mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montpellier à la bataille et Barcelone qui chute !
Montpellier à la bataille et Barcelone qui chute !
12 Février 2013 | Europe > Champion's League

Résumé de la 8° journée de Champion's League. On a quitté cette ligue des champions avec encore six accessits en jeu pour les seizièmes de finale, le mondial est terminé et les internationaux ont du remettre le bleu de chauffe, soit pour confirmer leurs bonne compétition mondiale soit pour mieux oublier, à l’image de nos bleus.

Les faits marquants sont la belle victoire de Berlin, qui gagne d’un but contre Barcelone et les hommes de Patrice Canayer qui sont encore en sursis pour prendre l’ultime billet de la poule A. Chambéry marque enfin ses premiers points, pour la suite ce sera très compliqué ! Madrid et Minsk passent en seizièmes. Il reste encore une place par groupe à attraper dans les quatre groupes.


Poule A

Tchekhov et Hambourg, encore invaincu, qui se neutralisent, cela profite à Flensburg qui rejoint les deux clubs au classement. Rien n’est joué pour la position de ces trois la. Léon et Montpellier se disputent le dernier billet avec un avantage, au vu du calendrier, aux espagnols.

TCHEKHOV (Russie) - HAMBOURG 29- 29
Le match retour aura rendu le même verdict qu’à l’aller avec un nouveau nul malgré une nette domination des russes en première période (17-13). Vladimir Maximov explique cette baisse de régime par la fatigue des internationaux en fin de match, et se déclare donc satisfait de ce point pris. Quand à Martin Schwalb qui pense retrouver les deux équipes au final four, il estime que son club s’en sort bien au vu des erreurs commises et met en avant la qualité défensive après la pause. Hambourg a du passer de 18- 24 à la 38 ème à 29-29 pour arracher ce nul ! Timur Dibirov et Sergej Gorbok ont inscrit chacun sept buts et Pascal Hens fut le plus percutant coté allemand (6) et est l’auteur du but de l’égalisation.

FLENSBURG(Allemagne) – BELGRADE (Serbie) 31-23
Victoire attendue pour les allemands qui a été facilitée par la grosse performance du gardien Mattias Anderson et la maladresse des tireurs serbes. En dix minutes après la pause, l’écart se creuse et passe de 17-13 à 25-17. La rencontre finale contre Tchekhov Medvedi risque bien d’être décisive pour la première place. Belgrade a perdu ses chances. A noter que Flensburg s’est renforcé pour faire face à la blessure de l’arrière Dordic, en enrôlant Arnor Atlason, libre depuis la chute de Copenhague et Olafur Gustafson comme alternative à Lars Kaufman.

LEON (Espagne) – MONTPELLIER (France)
Qu’elle est dure cette saison dans le Languedoc, terre de handball s’il en est, qui nous a fait si souvent rêver ou pleurer de joie ! Les coéquipiers de Michael Guigou pensaient avoir fait le plus difficile en menant de trois buts au bout de 45 minutes de jeu (16-19) mais encore une fois la jeune équipe de Manolo Cadenas, a bien géré le money time pour venir coiffer les français sur le fil, en profitant de relâchements défensifs et sans doute d’un moindre engagement. Collectif en perpétuelle reconstruction depuis des mois entre blessures et problèmes juridiques, départs etc., la tâche n’est pas aisée pour le coach et les fidèles même si Patrice Canayer déplorait le manque d’engagement physique de ses troupes. Mais tant qu’il y a de la vie...

Dernière Journée | Journée 8
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Moscou Hamburg 29 29 07/02 >>
León Montpellier 30 28 10/02 >>
Flensburg Partizan Belgrade 31 23 07/02 >>
Prochaine Journée | Journée 9
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Montpellier Moscou 17/02
Partizan Belgrade Hamburg 16/02
Flensburg León 13/02
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Flensburg 12 8 5 1 2 254 228 3 10
- Hamburg 12 8 5 1 2 236 218 0
3 Moscou 12 8 5 1 2 251 223 0 -10
4 León 5 8 2 5 1 215 242 1 4
5 Montpellier 5 8 2 5 1 238 246 -2 -4
6 Partizan Belgra. 2 8 1 7 0 224 261 -5


Poule B :

Toujours Veszprém et Kiel, alors que Madrid se qualifie et les trois autres équipes doivent encore batailler. Un nul suffira à Veszprém dans le duel contre Kiel pour conserver le leadership.

SÄVEHOF (Suède) - KIEL (Allemagne) 29-40
Pas de quartier pour les suédois, Kiel reprend la compétition tambour battant et inflige un écart de onze buts à Sävehof., même si les visiteurs ont démarré doucement laissant la mène aux suédois, mais très vite la puissance va parler et la pause l’écart était de cinq buts. Niklas Ekberg(9) et Marko Vujin (6) s’en sont donné à cœur joie devant 5000 spectateurs, dont 800 allemands dans une rencontre sifflée par la paire française (S. Pichon, L. Reveret). Coté suédois Kristian Bliznac inscrira neufs buts mais le club allemand compte onze buteurs sur ce match ce qui montre la longueur de banc et combien le coach Gislasson a pu faire tourner son effectif. Un ombre au tableau, la blessure au genou du capitaine Marcus Ahlm tôt dans le match. Daniel Narcisse a marqué trois buts pour son retour en club.

VESZPREM (Hongrie) - CONSTANTA (Roumanie) 31-21
Les hongrois n’ont pas laissé espérer les roumains même si ceux-ci ont résisté jusqu’à la mi-temps (14-1) mais Gabor Csaszar, futur parisien a fait parler son talent et marquera neuf buts sur cette rencontre aidé par Imar Jamali, le joueur iranien qui se distingue encore avec six réalisations. Les roumains qui ont pourtant vu arriver à la trêve deux joueurs du club de Bucarest, Prednag Vujadinovic (ailier droit serbe) et Albert Cristescu (demi-centre) en renfort, n’ont pas pesé lourd face au leader. Le premier n’était pas encore sur la feuille, le second n’a pas marqué. Le coach de Veszprém Carlos Ortega, satisfait, demande toutefois encore du temps pour récupérer les « mondialistes » à leur niveau.

ATLETICO MADRID (Espagne) - CELJE (Slovénie) 26-24
Madrid se qualifie en laissant Celje à quatre points mais leur quatrième victoire fut longue à se dessiner. La nouvelle star de Celje Borut Mackovsek inscrira neufs buts pour les slovènes, mais ses coéquipiers Gasper Marguc et Luka Zvizej ont manqué des shoots importants alors que coté espagnol, Joan Canellas, un des héros de la finale du mondial, Roberto Parrondo et Kiril Lazarov ont inscrit chacun cinq buts pour peser dans ce match dans les moments décisifs. A 20- 15, Madrid pensait avoir fait le plus dur mais Celje est revenu à deux longueurs. Les échecs aux tirs ont été rédhibitoires.

Dernière Journée | Journée 8
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Veszprém Costanta 31 21 09/02 >>
Sävehof Kiel 29 40 09/02 >>
Madrid Celje 26 24 10/02 >>
Prochaine Journée | Journée 9
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Madrid Sävehof 17/02
Kiel Veszprém 17/02
Celje Costanta 16/02
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Veszprém 16 8 8 0 0 248 188 8
2 Kiel 12 8 6 2 0 269 219 3
3 Madrid 8 8 4 4 0 214 218 1
4 Costanta 4 8 2 6 0 190 231 -1 6
5 Celje 4 8 2 6 0 192 215 -3 1
6 Sävehof 4 8 2 6 0 227 269 -4 -7


Poule C :

Il reste une place à prendre derrière Velenje qui se replace en seconde position derrière Kielce et Skopje, troisième. Silkeborg, favori, garde quatre points sur St Petersburg et Chambéry qui doit maintenant croire au miracle lors de la 9° journée en allant gagner à Kielce.

GORENJE VELENJE (Slovénie) - METALURG SKOPJE (Macédoine) 23-19
Le match d’abord, défensif et équilibré (10-10) jusqu’à la pause a vu les slovènes faire l’écart en milieu de seconde période. Malgré les treize buts de Dejan Manaskov (6) et Naumce Mojsovski (7) sur les dix neuf de leur équipe, les macédoniens n’avaient pas assez d’arguments pour vaincre Velenje. Jure Dolenec, sur la lancée de son bon mondial qui marquera cinq fois et Marko Bezjak, le meneur par sept fois, vont épauler leur gardien Ivan Gajic, en meilleur forme que Darko Stanic sur cette rencontre. Le goal average reste à l’avantage de Skopje : 30- 23 à l’aller, en cas de faux pas des slovènes sur les deux journées à venir.

KIELCE (Pologne) - St PETERSBURG (Russie) 30-29
Kielce pensait avoir fait le plus dur en menant de six buts à la pause mais les russes ne sont pas laissé battre facilement et gagnent la seconde période pour échouer à une longueur des polonais. Kielce est par ailleurs, diminué par les blessures (Cupic, Strelk, Buntic !) et St Petersburg jouait encore sa qualification. Bogdan Wenta a déclaré que ses joueurs croyaient que la durée d’un match était de 45’ alors que Dimitri Torgovanov se désolait de voir jouer son équipe aussi mal ! Mais la victoire de Chambéry maintient les russes dans la course !

CHAMBERY (France) - SILKEBORG (Danemark) 29 – 26
Chambéry ne sortira pas « fanny » de cette ligue des champions, en gagnant leur premier match dans cette ligue des champions, de quoi remonter le moral des troupes de Mario Cavalli. Avec un gros match de Cyril Dumoulin et six buts de Timothey N’Guessan, les chambériens en tête à la pause se sont rassurés malgré leurs blessures et en piochant chez les jeunes pour remplir le banc. Cette défaite empêche les danois de valider leur qualification dés ce week-end malgré les six réalisations de Casper Mortensen. Le CSH a encore une toute petite chance de faie un miracle sur les deux derniers matches.

Dernière Journée | Journée 8
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Gorenje Velenje Skopje 23 19 09/02 >>
Kielce Saint Petersburg 30 29 09/02 >>
Chambéry Silkeborg 29 26 10/02 >>
Prochaine Journée | Journée 9
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Silkeborg Gorenje Velenje 17/02
Saint Petersburg Skopje 16/02
Kielce Chambéry 16/02
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Kielce 16 8 8 0 0 240 192 8
2 Gorenje Velenje 12 8 6 2 0 230 194 5
3 Skopje 10 8 5 3 0 207 183 -1
4 Silkeborg 6 8 3 5 0 214 223 -2
5 Saint Petersbur. 2 8 1 7 0 192 253 -5 4
6 Chambéry 2 8 1 7 0 201 239 1 -4


Poule D

Barcelone chute à Berlin pour une première cette saison ! Il reste un billet à prendre et Schaffhausen qui recolle les hongrois au classement, joue sa dernière chance avec Szeged et Zagreb. Minsk à la faveur de ce résultat et de sa belle victoire à Zagreb se qualifie pour son meilleur classement à ce jour dans cette compétition.

KADETTEN SCHAFFHAUSEN (Suisse) - PICK SZEGED (Hongrie) 36-29
Les suisses préservent leur chance de se qualifier suite à cette belle victoire contre des hongrois, opposants directs et les rejoignent au classement. Pourtant Frantisek Sulc, a été brillant avec dix réalisations mais Schaffhausen était inspiré en attaque et très mobile en défense. Les temps morts du coach hongrois ne changeront rien, l’écart aura même été de dix buts (31-21). Les suisses ont géré leur fin de match devant leurs supporters ravis !
A noter que Schaffhausen est devant au goal average particulier (aller 29-30)

ZAGREB (Croatie) - MINSK (Biélorussie) 23-25
Gros duel en Croatie devant 9000 supporters, et une grosse performance de Minsk qui revient avec une victoire de Zagreb. En tête à la pause de quatre buts, les biélorusses ont su conserver leur avantage malgré la meilleure prestation de leur adversaire. Zlatko Horvat fut décisif auteur de neuf buts et le jeune Stipe Mandalinic s’est encore mis en évidence, avec cinq buts après la pause ! Mais ces croates sont jeunes et il faudra s’accrocher jusqu’ ‘au bout pour arracher la quatrième place. Pour Minsk ce sont Pavel Atman, Sergiy Onufryienko et Dzianis Rutenka qui ont assuré le score. Minsk qualifié peut encore grimper à la seconde place, malgré la victoire de Berlin. A noter que les croates ont porté réclamation pour une entrée en jeu, en première période d’un joueur de Minsk alors qu’il était exclu. Décision à venir.

FÜCHSE BERLIN (All) - BARCELONE (ESP) 31-30
Première défaite pour les espagnols dans cette phase de poule! Devant 13500 spectateurs les allemands ont fait plier l’ogre barcelonais qui menait de deux buts à la pause (14-16). Le russe Konstantin Igropoulo et Danijel Saric ont été forts mais Silvio Heinevetter, le gardien de Berlin s’est lui aussi mis largement au niveau des ses adversaires et Barcelone n’a pas u tuer le match au milieu de la seconde période. Les barcelonais font rentrer Arpad Sterbik et Rutenka joue au passeur fou, avec Victor Tomas. En vain, Ninan Nincevic, l’ailer droit des renards, se balade, avec six buts et met son équipe à 27-26 à huit minutes de la fin. Silvio Heinevetter, galvanisé par les supporters fera le reste et ses arrêts (19) aideront ses coéquipiers à conserver la tête alors que A. Sterbik, ne se mettait pas en évidence de son coté .Bravo à Berlin qui fait chuter le favori et gagne un match à haute intensité, belle promotion pour le handball.

Dernière Journée | Journée 8
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Berlin Barcelona 31 30 10/02 >>
Schaffhausen Szeged 36 29 07/02 >>
Zagreb Minsk 23 25 09/02
Prochaine Journée | Journée 9
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Schaffhausen Berlin 14/02
Szeged Minsk 16/02
Barcelona Zagreb 16/02
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Barcelona 14 8 7 1 0 256 199 -1
2 Berlin 12 8 6 2 0 221 220 1
3 Minsk 11 8 5 2 1 227 203 5
4 Schaffhausen 4 8 2 6 0 219 252 1 6
5 Szeged 4 8 2 6 0 210 243 -1 -6
6 Zagreb 3 8 1 6 1 203 219 -6

© Cathy Tachdjian
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités