mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Kiel déchu, Hambourg défiera le Barca !
Kiel déchu, Hambourg défiera le Barca !
1 Juin 2013 | Europe > Champion's League

Le TWH a subit la furia hambourgeoise ! Déchu de son titre, le dernier match en Champion’s League de Daniel Narcisse et Thierry Omeyer avec les Zèbres ne sera que pour éviter la médaille en chocolat face aux Polonais de Kielce. Le Hambourg SV aura lui la lourde tâche de tenter de garder le trophée en Allemagne face à un Barca plus que solide face à Kielce.


Le Barca facile ! Enfin presque…

Pour son 3° final Four le FC Barcelone a décroché de nouveau une place en finale face aux Polonais de Kielce. Mais si l’écart final de 5 buts est bien large avec une fin de match à sens unique, les Catalans auront pioché un long moment avant de se défaire des hommes de Bogdan Wenta, accrocheurs en diable.

Avec une seule défaite au compteur en Champion’s League, le KS Vive Targi Kielce se présentait un peu comme une terreur, mais face à ce Barca au 7 titres il fallait que tout soit parfait pour que le nouveau venu dans le sérail des grands d’Europe s’impose sur la légende de la compétition. Alors le plus simple était de monter tout de suite un gros mur devant l’attaque catalane ! Chose faite, mais à l’autre bout du terrain, là aussi, la 6-0 faisait des ravages et elle y ajoutait un Arpad Sterbik bien chaud. Le grand gardien de Barcelone allait propulser ses couleurs devant d’entrée de match, et même si marquer était un gros calvaire, les Blau Grana menaient toujours d’une ou deux unités mais sans vraiment arriver à faire un vrai trou. Beaucoup de pertes de balles, Kielce qui trouve quelques solutions de raccroc mais bien valides, et même si Bogdan Wenta décidait de jouer avec Rosinski et Zorman, ses deux meneurs, Denis Buntic se chargeait d’amener de la percussion sur la base arrière.

Pourtant le Barca semblait bien tenir son match… Sauf qu’entre des pertes de balles, des tirs ratés face à un Slawomir Szmal solide et un petit relâchement défensif, le Barca donnait les ballons au Strelk et autre Cupic pour recoller au score et se faire de plus en plus menaçant. Mais si Kielce va arriver à revenir à hauteur, jamais il va arriver à passer devant, ce qui aurait pu faire douter les Espagnols et sans doute basculer la partie. Au lieu de cela, Michal Jurecki va accumuler les bourdes, tirs ratés et pertes de balles, la défense se déliter peu à peu face à Juanin et Gurbindo et surtout va louper dans les grandes largeurs par 3 fois de suite un « coup de la chasuble », les deux buts qui vont s’en suivre vont tuer le match pour le compte.

A Cologne, Lanxess Arena
Le samedi 1 juin à 15h15
Demi-finale de la Champion's League
KS Vive Targi Kielce - FC Barcelona Intersport : 23 - 28 (Mi-temps : 10-13)

20 000 spectateurs
Arbitres :
MM Hlynur Leifsson et Anton Palsson (Islande)

Statistiques du match

Evolution du score : 0-2 5°, 2-4 10°, 6-6 15°, 8-10 20°, 9-11 25°, 10-13 MT - 13-14 35°, 15-16 40°, 18-19 45°, 19-22 50°, 20-26 55°, 23-28 FT.


Kiel perd sa couronne face à son cousin

Si la première demi-finale avait offert deux bons gros blocs 6-0 bien statiques mais dur à percer, les deux équipes abandonnaient la 6-0 traditionnelle allemande pour défendre sur une 3-2-1 beaucoup plus ambitieuse. Cela n’empêchait pas là aussi de sortir un tantinet la boîte à gifle avec en 1 d’un côté un Filip Jicha bien consistant et de l’autre côté un Igor Vori tout aussi enclin à la câlinerie expresse. Le premier à en faire les frais sera un Daniel Narcisse qui a du se dire qu’au moins la saison prochaine, le pivot croate serait avec lui à Paris. Mais cela donnait une bonne dose d’activité à la paire arbitrale française qui s’en tirait plutôt très bien.

Si Kiel allait lâcher les premières flèches en infligeant un 5-1 sur du jeu rapide, une fois le temps mort de Martin Schwalb pris pour corriger tout cela,  les premiers à lâcher côté défensif allaient être les zèbres… Les rotations faisaient que la défense devenait extrêmement passive et les Hens, Vori et autre Lijewski et Duvnjak se régalaient à crucifier un Thierry Omeyer qui n’y pouvait pas grand-chose. Rapidement l’écart se creusait et si Kiel arrivait un peu à réduire l’écart en fin de première période, le début de seconde période était peu ou prou du même tonneau.

Kiel essayait de jouer son jeu rapide mais Hambourg y répondait parfaitement avec un Hans Lindberg royal et un Domagoj Duvnjak roi du terrain à tous les bouts du terrain. Pour corser tout cela, Johannes Bitter, réduit comme Thierry Omeyer à la portion congrue, se mettait à multiplier les arrêts. Tout s’accélérait tellement pour le TWH que tout le monde y perdait son jeu, y compris un Daniel Narcisse pourtant irréprochable dans la gestion du jeu de Kiel. On était sur des charbons ardents des deux côtés, et Denis Reibel et Thierry Dentz avaient du boulot sur chaque mouvement et les bancs étaient plus souvent debout que calmes et posés. Jicha arrosait, Vujin perdait son bras, Thierry Omeyer continuait à subir la qualité de shoot adverse, la défense perdait toute mobilité et le score enflait trop rapidement pour les actions du tenant du titre.

Battus deux fois en championnat par Kiel, Hambourg tenait une superbe revanche, la révolte de Kiel initiée par Daniel Narcisse n’aura pas d’effet et Hambourg après échoué la saison dernière face à Berlin, un autre colistier de la Bundesliga se qualifiait sans coup férir pour la grande finale face au Barca.

A Cologne, Lanxess Arena
Le samedi 1 juin à 18h00
Demi-finale de la Champion's League
THW Kiel - HSV Hamburg : 33 - 39 (Mi-temps : 16-19)

20 000 spectateurs
Arbitres :
MM Thierry Dentz et Denis Reibel (France)

Statistiques du match

Evolution du score : 3-3 5°, 6-7 10°, 10-9 15°, 11-13 20°, 13-17 25°, 16-19 MT - 19-23 35°, 22-26 40°, 24-29 45°, 27-31 50°, 30-34 55°, 33-39 FT.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités