mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D1M: Paris tient le cap, les autres... aussi !
D1M: Paris tient le cap, les autres... aussi !
24 Février 2013 | France > LNH

Des sept équipes de tête de la D.1 qui recevaient les sept autres, seul Tremblay perd des plumes et n'a pas su repousser les assauts de Sélestat qui du coup fait la bonne affaire de cette 16ème journée. 16ème succès pour Paris... 16ème défaite pour Billère. 16 serait-il un chiffre à la mode en ce moment ?

A Créteil, ce n’est pas parce qu’on accueille Paris, que certains pros ne sont pas priés d’aller s’installer en tribune. C’est ainsi que Obad, Blecic et Vranic (pourtant aptes au service mais totalement transparents ces derniers temps) ont laissé leur place à des juniors de 20 ans et même un petit gaucher de 17 ans. Contre le Paris St Germain qui a comme prévu déroulé son rouleau compresseur, la classe biberon cristolienne a par moments paru trop tendre. Mais c’est elle qui a assuré la partie comptable en inscrivant 17 buts (sur les 28 de l’équipe) ! A la fin de la rencontre au micro de Canal+, le capitaine Fabrice Guilbert ne s’est pourtant pas privé de titiller ses jeunes partenaires. « J’aimerai avoir de vrais guerriers. Quand on a 20 ans, on devrait avoir envie de tout casser. Ça ce soir, je ne l’ai pas vu ! » Une critique qui en tous cas, aurait pu épargner Antoine Conta. En voilà un, sorti de nulle part, si ce n’est de la formation de l’USC, pas bien grand en taille (1.73) mais qui compense par une volonté et un engagement à toute épreuve, même face à l’ogre parisien. Le gamin de Nemours (Seine et Marne) a fait un quasi sans faute sur l’aile droite (5/6). Créteil est toujours relégable mais peut entrevoir le bout du tunnel, en recevant Billère et en se déplaçant à Tremblay, lors des deux prochaines journées. Quant à Paris… que dire ? 16ème journée de LNH, 16ème victoire. Les gars sont au top, chacun se fait plaisir dans cette équipe et Philippe Gardent n’a même plus besoin d’ajouter des notes à une partition déjà bien écrite !

A Montpellier, cette saison, personne n’a été épargné. Que ce soit sur le terrain ou en dehors. En mai prochain, Dragan Gajic voudra très certainement oublié l’exercice 2012-2013. Inquiété dans l’affaire des paris suspects, écarté puis réintégré dans l’équipe montpelliéraine, sélectionné pour le Mondial avec la Slovénie, blessé à la cuisse droite (il ratera notamment la demi-finale perdue contre l’Espagne) il termine 4ème, au pied du podium et là, il vient de se blesser à nouveau, cette fois-ci à la cuisse gauche et sera indisponible six semaines. Un coup dur pour les Héraultais qui restent pourtant sur une série de douze matches sans défaite en LNH et qui conservent leur 2ème place au classement. Uros Vilovski (notre photo) s’affirme comme étant une excellente recrue (7/7 contre Billère, mercredi), Kavticnik revient bien et les jeunes comme Desbonnet et Gutfreund prouvent qu’ils ont leur place dans une équipe qui malheureusement pour elle, ne disputera pas la suite de la Ligue des Champions. Quant à Billère…  Ad impossibilia nemo tenetur.

Aix n’était pas loin du casse du siècle à Chambéry mais le retour de Kévynn Nyokas sur la base arrière, l’excellente prestation de Cédric Paty, la mise en garde du président Poncet et un sursaut d’orgueil, ont permis à Chambéry de retrouver le droit chemin. A l’heure où les Savoyards se préoccupent de la fin de saison et commencent à envisager l’avenir avec les départs probables de Damir Bicanic et Grégoire Detrez (voir plus bas), les deux prochains matches (à Sélestat puis face à Cesson) avant de se déplacer à Paris, seront déterminants pour la suite.

Après deux matches de championnat sans succès et toujours privé de son stratège Alberto Entrerrios, Nantes s’est rassuré en s’imposant face à Toulouse encore plus amoindri (31-26). Un succès qui a mis du temps à se dessiner puisqu’à 7 minutes du buzzer, les hommes de Thierry Anti ne menaient que d’un but (26-25) mais par manque de rotations et donc de fraîcheur sur la fin, le Fénix a plié. D’ailleurs, l’équipe toulousaine va-t-elle pouvoir tenir longtemps avec une base arrière décimée ? Le repositionnement de Valentin Porte au poste d’arrière droit pour pallier l’absence de Salva Puig (rupture des croisés du genou gauche et indisponible 6 à 8 mois), le départ de Damien Kabengélé et la blessure de Daniel Andjelkovic (opéré de l’épaule droite et écarté jusqu’à la fin de la saison) pèsent sur le rendement de l’équipe qui doit pour le moment, puiser dans son centre de formation. Un joker médical est activement recherché. Les dirigeants toulousains vont se torturer l’esprit encore quelque temps.

Privé de ses deux gardiens Djukanovic et Ploquin, d'Abily et Stehlik, Saint-Raphaël a bien failli connaître une nouvelle déconvenue ce vendredi, face à Ivry. A dix minutes du terme, les deux équipes étaient à égalité (20-20), à moins de 3 minutes, deux buts les séparaient (24-22). Mais les partenaires de Geoffroy Krantz (notre photo) se sont montrés plus réalistes et surtout maîtres de leurs émotions et du money-time. Les 15 arrêts du jeune portier Alexandre Demaille leur ont surtout fait grand bien de même que les 7 buts de l'incontournable Raphaël Caucheteux et les 6 réalisations de Nicolas Krakowski. A Ivry, après la belle victoire face à Chambéry, l'exploit sur la Côte d'Azur était à portée de mains mais un trop grand déchet côté francilien explique en partie ce revers.  « Ca laisse vraiment un goût amer, pestait Pascal Léandri sur le site de l'USI. Autant à Dunkerque, il n’y avait rien à dire, on avait fait la meilleure partie possible et on s’était incliné. Là, on peut être déçu. Au regard de cet enchaînement de 3 matchs, on aurait peut-être signé de suite pour les 2 points pris mais ce sont les moyens mis en œuvre qui restent les plus importants pour moi. Maintenant, on a un rendez-vous très important face à Toulouse d’ici 10 jours, il faudra que l’on sorte notre meilleur handball. » Et ça, les Ivryens en sont fort capables.

Dunkerque n'a pas loupé son entrée dans le traditionnel carnaval. Pourtant privée des services de longue date de Bastien Lamon et Pierre Soudry, et plus récemment de Kornel Nagy, Christofer Rambo et Jalel Touati auxquels s'est rajouté dès la 4ème minute, Sébastien Bosquet (problèmes au dos), les partenaires de Benjamin Afgour (notre photo) ont aligné (coupe comprise) leur 8ème succès d'affilée. Cette fois-ci face à Cesson qui n'a fait illusion que l'espace d'une mi-temps (10-13 à la pause). Les Nordistes se sont repris de belle manière dans le second acte grâce à une défense regroupée autour de Mickaël Grocaut et sécurisée par un magistral Vincent Gérard (17 arrêts). « Je tire un grand coup de chapeau à mes joueurs qui n’ont rien lâché, s'est empressé de souligner Patrick CazalOn a eu une semaine compliquée avec une accumulation de blessures. Maintenant, on a un travail de récupération à faire. Il faut qu’on soit capable de se protéger par rapport aux "festivités" qui se passent autour. Lundi, on fera un point médical plus précis avec tous les blessés mais aujourd’hui, il faut savourer cette victoire. » Cesson a sans doute eu l'impression d'être passé à côté de l'exploit. Que les Bretons en soient conscients, ce n'est pas qu'une impression !

Au même moment et contre toute attente, Sélestat est allé empocher les deux points de la victoire à Tremblay. Les Franciliens qui semblaient pouvoir s'imposer (26-23 à la 50ème) ont oublié de terminer le boulot, laissant les dix dernières minutes en totale jachère. Et dans ce contexte, les Alsaciens en ont profité ! Tant pis pour les hommes de Stéphane Imbratta qui auraient pu continuer à croire en leur bonne étoile dans cette 2ème partie de championnat. Quand le pivot adverse, Djordje Pesic convertit sept de ses huit tirs, la défense centrale tremblaysienne a quelques questions à se poser. Avant d'accueillir Mulhouse en Coupe de France et surtout Chambéry en championnat, Sélestat s'offre une marge de sécurité (+ 7 pts) sur Créteil, le 1er relégable.

D'une semaine à l'autre... on pense déjà à plus tard

° Magnus Dahl (notre photo ci-dessus) ne reviendra pas à Paris. Aperçu lors de la finale de la Coupe de la Ligue féminine où il est venu encourager Issy-Paris et l'ailière gauche Charlotte Mordal qui n'est autre que sa compagne, le gardien prêté par Paris cette saison à l'Atletico Madrid, nous a confirmé qu'il ne reviendrait pas dans la capitale, cet été. L'international norvégien s'oriente vers l'Allemagne (Wetzlar).

° Ca continue de bouger à Saint Raphaël. Greg Detrez en fin de contrat avec Chambéry, devrait quitter la Savoie et signer à Saint Raphaël. Le pivot de l'équipe de France qui a encore de belles années devant lui intègrerait une équipe varoise déterminée à disputer la Ligue des Champions, dans les prochaînes années. Le recrutement est bien engagé sur la Côte d'Azur avec les signatures du demi-centre danois Morten Olsen et de l'arrière gauche islandais Arnor Atlason.

° L'US Ivry veut muscler sa base arrière. Après le recrutement de Pablo Simonet dont ses frères jurent qu'il est meilleur qu'eux balle en main, le club du Val-de-Marne aimerait hispaniser à 100% sa base arrière en attirant le gaucher espagnol, Javier Humet. Ce qui serait une excellente recrue car l'arrière droit catalan (il est originaire de Barcelone), passé par Pampelune puis Saragosse et actuellement sous contrat avec Constanta (leader de Roumanie) est très efficace au shoot (33 buts inscrits depuis septembre en Ligue des Champions). Joint par nos soins, le joueur nous a indiqué qu'il était libre en juin mais que son choix n'était pas encore fait. 

° Opération pour Andy Pijulet et nouveaux horizons en vue. Le pivot de Nantes s'est fait opérer avec succès, en début de semaine de la cuisse droite. Souvent blessé depuis deux saisons, il ne semble plus être dans les plans des dirigeants nantais qui lorgnent d'ores et déjà vers un 5ème espagnol, Julen Aguinagalde, le pivot de la Roja récente championne du monde. Andy Pijulet pourrait poser son sac à Tremblay-en-France qui a pris également contact avec Marouenne Chouiref (22 ans - 1.97 - 102 kg), un des jeunes pivots de la sélection tunisienne.

° A la recherche d'un ailier droit d'expérience, Cesson a réactivé la piste Maxime Derbier. Après être passé par Chambéry, Montpellier, Ivry et Nîmes, le Rhône-Alpin évolue depuis 2009 à Istres, actuellement en très mauvaise posture en Pro D2 pour retrouver rapidement l'élite.

MONTPELLIER HANDBALL - BILLERE HANDBALL

38 - 28 (Mi-temps : 22-14)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
SIEGFRIED CLAPSON
XAVIER FIESCHI
PAUL CHARLEMAGNE (D)
Date et Heure :
Le 20/02/2013 à 20:00
Lieu :
ymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand
MONTPELLIER

*****************************

US CRETEIL HANDBALL - PARIS HANDBALL

28 - 35 (Mi-temps : 11-20)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
SAID BOUNOUARA
KHALID SAMI
JEAN LELONG (D)
Date et Heure :
Le 21/02/2013 (R) à 20:45
Lieu :
ROBERT OUBRON
RUE PASTEUR VALERY RADOT
CRETEIL

*****************************

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL

Cesson Rennes Métropole HB

28 - 24 (Mi-temps : 10-13)
Statistiques du match


Arbitres / Délégué (D) :
CHARLOTTE BONAVENTURA
JULIE BONAVENTURA
MICHEL DECONINCK (D)
Date et Heure :
Le 23/02/2013 (R) à 21:00
Lieu :
DEWERT (Stade de Flandres)
Salle Dewert
Avenue de Rosendael
DUNKERQUE

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL

27 - 24 (Mi-temps : 16-12)
Statistiques du match


Arbitres / Délégué (D) :
JEAN-PIERRE MORENO
MICHEL SERRANO
ROGER BADALASSI (D)
Date et Heure :
Le 22/02/2013 à 20:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Chataigniers
ST RAPHAEL

*****************************

HBC NANTES - FENIX TOULOUSE HANDBALL

31 - 26 (Mi-temps : 13-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
OLIVIER BUY
SEBASTIEN DUCLOS
GILBERT UNTERNAEHRER (D)
Date et Heure :
Le 21/02/2013 (R) à 20:30
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU
NANTES

*****************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL

SELESTAT ALSACE HANDBALL

28 - 29 (Mi-temps : 12-12)
Statistiques du match


Arbitres / Délégué (D) :
CLÉMENT BADER
LOIC WEBER
JOEL VOYE (D)
Date et Heure :
Le 23/02/2013 à 20:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
RUE JULES FERRY
TREMBLAY EN FRANCE

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB - PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL

32 - 30 (Mi-temps : 15-13)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
THIERRY DENTZ
DENIS REIBEL
THIERRY BOTTI (D)
Date et Heure :
Le 20/02/2013 à 20:00
Lieu :
LE PHARE
800 avenue du Grand Arietaz
CHAMBERY

*****************************

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités