mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montpellier toujours en vie et encore trois places à prendre !
Montpellier toujours en vie et encore trois places à prendre !
19 Février 2013 | Europe > Champion's League

Cette avant dernière journée nous a offert peu de matches à suspense, et des vainqueurs logiques pour les « gros » de cette phase de poule. Un accessit de plus pour les huitièmes pour Silkeborg dans le groupe C.

Dans la poule A, Celje et Constanta en découdront, comme Schaffhausen et Szeged dans la poule D. Soit encore trois places à distribuer lors du dernier acte .Montpellier a gagné un sursis et jouera son avenir en ligue des champions dans un match couperet en terre allemande, à Hambourg.


Poule A

Hambourg se balade, Flensburg ne lâche pas et Montpellier, au bout du suspense, préserve l’essentiel, c'est-à-dire : être maitre de son destin en Allemagne. Pour Belgrade c’est fini pour cette saison.

BELGRADE (Serbie) - HAMBOURG 21-42 (10-24)
Pas de match et une raclée pour les serbes qui n’ont pas vu le jour contre Hambourg qui démontré son envie de garder sa première place en vue du tirage des huitièmes et a préparé au mieux son match contre Montpellier. Johannes Bitter et ses nombreux arrêts ont magnifiquement lancé les contres allemands, et comme la défense était au niveau de l’attaque, Belgrade n’a pas pu s’opposer au rouleau compresseur. Hans Lindbergh s’est régalé avec dix buts contre des Serbes qui se sont battus mais contre beaucoup plus forts qu’eux !

FLENSBURG(Allemagne) – LEON (Espagne) 27-22 (14-10)
Léon annule sa performance de la semaine dernière et voit donc Montpellier revenir à égalité. Flensburg ne veut pas lâcher l’opportunité de finir en leader de ce groupe. Pourtant le résultat ne reflète pas tout à fait le déroulement de la rencontre, tant les espagnols ont manqué de réussite en buttant sur une grosse défense allemande menée par Tobias Karlson et devant Mathias Andersson, brillant dans ses cages. En attaque Thomas Mogensen a distribué les passes décisives sans oublier de scorer cinq fois, aidé par Holger Glandorf et Lars Kaufman (7). A la mi-temps de la seconde manche, à 24-16, la cause était entendue malgré les efforts de Léon et de Campos (5). Le coach de Flensburg a pu faire tourner pour préparer le choc contre Tchekhov.

MONTPELLIER (France) - TCHEKHOV (Russie) 30-30 (17-17)
Les coéquipiers du capitaine Michael Guigou ont vraiment puisé dans leurs réserves mentales pour sortir la tête de l’eau, en seconde mi temps, et arracher un match nul synonyme d’espoir de qualification. Le jeune gardien Rémy Desbonnet, formé au club et grand défenseur de ses couleurs a montré la voie, portant véritablement son équipe avec ses arrêts à six mètres en même temps que Patrice Canayer plaçait Michael Guigou à la mène. Ce qui apporté de la fluidité au jeu et offert des passes décisives aux uns et aux autres, comme à William Accambray dont la puissance soulage l’équipe. Tout se jouera donc à Hambourg pour ce club habitué à être régulièrement en huitième et qui mérite de continuer sa route. Mais les allemands se battront, eux, pour la tête de la poule.

Dernière Journée | Journée 9
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Montpellier Moscou 30 30 17/02 >>
Partizan Belgrade Hamburg 21 42 16/02 >>
Flensburg León 27 22 13/02 >>
Prochaine Journée | Journée 10
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
León Partizan Belgrade 23/02
Moscou Flensburg 21/02
Hamburg Montpellier 23/02
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Hamburg 14 9 6 1 2 278 239 1
- Flensburg 14 9 6 1 2 281 250 4
3 Moscou 13 9 5 1 3 281 253 0
4 Montpellier 6 9 2 5 2 268 276 0
5 León 5 9 2 6 1 237 269 -1
6 Partizan Belgra. 2 9 1 8 0 245 303 -6


Poule B :

Kiel frappe un grand coup en mettant le leader à dix buts, avec une première place en vue lors de l’ultime journée. Madrid assure et le suspense reste avec trois équipes pour une qualification, Sävehof, Constanta et Celje, ces derniers ont toutefois leur destin entre leurs mains avec deux points d’avance sur leurs adversaires. Un nul leur suffirait.

KIEL (Allemagne) - VESZPREM (Hongrie) 32- 21 (17-13)
Kiel, ou plutôt Thierry Omeyer a dégouté véritablement les hongrois et leur artificier et maître à jouer, Nagy ! Avec cinquante pour cent d’arrêts, la gardien français a repoussé les velléités de Veszprém et permis à son équipe de gagner ce match au sommet et de belle manière. Devant plus de 10000 fans, Kiel a largement rendu la monnaie du match retour (30-31) aux hongrois. Le parfum des phases finales rend toute sa force au club allemand et à ses joueurs toujours ambitieux. En cas de défaite de Veszprém contre Madrid, et de victoire allemande en Roumanie le goal average donnerait la place de leader à Kiel ! Gudjon Sigurdsson(7) et Csaszar(5) ont été les marqueurs de leurs équipes, mais l’homme décisif était bien Titi !

CELJE (Slovénie) - CONSTANTA (Roumanie) 24-19 (11- 6)
Soutenus par 4000 supporters déchainés, Celje a démarré fort la rencontre et le score était de 17- 9 à un quart d’heure de la fin. Mais là, Celje a commencé à faire des erreurs et Constanta à réduire l’écart. Les défenses ont pris le pas sur les attaques et tous les buts étaient compliqués à inscrire. Le gardien des slovènes, Gorad Skof a su fermer la cage et Borut Mackovsek avec six buts a su être décisif, au final. Celje doit finit le travail en Suède et les roumains doivent faire l’exploit contre Kiel pour espérer se qualifier !

ATLETICO MADRID (Espagne) - SÄVEHOF (Suède) 32-25 (14-11)
Guidés par Kiril Lazarov et Roberto Parrondo (5), les espagnols n’ont pas vraiment laissé espérer les suédois malgré une belle défense des coéquipiers de Christian Bliznac. Le meilleur joueur de Madrid, Ivano Balic a porté les espagnols par son jeu de passes et la défense a fini le travail. Talant Dushebaev, sûr de sa troisième place peut désormais se consacrer à la préparation de la prochaine étape. Son équipe, quand elle est épargnée par les blessures montre un autre visage. Pour Michael Apelgren, les meilleurs l’ont emporté et « Madrid nous a montré comment il fallait jouer ».

Dernière Journée | Journée 9
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Madrid Sävehof 32 25 17/02 >>
Kiel Veszprém 32 21 17/02 >>
Celje Costanta 24 19 16/02 >>
Prochaine Journée | Journée 10
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Costanta Kiel 20/02
Sävehof Celje 21/02
Veszprém Madrid 23/02
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Veszprém 16 9 8 1 0 269 220 -1
2 Kiel 14 9 7 2 0 301 240 4
3 Madrid 10 9 5 4 0 246 243 2
4 Celje 6 9 3 6 0 216 234 1
5 Costanta 4 9 2 7 0 209 255 -2 1
6 Sävehof 4 9 2 7 0 252 301 -5 -1


Poule C :

Toujours invaincu, Kielce va garder la tête de ce groupe, la victoire contre Chambéry condamne du même coup les français. Silkeborg voit le gain de son match contre Velenje bonifié par la « déculottée » subie par les infortunés russes de St Petersburg. Les quatre places sont donc distribuées. Chambéry et St Petersburg quittent la ligue des champions.

SILKEBORG (Danemark) - GORENJE VELENJE (Slovénie) 27-26 (12-14)
Les danois gagnent leur quatrième match en quatre journées avec un Rasmus Lauge en forme et une première qualification en huitième de finale. Le match a démarré fort en défense avec des contres slovènes mais le gardien Jannik Green permet aux danois de ne pas décrocher. A quelques secondes du coup de sifflet final rien n’est joué car Velenje revient à 26-26 avec un gardien Ivan Gajic encore décisif, et il faudra le talent de Rasmus Lauge pour arracher une victoire somme toute chanceuse qui laissa le coach slovène Branko Tamse, fort déçu de cette défaite après avoir montré du beau jeu ! Mais au final les deux équipes sont qualifiées et c’est l’essentiel.

St PETERSBURG (Russie) - METALURG SKOPJE (Macédoine) 14 – 32 (10-8)
Skopje a corrigé St Petersburg, pris le goal average particulier et bouté les russes hors de la ligue des champions. Naumce Mojsovski et Renato Vugrinec auteurs tous les deux de sept buts, ont porté leur équipe vers un succès dessiné dès la première période. La seconde ressembla à une démonstration des macédoniens qui ne laissèrent que des miettes à leur adversaire avec quatre buts en trente minutes. Skopje peut espérer conserver sa place de second en battant Silkeborg et si Velenje chute contre Kielce.

KIELCE (Pologne) - CHAMBERY (France) 36 – 32 (18-17)
Les polonais vont donc terminer en tête de leur groupe pour la première fois de leur histoire dans cette compétition. Et leur victoire ouvre les portes des seize qualifiés à Silkeborg, pour une nouveauté, aussi ! Les chambériens avaient pourtant parfaitement démarré (15-10) mais les polonais ont entamé une course poursuite qui laissa les français en plan. Michal Jurecki et Mateusz Jachlewski avec huit buts chacun ont gêné les hommes de Mario Cavalli, malgré la performance de Cédric Paty (9) et de T. N’Guessan qui continue sa progression. Le coach des Chambéry déplorait « d’avoir laissé passer cette ultime chance, avec trop d’erreurs dans le jeu » .Bogdan Wenta, lui « félicitait à la fois ses joueurs, son gardien Losert et le public » Et souhaitait vivement le retour des ses blessés.

Dernière Journée | Journée 9
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Silkeborg Gorenje Velenje 27 26 17/02 >>
Saint Petersburg Skopje 14 32 16/02 >>
Kielce Chambéry 36 32 16/02 >>
Prochaine Journée | Journée 10
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Gorenje Velenje Kielce 23/02
Chambéry Saint Petersburg 24/02
Skopje Silkeborg 24/02
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Kielce 18 9 9 0 0 276 224 9
2 Skopje 12 9 6 3 0 239 197 1 3
3 Gorenje Velenje 12 9 6 3 0 256 221 -1 -3
4 Silkeborg 8 9 4 5 0 241 249 1
5 Saint Petersbur. 2 9 1 8 0 206 285 -6 4
6 Chambéry 2 9 1 8 0 233 275 -1 -4


Poule D

Szeged gagne et garde un bel avantage sur les Suisses qui de leur coté, s’inclinent contre des berlinois vexés, qui solidifie leur seconde place. Zagreb à qui Barcelone n’a fait aucun cadeau est hors jeu, fait rare dans leur histoire à ce stade de la compétition. Mais l’équipe jeune se reconstruit. Minsk restera troisième et la journée dix, désignera donc le dernier qualifié, Hongrois ou Suisse.

KADETTEN SCHAFFHAUSEN (Suisse) - FÜCHSE BERLIN (All) 35-40
Berlin est allé chercher sa septième victoire et sa seconde place en Suisse, malgré un début de rencontre faible, sans défense et ouverte aux coups de boutoirs de Konstantin Igropoulo. Mais l’exclusion du gardien Silvio Heinevetter a sonné la révolte et l’écart se creuse. Avec Iker Romero aux manettes. Les suisses se sont battus mais le jeune talent allemand Christian Dissinger a fait parler la poudre avec huit buts et sécurisé la victoire des « renards », malgré les neuf réalisations de son adversaire croate, Ivan Nincevic. Les suisses devront encore attendre l’ultime journée et espérer une défaite de Szeged, alors que Berlin finira tranquille !

PICK SZEGED (Hongrie) - MINSK (Biélorussie) 26-21(12-5)
Les hongrois appuyés sur une défense solide n’ont pas laissé leur chance aux biélorusses, qui comptaient pourtant le retour de joueurs blessés. Minsk en seconde période change sa défense mais Szeged, motivé à l’image de Gabor Ancsin (7) ne lâche rien, tout s’était joué en première. Combattants, les joueurs de Laszlo Skaliczki sont allés chercher, Minsk une équipe, pourtant solide cette saison. Ce qu’admettait facilement Sergei Bebeshko, le coach des biélorusses, qui va préparer désormais son huitième de finale.

BARCELONE (ESP) - ZAGREB (Croatie) 35-25 (19-10)
Les espagnols ont digéré leur première défaite contre Berlin et ont joué une première manche à sens unique qui a laissé les croates à neuf buts à la pause ! Barcelone finit donc premier et Zagreb sort. Tous les joueurs catalans ont marqué sauf le défenseur Magnus Jernemyr ! Arpad Sterbik fut encore l’homme du match et Victor Thomas le meilleur buteur (6) Le jeune Stepancic et son compère Valcic ont tiré leurs épingles du jeu avec cinq buts chacun. Mais les espagnols et le niveau de ce groupe était trop fort cette année pour cette jeune équipe, que l’on reverra sans doute la saison prochaine.

Dernière Journée | Journée 9
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Schaffhausen Berlin 35 40 14/02 >>
Szeged Minsk 26 21 16/02 >>
Barcelona Zagreb 35 25 16/02 >>
Prochaine Journée | Journée 10
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Zagreb Schaffhausen 23/02
Minsk Barcelona 21/02
Berlin Szeged 24/02
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Barcelona 16 9 8 1 0 291 224 1
2 Berlin 14 9 7 2 0 261 255 2
3 Minsk 11 9 5 3 1 248 229 -1
4 Szeged 6 9 3 6 0 236 264 1
5 Schaffhausen 4 9 2 7 0 254 292 -1
6 Zagreb 3 9 1 7 1 228 254 -7

© Cathy Tachdjian
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités