mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La LFH joue les prolongations
La LFH joue les prolongations
15 Avril 2013 | France > LFH

La saison n’est pas encore terminée que les équipe de la Ligue se bougent déjà pour la prochaine. Avec une priorité à tous : garder ses meilleurs joueuses. Ce qui n’empêche pas certains clubs ambitieux de commencer à recruter des internationales.

Metz conserve Broch
Elle était convoitée, mais elle reste. Après avoir fait languir le président Weizman quelques jours, l’internationale néerlandaise Yvette Broch (2,7 buts par match à 74% de réussite) prolonge d’une année son aventure messine. Avec Nina Kanto, le club mosellan possède donc ses deux pivots pour l’an prochain. Et peut se consacrer à la recherche d’une arrière droite pour partager le poste avec Marie Prudhomme.

Armelle Attingré deux ans de plus à l’IPH
Voilà une internationale qui ne bougera pas cet été. Armelle Attingré, la 3e gardienne de l’équipe de France lors des derniers matchs de Golden League, a prolongé de deux ans son aventure avec Issy-Paris. Arrivée en 2009 dans les Hauts-de-Seine, la voilà liée au club du président Jean-Marie Sifre jusqu’en 2015. Avec l’arrivée des deux internationales norvégiennes Pernille Wibe au poste de pivot (où Amélie Goudjo était un peu seule cette saison) et de Stine Oftedal en demi-centre (l’épaule droite dérangeant toujours Angélique Spincer), Issy-Paris confirme qu’elle sera une sérieuse écurie la saison prochaine.

Le Havre conserve ses internationales
En Normandie, on ne fait pas les choses à moitié. D’un coup, le HAC a annoncé que trois de ses meilleures joueuses prolongeaient sous les couleurs ciel et marine. L’internationale serbe Jovana Stoiljkovic (6,3 buts par match, 3e meilleure moyenne de LFH) s’est engagée pour un an. La pivot Laurissa Landre (3,7 buts par match) et la gardienne internationale Linda Pradel (10 arrêts par match, 3e meilleure de LFH) seront encore Havraises ces deux prochaines saisons. En course pour se qualifier en demi-finale du championnat de France, Le Havre s’affirme toujours comme une locomotive de la Ligue. 

Nîmes garde Dancette et recrute slovène
Après l’exode de la dernière intersaison, les internationales choisissent de rester en France, preuve peut-être que la LFH commence à se structurer. A Nîmes, c’est Blandine Dancette (2,2 buts par match), titulaire à l’aile droite avec les Bleues, qui prolonge d’un an. Et Camille Ayglon a trouvé son binôme en arrière droit : Maja Son. Cette internationale slovène vient de se taper trois ans de Ligue des champions avec l’Olimpija et Krim Mercator, les deux clubs de Ljubljana. La compatriote de Nina Jericek a signé pour les deux prochaines saisons.

Toulon prend Daudé
Le maintien presque en poche, Toulon se projette déjà vers la saison prochaine. Au rayon arrivées, le TSCVHB fait dans l’internationale, en signant Stéphanie Daudé-Akoa, débauchée au Havre. De retour en équipe de France lors de la Golden League, elle viendra « renforcer le poste 3 de la défense » à en croire l’entraîneur Thierry Vincent. Derrière, la gardienne titulaire Alexandra Bettachini (9 arrêts par match à 38%), au club depuis 2005, prolonge jusqu’en 2015. Même durée pour l’internationale française Marie-Paule Gnabouyou. Toulon pense aussi à l’avenir, en faisant signer un premier contrat de deux ans à Laura Gaudefroy (ailière gauche) et Laurène Catani (demi-centre), deux jeunes (21 ans) du centre de formation. Et on parierait bien que le club varois n’en a pas fini avec son recrutement.

Nice prend du lourd avec Filipovic
Elle était convoitée par Metz, elle a finalement choisi Nice. Pas encore assuré de se maintenir en LFH, le club azuréen a signé pour les deux prochaines saisons Biljana Filipovic. L’internationale serbe retrouve le championnat de France qu’elle a quitté sur un titre national (avec l’Arvor 29). Partie en Turquie, l’arrière gauche, 27 ans apportera son mètre 91 sur la base arrière niçoise.

Nantes met cap à l’Est
Actuel premier de D2 avec une victoire d’avance sur Mérignac, Nantes prépare activement la saison prochaine. Côté prolongations, c’est le coach Stéphane Moualek, passé par les garçons auparavant, qui prolonge de deux ans au NLAH. Côté recrues, le club du président Arnaud Ponroy a déjà attiré deux gros poissons serbes. Katarina Tomasevic, 29 ans, gardienne internationale actuellement en Allemagne, partagera la cage avec Wendy Obein. Au poste d’arrière-droite, les dirigeants nantais sont allés chercher la meilleure Besançonnaise de la saison, Jelena Popovic (5 buts par match à 60%), elle aussi championne de France avec l’Arvor 29. A l’image de Nice, Nantes mettra les moyens en cas d’accession à la LFH.

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités