mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D1M: Le PSG est tombé, et alors ?
D1M: Le PSG est tombé, et alors ?
17 Mars 2013 | France > LNH
Un de chute pour le PSG mais les Parisiens avaient une telle avance que le titre dans huit journées ne va pas leur échapper. Derrière, Montpellier, Dunkerque et Nantes continuent leur course-poursuite. Coup d'arrêt en revanche pour Chambéry battu à domicile par Cesson. En bas de classement, Billère s'enfonce, Créteil cède à Aix le fauteuil de 2ème relégable.  

Il n’y aura pas de record cette saison et Paris ne terminera ni invaincu, ni avec 26 succès à son compteur mais Paris sera champion. Même Patrice Canayer qui en connait un rayon en la matière, en est convaincu. A l’issue de l’éclatante victoire de Nantes, jeudi (lire le résumé), la réaction de Philippe Gardent a été sans ambiguïté. « La seule bonne nouvelle, c’est qu’on ne nous cassera plus les pieds avec le record de victoires ».  L’entraîneur du PSG handball n’a pas attendu très longtemps pour tourner la page d’une rencontre très mal négociée et se projeter sur la venue de Chambéry, un club qu’il connait bien pour y avoir passé seize années. Les Savoyards pourraient d’ailleurs faire les frais de la révolte parisienne.
 
 
Révolte. Le mot a disparu du vocabulaire des joueurs de Billère. Un sursaut d’orgueil était attendu dans le Béarn mais le promu s’est incliné face à Sélestat et qui plus est, très lourdement (24-38). On ne va pas tirer sur un radeau en perdition ni sur l'efficacité de l'encadrement mais après le 24-50 du début de championnat contre Montpellier, cela devient désolant. Des gardiens absents (8 arrêts à eux deux) derrière une défense fantôme, tout le contraire d’un adversaire aux fondations solides (19 parades pour Fulop, 8/10 pour le pivot Pesic - notre photo). Là, le record est en vue. 26 matches, 26 défaites. Non, Billère n’a décidément pas sa place au sein de l’élite du handball français. Sélestat en a profité et presqu’un mois après leur victoire à Tremblay, les Alsaciens ont aligné leur 2ème succès consécutif à l’extérieur. Il faudra désormais s’habituer à gagner à domicile !
 
Cette 18ème journée a profité à deux mal classés qui du coup, s’offrent un bol d’air frais.
 
 
Toulouse tout d’abord qui dans le sillage d’un Wesley Pardin en état de grâce (22 arrêts) et un Jérôme Fernandez toujours aussi incisif (7/11) a dominé St Raphaël. Et encore heureux pour les Varois que leur gardien Djukanovic ait excellé en 2ème période, évitant ainsi une véritable correction. L’Europe s’éloigne pour les hommes de Christian Gaudin qui lors des deux prochains rendez-vous accueillent Montpellier et se déplacent à Chambéry. Sur les bords de la Garonne, les organismes sont usés, les rotations ne sont pas nombreuses mais l’édifice tient encore debout. Dans l’attente d’un joker venu d’Espagne (encore faut-il que son contrat soit homologué par la Commission de Contrôle et de Gestion de la Ligue), le Fénix peut sereinement entrevoir le maintien.

Maintien. L’objectif est dans la tête de tous les joueurs de Créteil et à force de volonté et surtout de solidarité collective, les camarades de Pierre Montorier peuvent y arriver. « Les morts de faim » comme le titraient nos confrères du Parisien avant le déplacement à Tremblay, ont réussi leur pari : aligner (coupe comprise) trois succès consécutifs. Ils abandonnent ainsi l’inconfortable fauteuil du relégable à Aix qui a manqué le hold-up parfait à Dunkerque. Après ce nouveau revers (22-25), Stéphane Imbratta, l'entraîneur tremblaysien s'est envolé pour Tunis afin d'assister ce samedi, au match au sommet entre le Club Africain et l'Espérance (score final 17-17) et ramener pourquoi pas deux contrats pour la saison prochaine, celui du pivot clubiste Marouenne Chouiref et de son coéquipier de l'aile gauche Oussama Boughamni.
 
 
Mené de six buts à la 45ème (23-17), Aix a profité d’un trou noir des joueurs de Dunkerque pour revenir à hauteur (26-26) et les embêter jusqu’au bout. C’est le désormais inévitable Pierre Soudry qui va délivrer ses partenaires (27-26), juste avant que Nikola Karabatic ait une balle d’égalisation, contrée par la défense de l’USDK. « Il y a eu du relâchement sur la fin et on s’en sort bien, reconnaissait Vincent Gérard. Ça aurait été plus que dommage de perdre en ayant dominé 55 minutes. Aix n’a rien lâché et le résultat est sans doute cruel pour eux. Nos objectifs sont clairs. La Coupe de France et la 2ème place au classement. Pour y parvenir, il faudrait ne plus perdre aucun point d’ici la fin du championnat. » Pour Aix, rien n’est perdu d’autant qu’avec cinq réceptions pour trois déplacements d’ici la fin de la saison, le calendrier est plutôt favorable. Le Créteil-Aix de la fin mai risque d’être déterminant. Quant aux camarades d’Espen Lie Hansen (8 buts ce vendredi - notre photo), c’est un petit avertissement sans frais. Au niveau de la motivation, il est sans doute plus ardu de rencontrer plus faible que soi. Attention donc car avant d’accueillir Montpellier fin avril, Sélestat, Billère et Créteil  se dressent comme obstacles.
 
 
Ivry reste encore très proche de la zone dangereuse mais n’a pas à rougir de son déplacement à Montpellier. Une défense francilienne un peu trop perméable en 1ère période et un Vid Kavticnik, intenable (7/10) ont permis aux multiples champions de France de prendre l’ascendant sur le tableau d’affichage après 25 minutes de jeu (19-11). De retour des vestiaires, avec six buts à remonter, Ivry a mieux contré les assauts héraultais. Thomas Zirn, excellent jusque-là, a poursuivi dans cette voie (7/10 pour l’ailier droit rossonero), bien aidé par la fratrie Simonet (7 buts à eux deux dont 4 pour Diego, le futur… montpelliérain). A la 38ème, Bougnol n’en menait pas large, les hommes de Patrice Canayer ayant encaissé en 12 minutes, un cinglant 8-2.  Montpellier va passer entre les gouttes et conclure en patron (33-29), une soirée où la nouvelle recrue, le Brésilien Felipe Borges a effectué de bons débuts sur l’aile gauche.
 
 
En clôture de cette 18ème journée, Cesson a réalisé le coup parfait: s'imposer à Chambéry dans les ultimes secondes (29-30). Et ce succès, les Bretons ne l'ont pas volé, ils ont fait la course en tête la majeure partie de la rencontre, menant jusqu'à sept buts en 1ère période (8-15 à la 25ème), les Savoyards n'égalisant (25-25) qu'à 8 minutes du terme. Ces dernières minutes ont été très pénibles, pour les nerfs et pour le délégué qui fébrile du chrono manuel, s'est un peu emmélé les pinceaux, refusant à Sassi Boultif, un but parfaitement  valable. C'est finalement Igor Anic (notre photo) qui va porter le coup de grâce à cinq secondes du buzzer. Chambéry est passé à côté de sa 1ère période car trop timide en défense et trop imprécis en attaque. "On voulait se racheter des dernières prestations, soufflait un époustouflant Sassi Boultif (8 buts - notre photo du bas) au micro de C+. Nous voulions produire la véritable image de Cesson et je crois qu'on y est parvenu. On n'a vraiment rien lâché." Chambéry perd du terrain dans la course aux places d'honneur. Pas très encourageant avant de se rendre à Paris.

 

BILLERE HANDBALL - SELESTAT ALSACE HANDBALL

24 - 38 (Mi-temps : 11-17)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
CHARLOTTE BONAVENTURA
JULIE BONAVENTURA
BOUZIANE BELARBI (D)
Date et Heure :
Le 15/03/2013 à 20:30
Lieu :
porting d'Este
17 rue Saint John Perse
BILLERE

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL

34 - 30 (Mi-temps : 19-13)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
MOURAD BOUNOUARA
RICHARD THOBIE
JEAN-YVES RENON (D)
Date et Heure :
Le 15/03/2013 à 20:00
Lieu :
ymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand
MONTPELLIER

*****************************

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL

27 - 26 (Mi-temps : 17-13)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
JEAN-FRANÇOIS BOURGEOIS
PATRICK DENIS
REYNALD DESCHACHT (D)
Date et Heure :
Le 15/03/2013 à 20:00
Lieu :
DEWERT (Stade de Flandres)
Salle Dewert
Avenue de Rosendael
DUNKERQUE

*****************************

HBC NANTES - PARIS HANDBALL

26 - 24 (Mi-temps : 13-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
JEAN-PIERRE MORENO
MICHEL SERRANO
RAYMOND LEGRAND (D)
Date et Heure :
Le 14/03/2013 à 20:45
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU
NANTES

*****************************

FENIX TOULOUSE HANDBALL - SAINT RAPHAEL VHB

26 - 22 (Mi-temps : 15-10)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
SIEGFRIED CLAPSON
XAVIER FIESCHI
ERIC DINQUER (D)
Date et Heure :
Le 13/03/2013 (R) à 20:00
Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace
TOULOUSE

*****************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - US CRETEIL HANDBALL

22 - 25 (Mi-temps : 12-14)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
OLIVIER BUY
SEBASTIEN DUCLOS
YANNICK PETIT (D)
Date et Heure :
Le 15/03/2013 à 20:45
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
RUE JULES FERRY
TREMBLAY EN FRANCE

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB - Cesson Rennes Métropole HB

29 - 30 (Mi-temps : 10-15)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
CLÉMENT BADER
LOIC WEBER
THIERRY BOTTI (D)
Date et Heure :
Le 16/03/2013 à 21:00
Lieu :
LE PHARE
800 avenue du Grand Arietaz
CHAMBERY
© Yves Michel
Partager
photo
nicolas ESTRUCH | Lundi 18 Mars 2013 (09h37)
Il ne s'agit pas d'Espen Lie Hansen (arrière gauche) sur votre photo mais de son compatriote Christopher Rambo (arrière droit).
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités