphinois n'a pas eu la même réussite que précédemment... emporté par la révolte Marseillaise. Cette fois-ci, pas question de laisser son adversaire lui marcher dessus, Pole Sud doit continuer à se faire respecter à domicile et remporter ce derby Alpin, seule issue pour rêver d'une place au soleil de la D2 en mai prochain.

Les quatre premiers du classement se rencontrent ce week-end... et derrière, Bouillargues a l'opportunité de refaire surface à hauteur de Metz et de la 4ème place. Cela passe évidemment par une victoire dans le derby du Gard ce samedi face à la réserve de Nîmes. Revenu de Ste Maure Troyes avec une victoire en forme de hold-up, le SUN-AL n'a jamais renoncé bien qu'il soit longtemps mené au score. Heureusement, Fanny Gouin s'est littéralement surpassée pour donner la victoire aux siennes. 3 points capitaux qui permettent aux Bouillarguaises de voir venir, 6 points les séparent désormais du premier relégable. Passé ce joli moment d'allégresse, l'équipe de Grégory Arrivet retrouve son gymnase municipal avec l'intention de rééditer la même performance qu'au match aller... là où les partenaires de Bérénice Terol avait infligé un lourd +15 aux jeunes Nîmoises. Une nécessité pour continuer de prendre ses distances avec la zone rouge et surtout s'installer durablement aux abords du podium final. Même s'il est en position de relégable depuis très longtemps, il faudra se méfier de ce centre de formation Nîmois, capable notamment de tenir le haut du pavé face au leader 8 jours plus tôt. 25 buts encaissés seulement, la réserve du HBCN aura donné du fil à retordre à Achenheim, une dernière prestation de qualité des équipières de Victoire Nicolas qui demande confirmation à l'occasion de ce derby. Avec l'envie d'effacer le lourd revers de l'aller et de montrer une réelle évolution dans le jeu. En n'ayant plus perdu depuis le 1er décembre, Vesoul avait raisonnablement les moyens de s'imposer à Metz, surtout face à une réserve de Metz pas au top de son handball... sauf que le CSVHS s'est fourvoyé en multipliant transmissions ratées et pertes de balles à foison (27 au total). Déchets techniques en nombre qui précipitent une défaite logique au final. Seule Céline Ott-Schneiter (12 buts) aura su tirer son épingle du jeu. Après cet échec, les Vésuliennes ont toujours 4 points d'avance sur le premier relégable. Au delà de la course au maintien, les filles de Cheikh Seck savent la nécessité d'être plus performantes à Jean Jaurès, là où elles n'ont gagné qu'un tiers de leurs rencontres (2 victoires modestes sur 6 matchs) depuis l'entame de la saison. En recevant Bourg de Péage, Vesoul a donc l'intention d'afficher un visage radicalement différent, y montrer la manière pour enfin donner entière satisfaction à son public. Mais Bourg de Péage, situé à la même hauteur que son hôte du week-end, n'est pas du tout disposé à lâcher les points à l'extérieur. En tentant de reprendre le chemin du haut de tableau, le collectif Drômois s'est heurté à un mur... Pole Sud 38 qu'il l'a freiné sévèrement. Depuis, Bourg de Péage a petitement gagné à domicile face à Palente Orchamps. Un succès sans convaincre qui ne permet pas aux Péageoises de se rassurer en vue de futures échéances compliquées dans le courant du mois de février. D'où l'obligation de s'imposer en Haute-Saône pour ne pas continuer à vivoter dans un ventre mou stérile.

Au lendemain de ce brillant succès face au second Pole Sud 38, serait-ce le déclic tant attendu à Plan de Cuques ? Le temps d'un match, les Bucco-Rhodaniennes de Laure Berdegay ont retrouvé une solidité défensive de tous les instants, 24 buts pris seulement contre un adversaire habitué jusque-là à nettement dominer son sujet. Et pour mettre à mal la meilleure défense du championnat, le collectif Marseillais a pu une nouvelle fois compter sur la montée en puissance de sa gauchère, la jeune Perhyn Capel auteur de 6 buts... mais aussi sur le retour au premier plan de Clara Terzian. Un retour en forme qu'il faudra confirmer chez la lanterne rouge. Le HBPC a mangé son pain noir durant ces dernières semaines entre blessures de joueuses majeures et moral en berne. Et veut désormais voir plus haut qu'une modeste 8ème place actuelle. Bon dernier, Palente Orchamps a brillamment résisté à Bourg de Péage le week-end dernier, une heure de jeu convaincante sous l'impulsion notamment d'Anais Lacour (9 buts) décidemment indispensable au sein du dispositif offensif Bisontin. Satisfaction légitime de la coach Palentaise, Clémence Rocheteau : "j'ai un groupe soudé et attachant qui ne cède jamais au découragement. Notre objectif, à chaque match, est de gêner l’équipe adverse en espérant réaliser un coup". Dernier duel de cette 13ème journée très important dans la course au maintien, deux candidats en mauvaise posture s'affrontent avec l'objectif de prendre deux points d'avance sur son rival du jour : Bron reçoit Ste Maure-Troyes, deux formations 9èmes ex-aequo et en lutte frontale pour leur survie. Auteurs d'une courageuse seconde période où elles n'a rien lâché sur le plan défensif, les Brondillantes n'ont toutefois jamais pu contester la victoire à La Motte Servolex. Une nouvelle prestation défensive de qualité qui tranche avec la difficulté du BHB à se montrer percutant et efficace face au but adverse. C'est pourtant la mission qu'il faudra relever face à des Mauraço-Troyennes qui elles ne manquent pas d'arguments offensifs. Le problème actuel des Auboises, le défaut de maîtrise dans les moments-clés à l'image de cette prestation convaincante face à Bouillargues... réduite à néant à cause de dernières minutes totalement ratées. Une défaite sur le fil qui empêche Laura Drutu et ses partenaires de reprendre le fil du maintien. En terre Lyonnaise, pas de droit à l'erreur pour ce Ste Maure-Troyes confronté à un tournant de sa saison. Pour les deux équipes, malheur au vaincu... un vaincu qui ferait à coup sûr un pas de plus vers un retour précoce en N2.

ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM HB - METZ HB II

Pronostic : Achenheim

Date et Heure :
Le 02/02/2013 à 20:00
Arbitres :
FREDERIC BOIS
MILOUD HAKIMI
Lieu :
CENTRE SPORTIF DU KOCHERSBERG
RUE PEREZ
TRUCHTERSHEIM

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CS VESOUL HAUTE SAONE - DROME HB BOURG DE PEAGE

Pronostic : Vesoul

Date et Heure :
Le 02/02/2013 à 20:30
Arbitres :
MARC VIVES
JEAN-CHRISTOPHE WEINGAERTNER
Lieu :
Gymnase Jean-Jaurès
56 rue Jean Jaurès
VESOUL

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

AS PALENTE ORCHAMPS HB - HB PLAN DE CUQUES

Pronostic : Plan de Cuques

Date et Heure :
Le 02/02/2013 à 20:30
Arbitres :
JOSE CERVERA
GERALD PITARCH
Lieu :
Gymnase des Orchamps
38 rue chopin
BESANCON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

HB POLE SUD 38 EE - LA MOTTE SERVOLEX HB

Pronostic : Pole Sud 38

Date et Heure :
Le 02/02/2013 à 20:30
Arbitres :
MATHIEU JACOUTOT
ADEL OUARDANI
Lieu :
ROGER JOURNET
26, rue des Ruires
EYBENS

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

SUN AL BOUILLARGUES - HB CERCLE NIMES II

Pronostic : Bouillargues

Date et Heure :
Le 02/02/2013 à 20:00
Arbitres :
RIDHA BENNOUR
RAOUF REGAIEG
Lieu :
Gymnase municipal
Rue de la Source
BOUILLARGUES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

BRON HB - ASS. STE MAURE-TROYES

Pronostic : Bron

Date et Heure :
Le 02/02/2013 à 20:30
Arbitres :
ALEXANDRE BAILLY
VINCENT MAGNIER
Lieu :
Halle des sports de Bron
59 Avenue F. Mitterand
BRON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités