mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montélimar-Cruas surprend Chambéry
Montélimar-Cruas surprend Chambéry
10 Mars 2013 | National > Nationale 1M

Montélimar-Cruas 33  – Chambéry 28

Pas franchement programmée, la victoire limpide face à Chambéry offre à l’USMC un peu plus d’espoirs pour une fin de saison où elle aura toutes ses chances. A condition d’y croire fort comme hier soir.

A Montélimar 
Arbitres : MM. Farge et Martinez
Mi-temps : 15-15
Pour Montélimar-Cruas :
Gardiens : Muraru 58’ et 17 arrêts, Benet 2’
Buteurs : Arnaud 3/5, Manifacier 7/9,  Christin, Versol 4/6, Pezier 4/7, Dragic 3/5, Dierkens 5/7 dont 1/1P,  Alex 1/3 dont 0/1P, Preda 3/6 dont 1/1P, Favre 3/6.

Pour  Chambéry :
Gardiens : Merceron 30’ et 7 arrêts, Diot 30’ et 6 arrêts
Buteurs : Feutrier 5/14, Tritta 1/4, Guicciardi 0/1, Laurent 5/9 dont 1/2P, Ampère 1/3, Rondel 1/1, Blanc 3/4, Marescot 4/6, Mayayo 5/7, Capella 3/8.

"Il nous faut une victoire en mars !" Nicolas Tricon n’a pas plus grands yeux que grand ventre en cette période délicate pour son équipe. Le calendrier est si difficile que le technicien Montilo-cruassien avait annoncé qu’il se contenterait bien d’un seul petit succès avant de voir les difficultés décroître. Depuis hier, il va peut-être revoir ses ambitions à la hausse puisque les trois points tant recherchés sont déjà dans la poche. Et comme l’appétit vient en mangeant...

MURARU A MIS DU TEMPS MAIS...

Pour se donner une chance d’un résultat positif face à la rutilante mécanique chambérienne, l’USMC avais misé sur une performance défensive et, si possible, un maximum de 30 buts encaissés. Un objectif tenu mais qui aurait pu s’évanouir dès les premières minutes d’un match débridé et sans trop de déchets offensifs. A chacune de ses approches, la jeune bande à Pachoud visait juste et ramenait Muraru à sa position d’homme seul en l’absence de Saint-Cyr, blessé. Il fallait donc faire le dos rond, attendre que le grand roumain entre dans son match et surtout ne pas gâcher les munitions offensives qui se présenteraient à coup sûr.

L’expérimenté Versol avait compris cela et trouvait trois fois de suite le côté opposé de Merceron médusé alors que Manifacier répondait instantanément à une magnifique extension de Capella (4-5, 6è). Le match était tout feu,tout flamme et quelques gestes enlevés enthousiasmaient l’assistance de plus en plus nombreuse à l’Espace Sésame. A un 4-0 initié par Dierkens, Chambé et Mayayo répliquaient par un 3-0 qui mettait tout le monde d’accord.

Rien d’illogique alors à ce que tout ce beau monde, un brin fatigué, aille se régénérer aux vestiaires sur une égalité parfaite qui promettait un intéressant second round (15-15). 20-20 puis 23-23 (45è), les deux équipes semblaient inséparables.

DRAGIC : « ON NE LÂCHERA RIEN JUSQU’AU BOUT »

Chacune profitait de son temps fort qui, finalement ne durait pas trop longtemps et l’autre n’était donc jamais loin pour revenir dans la partie. Une fois n’est pas coutume, l’expérience des Montilo-Cruassiens s’avérait capitale durant les dernières minutes. L’échappée belle se produisait aux alentours de la cinquantième minute. Elle était belle mais surtout victorieuse. "La semaine d’entraînement avait été très bonne, confie Sasha Dragic.  On s’est engagé dans la partie comme nous nous étions entraînés, c’est aussi simple que ça. Ce n’est pas une saison terrible pour nous mais on n’a jamais lâché et on ne lâchera pas jusqu’au bout. Nous croyons au maintien".

Lilian BERNARD pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités