mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nice et Belfort : des amis inséparables !
Nice et Belfort : des amis inséparables !
26 Février 2013 | National > Nationale 1M

Nice et Belfort se sont séparés sur un match nul 25-25 qui ne satisfait personne et pourtant...

Les terribles joutes que se livrent ces deux clubs depuis plus d'une décennie dans cette poule de N1, n'ont en rien altéré l'amitié et le respect qu'il peut y avoir entre les joueurs et les coachs. La scène à la fin de la rencontre était presque surréaliste en voyant, après une telle bataille, autant de joueurs se congratulés aussi franchement. Malgré les énormes enjeux, cela aura contribué à magnifier cette évènement, déjà assez extraordinaire par le suspense et le jeu fournis tout au long de la rencontre.

Nice, comme à son habitude, démarre pied au plancher (2-0 à la 5'), mais la machine Belfortaine se met en marche, articulée autour de sa défense intraitable (2-4 à la 11'). Le "Cavi", malgré une réelle envie, n'arrive pas à concrétiser et le BAUHB en profite pour prendre le large (6-10 à la 22'). Vaduvan et Kokanovic impressionnent par leur maitrise, alors que Nice est à la peine (9-13 à la mi-temps).

A l'entame du second acte, rien ne change au contraire, les Lions accélèrent encore pour mener 10-16. On ne donne plus cher de la peau du petit Aiglon à ce moment de la partie, mais c'est sans compter sur l'orgueil de cette formation Niçoise qui va finir très fort.

Les Niçois s'accrochent en restant toujours un peu brouillon, mais reviennent petit à petit à la force du poignet, face à une équipe de Belfort qui ne lâche rien non plus, mais qui semble un peu émoussée par le déplacement (17-20 à la 49'). Le combat est à son summum à la fin de la rencontre et le dénouement touche à son paroxysme, lorsque les Niçois repassent devant (25-24 à la 58') devant un public debout.
 
Les Niçois veulent rester inviolés à Pasteur, le temps mort de Vassilev tombe à pic pour calmer tout le monde. Belfort a la balle d'égalisation au bout des doigts, alors que M'Bouta est exclu très sévèrement par un arbitrage peu inspiré depuis le début. Fernandez rate le cadre à six contre cinq et offre pratiquement la victoire aux Niçois. Mais le "Cavi" n'en profite pas et donne une dernière chance à son adversaire, qui par la main du même Fernandez égalise dans les derniers instants (25-25) !!! La suite, on la connait... Et on ne vous parle pas de la fête qui a dû suivre, parce que le Hand c'est avant tout ça !

Communiqué du Cavigal Nice Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités