mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D1M: L'ailier serbe Nemanja Ilic s'arrête à Toulouse
D1M: L'ailier serbe Nemanja Ilic s'arrête à Toulouse
14 Juin 2013 | France > LNH
Après les Espagnols Gonzalo Perez de Vargas et Angel Montoro, Toulouse poursuit son recrutement avec l'arrivée du jeune ailier gauche serbe Nemanja Ilic. Habitué aux joutes européennes ainsi qu'aux matches internationaux, le joueur qui était encore une pièce maîtresse du Partizan Belgrade, était convoité par de nombreux clubs de Bundesliga.

La piste Descat s'étant évanouie, le joueur ayant encore deux années de contrat à honorer avec l'US Créteil, ce qui en terme de rachat, était au-dessus des moyens du club, Toulouse s'est orienté vers les Balkans et a sans doute trouvé la perle rare en la personne de Nemanja Ilic. L'ailier gauche, âgé de tout juste 23 ans est présenté comme un des plus talentueux espoirs du handball serbe. Au Partizan Belgrade, club où il a grandi (il a signé sa 1ère licence à 9 ans), son palmarès s'est dernièrement enrichi de deux titres de champion (en 2011 et 2012), de coupes de Serbie, mais surtout de multiples participations en Ligue des Champions. "Quand j'ai choisi le handball, affirmait-il récemment à l'agence de presse Tanjug, je me suis fixé un objectif tout simple, accéder à l'équipe nationale, mais également jouer les compétitions les plus relevées. Et j'espère un jour, les Jeux Olympiques." Au fur et à mesure, tous ses projets ont trouvé concrétisation. En 2010, alors que Belgrade ne disputait que la Challenge Cup, le joueur inscrit 42 buts. L'année suivante en Ligue des Champions, il en marque 27. Cette saison, pour la 2ème fois consécutive dans la poule de Montpellier, l'intéressé améliore son compteur avec 7 buts supplémentaires. Face aux Héraultais, il sera l'artisan du succès à domicile avec sept réalisations. Après être passé par toutes les filières jeunes, Nemanja Ilic a fait son entrée chez les "A" en septembre 2012 à l'occasion d'un succès, excusez du peu, en Allemagne ! Depuis, il a été constamment appelé par Veselin Vukovic et par son successeur Ljubomir Vranjes. Entre temps, le petit ailier pétri de qualités, a grandi. "Bien-sûr que c'est une sécurité de jouer dans mon pays, dans un des meilleurs clubs. Mais il me faut passer un palier supérieur. Evoluer dans un championnat plus relevé." Passionné de football et fan du FC Barcelone, c'est pourtant vers la Bundesliga que semblait se diriger sa carrière. En mars dernier, il avait même reçu une offre de Wetzlar mais trois mois plus tard, c'est Toulouse qui emporte le morceau ! Le joueur lui-même nous a indiqué qu'il serait présent dès lundi, dans la ville rose. "Je me rappelle avoir joué contre Valentin (Porte) au Mondial juniors en 2011 et j'apprécie surtout Jérôme Fernandez qui est un grand joueur et un grand nom dans le monde du handball."

Dans quelques semaines et pour la 1ère fois de sa carrière, Nemanja Ilic changera ses habitudes et fera connaissance avec un nouvel environnement et surtout une nouvelle culture. Son talent au contact de ses nouveaux partenaires fera le reste.  Son seul regret, laisser à Belgrade, son jeune frère, Vanja (20 ans) ailier gauche également, partenaire cette année au Partizan et qui marche déjà sur ses traces. Cela promet !

Toulouse ne conservera pas Vasilakis

Par ailleurs, le Fénix ne poursuivra pas son expérience avec le Grec Alexandros Vasilakis. Le club toulousain n'a pas pu s'aligner sur les prétentions financières du gaucher qui cette saison, était arrivé sur les bords de la Garonne en tant que joker médical. A 34 ans, ce que réclamait le joueur (10 000 euros mensuels) a été jugé un peu trop élevé.

Au niveau du recrutement, Toulouse est donc toujours à la recherche d'un arrière-défenseur et accessoirement d'un 2ème ailier gauche.
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités