mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Seul Metz devra encore faire un exploit
Seul Metz devra encore faire un exploit
11 Mars 2013 | Europe

Résumé des quarts de finale aller des Coupes d'Europe F. Si Issy Paris et Nîmes ont ramené un très beau résultat de leurs pérégrinations continentales en Coupe des Coupes et Challenge Cup, encore une fois Metz a dévissé lors de son premier affrontement européen. Le -7 ramené d’Astrakhan va devoir être compensé encore une fois par un deuxième match de haute volée.

Pour les deux autres compères rescapés des tours précédents en Coupe d’Europe, Issy Paris a fait le boulot encore une fois en défense, ramenant un 23-24 de Hongrie qui laisse plein d’espoirs pour la suite. Alors que Nîmes dans le même temps fait peu ou prou la même performance avec un 24-25 ramené de Höör en Suède qui lui aussi donne au HBCN la possibilité de voguer pour une 3° fois vers une victoire dans cette Challenge Cup.


L'IPH lâche la très bonne affaire sur le gong

C'est dans la salle pleine et survoltée de Vaci qu'Issy Paris Hand débute ce match aller des quarts de finale en attaque. Dès les premiers instants, les deux équipes de se testent et de se jaugent, sans qu'aucune n'arrive à concrétiser. Les actions et les contacts sont intenses et annoncent la dureté physique du match !

Beaucoup de nervosité se ressent également au travers du grand nombre de pertes de balle. La formation hongroise ouvre la marque au bout de trois minutes. S'ensuit un mano a mano où les deux défenses font pleuvoir les coups et peu de buts sont inscrits (3-3, 12ème, égalisation d'Amélie Goudjo sur contre-attaque). Le score reste de parité de longues minutes (6-6, 23ème), mais les parisiennes prennent le dessus sur les hongroises en fin de première mi-temps grâce à de bonnes séquences défensives (9-11, 30ème). Les françaises, encore en infériorité numérique à la reprise, se font vite rattraper au score, notamment grâce à l'arrière gauche Klivinyi (11-11, 34ème).

Le duel continue de plus belle tandis que le cop des supporters hausse le ton pour encourager ses joueuses (13-13, 41ème). Les penaltys obtenus donnent un sacré avantage à Vaci qui peinent à créer des situations claires pour marquer : Tapai en marquera 4/5 durant la rencontre. Cette seconde période voit les locales passer plusieurs fois devant au score, mais jamais à plus de deux longueurs (18-16, 45ème puis 20-18, 50ème). À chaque fois, les parisiennes reviennent à hauteur, avec des buts de deuxième ligne (Mariama Signaté, Angélique Spincer) ou des remises pivot. Après une exclusion temporaire de Jasna Toskovic à la 53ème (20-20), la défense française lutte pour contenir les assauts adverses et prend deux buts consécutifs (22-20, 55ème). De nouveau en égalité numérique, Issy Paris Hand récupère des ballons décisifs en défense et égalise sur montée de balle (22-22, 28ème30). L'arrière droite Barjan répond assez rapidement pour garder l'avantage. Coté francilien, on pose le jeu en attaque et il ne reste plus que 30 secondes de jeu lorsqu'Amélie Goudjo égalise au poste de pivot.

Les deux formations sont à match nul et le tableau d'affichage ne laisse que quelques secondes à jouer : l'entraineur hongrois pose son temps mort (12 secondes de jeu). Les Lionnes resserrent le bloc central, l'arrière gauche Klivinyi tente tout de même de surprendre par un tir à la hanche, bien contré par la défense. Mais par une chance inouïe la balle est déviée et arrive dans les mains de l'ailière droite qui inscrit le but victorieux à trois secondes de la fin du match.

Suite et fin vendredi 15 mars à 19h30 à Coubertin... Ne manquez pas cette deuxième manche qui promet un match palpitant !

Œil de Norvégienne, Charlotte Mordal :
"Nous sommes frustrées d'avoir perdu d'un but mais d'un autre côté, ça peut être positif pour nous motiver toute cette semaine. On perd encore trop de ballons, mais on défend bien surtout en première mi-temps (9 buts encaissés). J'aime bien ces matchs où l'ambiance nous transcende, on ne s'entend plus : il n'y avait 'que' 800 spectateurs mais on se croyait dans une salle de 4000 personnes ! Les matchs en aller-retour, c'est vraiment différent des matchs de championnat. Ici il faut réfléchir à une stratégie sur quatre mi-temps et nous avons maintenant 5 jours pour aller chercher la qualification !"

Communiqué de presse de l'IPH

Coupe des Coupes Quart de finale aller
Vác Város Sportcsarnoka
Le 9 mars 2013
Vaci NKSE - Issy Paris Handball : 24 - 23 (Mi-temps : 9-11)

800 spectateurs
Arbitres :
MM Gregorio Muro San Jose et Alfonso Rodriguez Murcia (Espagne) 

Statistiques :
Vaci NKSE :
Triffa, Tapai (7), Barjan (4), Fulop (3), Klivinyi (3), Szadvari (3), Niksic (2), Virag (2), Biro,Ertl, Farkas, Ivanics, Juhasz, Meszaros, Nagy, Szondi.
Issy Paris Handball : Attingré, Goudjo (6), Signaté (5), Mordal (4), Spincer (3), Zalewski (2), Toskovic (2), Lassource (1), Kpozé, Briemant, N'Gouan, Moretto, Niakaté, Gadelha.


On demande encore une fois un miracle
Metz devra sortir encore une fois un match référence pour se qualifier pour les demi-finales de la Coupe EHF… Battues de 7 buts en Russie face à Astrakhan, les Messines doivent se remémorer le match retour face aux Hongroises de Erdi en 32° de finale pour imaginer poursuivre la route européenne.

C’est en attaque qu’il va falloir cette fois régler le problème… 19 buts, trop peu pour envisager une bonne performance à l’extérieur ! Paule Baudouin limitée à 2 buts comme Svetlana Ognjenovic, la cavalerie lorraine a eu des ratés et la base arrière hormis Kristina Liscevic n’a pas réussi à forcer de façon régulière le verrou russe. Mises en échec par la gardienne croate d’Astrakhan, Sanela Knezovic qui devrait croiser le chemin des Bleues en juin prochain pour le barrage d’accession au Mondial 2013, les protégées de Sandor Rac ont encore une fois mis trop de temps à se mettre dans le bain international. Tranquilles pour la suite du championnat, car déjà qualifiées pour les demi-finales, les Messines doivent maintenant se concentrer à 100% sur ce match retour, emballer la rencontre dès l’entame de match pour arriver à faire douter les Russes et réaliser ce miracle qui leur donnerait le droit de rêver encore à une première couronne européenne.

Coupe EHF Quart de finale aller
Astrakhan, Sportcomplex "Zvezdniy"
Le 9 mars 2013
Astrakhanochka - Metz Handball : 26-19 ( Mi-temps : 13-8)
3 500 spectateurs
Arbitres :
MME Ilieva et Karbeska (Macédoine)
 
Statistiques :
Astrakhanochka : Gardiennes : Trusova, Anoshkina - Joueuses de champ : Fanina (6), Artsiukhovich (5), Eric (4), Yushchenko (4), Bogdanova (2), Peche (1), Rachiteleva (1), Sukhanova (1), Vetkova (1), Yankouskaya (1), Knezovic, Matlashova, Nikcevic, Sisenova
Metz Handball : Gardiennes : Glauser, Pierson - Joueuses de champ : Prudhomme, Kanto (2), Pidpalova (1), Zaadi (1), Baudouin (2), Piéjos, Broch (2), Andryushina (3), Ognjenovic (2), Gonzalez Ortega (1), Luciano (1), Liscevic (4), Ngo Leyi (1)


Nîmes aime la Challenge Cup

Nîmes a déjà gagné deux fois la Challenge Cup, et le très bon match en Suède doit donner des idées de triplé magique aux filles de Christophe Chagnard. Certes la défaite a été au bout de ce match, mais avec l’appui du Parnasse et une connaissance un peu plus pointue des adversaires, le HBCN devrait pouvoir voguer ers ce superbe triplé !

Mais pour ce faire, il faudra contrer la sérial buteuse de Höör, la serbe Jasmina Djapanovic. Avec ses 13 buts, l’arrière droite a fait plus que souffrir la défense gardoise. On devait un peu s’y attendre après déjà 25 buts marqués en 8° de finale face aux Néerlandaises du VOC Amsterdam, mais à l’évidence, c’est elle qui aura fait la différence dans ce match aller. Au contraire de Höör, Nîmes a su avoir encore une fois des dangers très diversifiés. Si la jeune pivot Camille Asperges a été un superbe fer de lance de l’attaque nîmoise, les Jericek, Ayglon ou Delphine Carrat ont su elles aussi apporter un écot qui complique vraiment la tâche de l’adversaire en défense. A voir si  l’attaque suédoise sera aussi prolifique face à une équipe qui sent la qualification à portée de main. A l’évidence, samedi prochain, il faudra être du côté du Parnasse pour ne rien louper d’un très possible pas vers la finale de la Challenge Cup pour le HBCN.

Challenge Cup Quart de finale aller
Höör, Björkvikshallen
Le 9 mars 2013
H 65 Höör - HBC Nimes : 25 - 24 ( Mi-temps : 12-16)

403 spectateurs
Arbitres :
MM Simone Zendali et Stefano Riello (Italie)

Statistiques :
H 65 Höör :
Djapanovic 13, Bidstrup 3, Linnell 3, Johansson 2,Rask 2, Sandell 2, Arnarsdottir, Ericsson, Fyhr Seifert, Isaksson, Linnell, Munk, Nordström, Roxa, Westerberg
HBC Nimes : Asperges 7, Jericek 5, Ayglon 3, Carrat 2, Champion 2, Dancette 2, Lombardo 1, Marchal 1, Nze Minko 1, Bosc, Bulleux, Chatellet, Clavel, Houba, Limal.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités