mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Metz en finale, Pierson au zénith
Metz en finale, Pierson au zénith
2 Mai 2013 | France > LFH

Le Metz Handball a vaincu sa phobie des play-offs de Ligue Féminine. Recalées en 2010 et la saison passée, les Mosellanes joueront la finale 2013, contre Fleury-les-Aubrais ou Mios. Une de plus à leur programme, après celles de Coupe de France et de Coupe EHF. Parti avec deux buts d'avance (24-22), Issy/Paris s'est incliné de dix longueurs en demi-finale retour (25-15). Les finalistes de la Coupe des Coupes, en plus de perdre Lesly Briemant sur blessure, se sont heurtées à une Gervaise Pierson en état de grâce. Ce qui devient une habitude pour la gardienne messine...

Le panthéon des gardiennes de but messines est en passe de s'agrandir. Irina Popova l'inaugura dans les années 90, consécutivement à l'émergence de l'ASPTT au firmament du hand féminin national. La Tchèque Lenka Cerna y entra au changement de millénaire, puis ce fut le tour d'Amandine Leynaud de laisser une empreinte indélébile aux Arènes. En 2013, Gervaise Pierson s'inscrit de plus en plus dans cette lignée. Ses états de service, tout au long de la demi-finale de play-offs contre Issy/Paris, plaident en faveur de son intronisation. Sans attendre le terme de sa première saison de Dragonne.

Si Metz reste en lice pour une somptueuse triple couronne (LFH, Coupe de France, Coupe EHF), la Vosgienne de 26 ans y est pour beaucoup. Vendredi dernier, dans la capitale, ses 19 arrêts avaient mis du baume au cœur d'un ensemble lorrain patraque, dominé 24-22 par les coéquipières d'Armelle Atttingré. Cinq jours plus tard, Pierson rayonna dans les mêmes proportions. 17 parades, 55 % d'efficacité. « C'est énorme. Elle a la classe internationale » encense son coach spécifique, Jean Pietrala, admirateur de son « intelligence dans le jeu », « sa façon de se mettre dans sa bulle ». « Elle est dans la continuité de ses grands matches », notamment européens contre Astrakhan et Zalau.

Tel un phare, l'aura de l'étudiante kinésithérapeute a éclairé les Messines dans tous les moments brûlants de la revanche du 1er mai. En première mi-temps, elle fit gamberger Signaté, Mordal et consorts, participa à effacer le débours initial en cinq minutes (4-1, 5'). Lorsque sa défense donna des signes de faiblesse en seconde période, au point de laisser un intervalle béant à Kpoze (14-13, 46'), l'internationale posa autant de rustines que possible. Avant de se fâcher, quand elle réalisa qu'Issy était de nouveau virtuellement qualifié. Parade, relance, montée de balle rapide, but de Zaadi ou Luciano en bout de chaîne... Issy/Paris fut bâillonné pendant dix minutes, encaissa un 9-0 éliminatoire (23-13, 55'). Sa besogne proprement exécutée, Gervaise Pierson se retira à trois minutes de la fin, laissant Laura Glauser achever le vice-champion sorti (2 arrêts, dont un penalty).

« Il suffisait de resserrer le jeu pour que tout rentre dans l'ordre » sourit la nouvelle coqueluche des Arènes. Qui repartira en mission dès dimanche, à Holstebro, pour la première finale continentale du Metz Handball (coup d'envoi à 16h50). Celle qui, avant cette saison, n'avait disputé qu'une finale de Coupe de France (perdue en 2011, avec Nîmes face à Toulon), aborde l'immense défi danois avec un appétit intact. « C'est sûr qu'en jouant deux matches de haut niveau dans la même semaine, il va falloir puiser dans les réserves. Mais quand on a la chance de les jouer, on en trouve toujours ».

METZ HANDBALLISSY PARIS HAND

25 - 15 (Mi-temps : 11-7)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
THIERRY DENTZ
DENIS REIBEL
JOËL SEMIN (D)
Date et Heure :
Le 01/05/2013 (R) à 20:45
Lieu :
Les Arènes
5, avenue Louis le Débonnaire
METZ

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités