mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Issy enchaîne, Mios se déchaîne
LFH : Issy enchaîne, Mios se déchaîne
18 Avril 2013 | France > LFH

On connaît maintenant les deux opposants à Fleury et Metz en demi-finale des Play Off de la LFH. Ce sera Mios pour les Orléanaises et Issy Paris pour les Messines. En fait les quarts de finales auront reniées le classement de la première phase, le 6° sortant le 3° et le 5° sortant le 4°.

Attingre sert le show
Pourtant on pouvait craindre pour Issy Paris après son exploit en terres russes et avec l’enchaînement des matches. Privées d’Amélie Goudjo et d’Angélique Spincer, deux des piliers de l’effectif, la crainte n’en était que plus grande. C’est pourtant sur ses bases inaltérables que l’IPH va entamer ce match retour au Havre, muni de son tout petit but d’avance. Et si Arnaud Gandais surprenait en alignant dès le début la gardienne brésilienne Karen Gadelha,  c’était toujours la défense qui se mettait en avant dans l’entame de match. Pourtant le HAC retrouvait sa gâchette serbe Jovana Stoiljkovic et cela ne tardait pas à porter ses fruits. Dès la 2° minute la serial shooteuse allait trouver le cadre pour finir la première période sur un 6/6 impeccable. Avec Ana Sousa qui faisait peu ou prou de même de l’autre côté, il fallait qu’Issy se mette lui aussi en réussite offensive. Alors Mariama Signate, Charlotte Mordal, Jana Toskovic et Coralie Lassource allaient s’employer face à une Linda Pradel qui mettait un long moment à se chauffer. La bonne idée pour l’IPH allait être sa fin de première période où en infligeant un 4-0 et en reprenant fermement les rênes du match, les Parisiennes allaient faire largement douter les Havraises.

Et ce doute n’allait pas les quitter pendant un long moment. Un doute renforcé par l’entrée en jeu d’Armelle Attingre qui allait se lancer dans un show de 30 minutes à la limite de l’hallucinant. En premier en effectuant un 100% dans les buts avec 7 arrêts consécutifs en 10 minutes, ce qui obligeait Aurélien Duraffourg à prendre son temps mort, mais aussi en étant capable de faire durer la performance sur les 30 minutes. Malheureusement pour elles et heureusement pour les Havraises, le show Attingre était aussi accompagné d’un terrible manque d’efficacité face à une Linda Pradel qui elle aussi se mettait en lumière. Charlotte Mordal enchaînait les zones et shoots ratés, personne ne trouvait la faille aux jets de 7 mètres avec 5 duels ratés dans le domaine et les pertes de balles succédaient aux tirs loupés. Résultat, au lieu de profiter des arrêts de sa gardienne internationale, Issy restait à portée de fusil d’un HAC qui avec les réveils de Lorentsen, De Sousa et Landre revenait dans la course à la qualification. Peine perdue, la grande gauchère Jana Toskovic se jouait de la défense haute normande et enquillait buts et passes décisives et la fatigue rattrapait un HAC qui ne pouvait plus franchir le mur de Paris. + 4 sur les terres du HAC, de la belle ouvrage malgré un sentiment qu’avec un tout petit peu plus d’application l’IPH aurait pu se mettre à l’abri bien avant. Face à Metz, il est clair qu’il faudra gommer toutes ses erreurs, sinon la sanction pourrait être irrémédiable cette fois.

Mios trouve les clefs
Arrivées avec 3 buts d’avance dans le Gard, les Miossaises ont réussi a passer la surmultipliée en seconde période pour souffler à Nîmes une demi-finale qui n’était pourtant pas assurée une heure avant. Et comme toujours quand Mios surprend, la grande dame de la partie aura été Iveta Luzumova ! Chargée à la fois de gérer le jeu et d’alimenter la marque, l’arrière tchèque de Mios va peser tout au long d’un match que Nîmes va lâcher peu à peu dans le money time. Même privées de Camille Ayglon, le HBCN avait l’avantage physique avec 14 joueuses alignées contre seulement 12 pour l’USM, de quoi avoir la possibilité d’emballer la fin de rencontre… Au contraire, après le 5-0 cinglant du retour des vestiaires, c’est Mios qui va savoir gérer le money time au mieux. Mios encore une fois a su déjouer les pronostics et se retrouver dans le dernier carré. Et face à elles, Fleury les Aubrais a intérêt à se méfier… Nîmes lui aussi avait su prendre deux fois le meilleur sur les Arcachonnaises en phase de poule et au final, Mios est en demi-finale.

HANDBALL CERCLE NIMES - US MIOS BIGANOS BASSIN D'ARCACHON

29 - 32 (Mi-temps : 13-13)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
SIEGFRIED CLAPSON
XAVIER FIESCHI
PAUL CHARLEMAGNE (D)
Date et Heure :
Le 13/04/2013 à 20:00
Lieu :
e Parnasse
Route de St Gilles
160 avenue du Languedoc
NIMES

*****************************

HAVRE ATHLETIC CLUB - ISSY PARIS HAND

22 - 26 (Mi-temps : 14-16)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
CLÉMENT BADER
LOIC WEBER
ROBERT DUJARDIN (D)
Date et Heure :
Le 17/04/2013 (R) à 19:00
Lieu :
DOCKS OCEANE
QUAI FRISSARD
LE HAVRE

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités