mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Fait d’hiver: Nikola Karabatic à Aix... ou pas?
Fait d’hiver: Nikola Karabatic à Aix... ou pas?
31 Janvier 2013 | France > LNH
Je n’en dors plus ! Cette question me taraude autant que l’intervention de nos soldats au Mali. Avant de repartir l’été prochain pour l’étranger, Nikola Karabatic doit terminer la saison à Aix en Provence. Son départ de Montpellier est acté, il ne restait plus ce jeudi matin qu’à régler quelques détails pour que l’ancien capitaine du MAHB rejoigne son frère Luka dans la cité aixoise. Et ce jeudi soir, c'est fait ! Il faut simplement que la Commission Nationale de Gestion de la Ligue donne son aval.

Rencontré à Barcelone durant le dernier Mondial, Patrice Canayer avait tenu à faire une mise au point sans équivoque. « Si un joueur veut partir parce qu’il ne se sent pas bien chez nous, nous ne serons pas fermés mais il faudra que les clauses du contrat qui le lient au club soient respectées. »  Nikola Karabatic dont la rupture avec le coach héraultais est consommée depuis déjà quelques mois, va consentir un important effort financier pour changer d’air (on parle d’une baisse de 60% par rapport à son salaire dans l’Hérault) et évoluer dans une équipe qui n’a pas le même standing que celles qu’il a connues précédemment (Aix est actuellement avant-dernier de la D.1 avec deux points de retard sur Créteil, le 1er non relégable). L’indemnité de transfert évaluée à 400 000 euros est également réduite au moins, de moitié. L’intérêt des dirigeants aixois pour la fratrie Karabatic ne date pas d’aujourd’hui. Déjà en novembre dernier, lorsque le club provençal avait accueilli Luka Karabatic, tout fraîchement licencié  par Montpellier, l’arrivée de Nikola avait été évoquée. A l’époque, les négociations entre les deux clubs étaient restées au point mort. Deux mois et demi plus tard, elles ont sacrément évolué. 


Quelles raisons poussent le multiple champion de France à se séparer d’un de ses meilleurs éléments alors que ses chances de qualification pour les 8èmes de finale de la Ligue des Champions sont intactes? L’ambiance était-elle si irrespirable dans l’Hérault que Nikola Karabatic ait à tout prix envie de quitter un club où il a fait ses premiers pas professionnels ? A ces questions, peu de réponses de la part des principaux intéressés. L’effet est dévastateur car il entretient encore une fois, l’image écornée d’un handball français qui ces derniers temps, a plus alimenté la rubrique des faits divers que les pages sportives. Primoz Prost démissionaire, Luka Karabatic licencié, Nikola Karabatic parti, Erlend Mamelund récemment renvoyé dans ses foyers norvégiens, la masse salariale de Montpellier est allégée. Le budget prévisionnel présenté à la Ligue va aller dans le sens de la stabilité et toutes les perspectives d’avenir pourront être envisagées. On pense dès lors, à la qualification du pivot serbe Uros Vilovski, dans les starting-blocks depuis trois mois et qui jusque là, ne faisait que s’entraîner avec le MAHB. L’avenir sportif de Nikola Karabatic est également lié à la décision de la commission de discipline de la LNH. S’il est avéré qu’il existe une quelconque implication dans l’affaire des paris suspects, le joueur peut se voir infliger jusqu’à six matches de suspension. En le laissant partir, le club de Montpellier a-t-il anticipé une telle sanction ? Surtout que certains autres de ses joueurs actuels sont également concernés. 

Toujours est-il que du côté d’Aix, on se frotte les mains. Ce mercredi soir, le journal « La Provence » annonçait sur son site internet que le transfert était acté et que le double champion du Monde allait signer ce jeudi, un contrat de quatre mois, jusqu’à la fin du championnat. Allégations aussitôt "tempérées" par Christian Salomez, le président du PAUC qui indiquait que « la convention entre les deux clubs n’était toujours pas finalisée » mais qui reconnaissait qu’ « un accord n’était pas très loin. » La date limite des transferts étant fixée à ce jeudi minuit, la course contre la montre a démarré. Et ce jeudi en fin d'après-midi, la rupture de contrat entre le MAHB et le joueur a été confirmée par le club héraultais.  


Nikola Karabatic sur la base arrière aixoise, c’est une assise, une assurance tous risques pour au moins assurer le maintien. L’équipe entraînée par Jérémy Roussel (notre photo) qui avec des joueurs de tous horizons n’a jusque-là remporté que deux rencontres et concédé deux matches nuls, peut envisager la suite avec sérénité. Elle n’est donc qu’à deux points de Créteil et quatre d’Ivry et Toulouse, deux clubs qu’elle accueillera pendant la phase retour. La 1ère apparition de Nikola Karabatic sous ses nouvelles couleurs pourraient avoir lieu le 8 février prochain, face à Billère la lanterne rouge. Les dirigeants béarnais envisagent même de mettre les petits plats dans les grands en programmant la rencontre au grand palais des sports de Pau, quatre fois plus grand que le Sporting d’Este. Excepté pour le trésorier du club, il n'est pas sûr d'ailleurs que le choix de changement de salle soit une très bonne idée. 

Alors oui, Nikola Karabatic va retrouver son petit frère à Aix! Oui, Aix a ainsi de fortes chances (sportives) de rester en 1ère division ! Oui, un autre club, Toulouse, Ivry ou Créteil accompagnera Billère à l’étage inférieur à moins que le serpent de mer du passage à 16 ne revienne sur la table de la LNH ! Oui, le handball français est en plein doute et vient de vivre un semestre de m… Mais espérons que tout cela ne soit qu'un fait d’hiver car il est grand temps de retrouver le vrai terrain, celui qui transpire la sueur et la colle.
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités