mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nantes tient tête à Magdebourg
Nantes tient tête à Magdebourg
10 Mars 2013 | Europe

Coupe EHF - Phase de groupe. Longtemps dominateur au score, Nantes s'est fait rattraper in-extremis par Magdebourg (26-26). Un partage des points regrettable au vu de la physionomie du match mais globalement positif chez un club Allemand rompu aux exigences du haut niveau.

Nettement battu au match aller à Beaulieu, le HBC Nantes avait à cœur de montrer un tout autre visage outre-Rhin. Deux semaines plus tôt, il est vrai que le club Ligérien n'avait pas les armes suffisantes pour contrecarrer la solidité du SC Magdebourg... Mais avec les retours providentiels du gardien Marouène Maggaiez et de son meneur Alberto Entrerrios, le club Ligérien ambitionnait un coup d'éclat en Saxe-Anhalt... 3 jours seulement après une belle victoire à St Raphael.

Et le début de rencontre confirme le retour en forme du "H". Attentif et solide en défense, le collectif de Thierry Anti plante les premières banderilles pour mener avec autorité au cours du premier quart d'heure (3-7). Surpris par l'excellente entame de son visiteur, Magdebourg peine à trouver les solutions en attaque placée, durablement gêné par l'arrière-garde Nantaise... ou bloqué par les parades à répétition d'un Arnaud Siffert décidemment très à l'aise en Coupe d'Europe. La première mi-temps est menée tambour battant par les Nantais : comme deux larrons en foire, les ailiers Valero Rivera et Mathieu De la Bretèche trouvent le chemin des filets à de nombreuses reprises, bonifiant les montées de balle. Et Magdebourg, amorphe défensivement, tente de réduire l'écart peu avant la mi-temps. A l'image des Rojewski ou Kneer en difficulté aux tirs, le SCM n'y parvient pas. Honneur au "H" qui remet systématiquement les gaz, bonus de 3 buts d'avance à son actif durant la pause (14-17, 30').

D'un match ouvert avant la pause, les débats deviennent beaucoup plus âpres au retour des vestaires. La seconde période se révèle plus fermée : Magdebourg hausse le ton en défense, son gardien Hollandais Eiljers redonnant de l'ardeur au public clairsemé de la GETEC-Arena. Grâce à son ailier Yves Grafenhorst, la formation locale pense avoir fait le plus dur en menant pour la première fois de la partie (24-23, 51'). Nantes plie mais ne rompt pas dans le dernier quart d'heure de jeu à l'image d'un Jorge Maqueda pas souvent en réussite aux tirs mais à point nommé dans le money-time pour remettre le "H" en tête au tableau d'affichage.

Dans les dernières secondes, les deux formations auront l'opportunité de l'emporter. Le pivot Jurecki rate la balle de match... et quelques secondes après, c'est Jorge Maqueda qui du milieu du terrain voit sa dernière tentative être repoussée par Weber, l'ailier se transforme au final en gardien de fortune pour un Magdebourg pas malheureux de l'issue finale. "On a gagné un point" dira le coach Allemand Franck Carstens en conférence de presse. Match nul avec une pointe d'amertume pour des Violets séduisants dans le jeu. Les hommes de Thierry Anti conservent ainsi la seconde place du groupe devant Besiktas et Bacau, le club Turc ayant battu son rival Roumain un peu plus tôt dans la journée.

Se pose alors la question d'une participation directe des Nantais au final four de cette EHF Cup : pour cela, il faudra encore et toujours terminer parmi les trois meilleurs 2èmes de l'ensemble des groupes de qualification. Pour le "H", cela implique de s'imposer d'abord à Beaulieu face à Bacau puis d'aller gagner dans l'enfer d'Istanbul face à un Besiktas revanchard. Si tel n'est pas le cas, Nantes devra disputer un quart de finale en match aller-retour et d'avance très compliqué face à Maribor, Rhein Neckar Löwen ou bien Göppingen.

A Magdebourg, GETEC-Arena - Bördelandhalle
Le samedi 9 mars 2013 à 15h00
SC Magdebourg - HBC Nantes : 26 - 26 (Mi-temps : 14-17)
2.822 spectateurs
Arbitres :
MM. Csaba KEKES & Pal KEKES (Hongrie)

Magdebourg
Gardiens
: Gustavsson (0/1), Eijlers (17 arrêts dont 0/2 pen).
Joueurs de champ : Wiegert (0/1), Kneer (6/13), Rojewski (3/8), Musche (1/3), Landsberg, Van Olphen, Hornke, Grafenhorst (4/6), Tönnesen (1/2), Schäpsmeier (2/4), Weber (6/8), Jurecki (3/5).

Nantes
Gardiens
: Siffert (15 arrêts), Maggaiez (5 arrêts).
Joueurs de champ : Nyateu, Vujic, Gharbi (1/1), Entrerrios (5/11), Rivera (7/8 dont 2/2 pen), Jonsson (2/4), Sayad (0/1), Feliho, Maqueda (4/11), Skatar (0/1), De la Bretèche (4/6), Dole, Fernandez (3/3).

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités