mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial Juniors: les Bleus en mode rodage
Mondial Juniors: les Bleus en mode rodage
18 Juillet 2013 | International > Juniors

La plupart des titulaires avait été laissé au repos mais c'est dans la douleur que le reste de l'équipe de France s'est imposé face à l'Angola dans sa 4ème confrontation du Mondial juniors. Rien n'est fait pour la qualification en 8èmes. Le match de samedi face à la Tunisie s'annonce capital.  

L'intendance dans une équipe est aussi importante que les moyens mis en œuvre pour parvenir au bout de la compétition. A un moment, il faut savoir économiser les titulaires et permettre à ceux susceptibles de les remplacer de montrer leurs qualités. Face au Congo (qui sur le papier ne devait être qu'une formalité), c'est ce que s'est employé à faire ce jeudi après-midi, le tandem Delattre-Bertholet. Pourtant, les joueurs tricolores qui n'ont pas vraiment appliqué les consignes passées, ont suscité quelques craintes. Une mise en route poussive, une défense laxiste à l'exception des deux gardiens (Desbonnet et surtout Demaille, en photo de tête) qui ont été efficaces dans les moments clé et une attaque un peu trop individualiste, sans grand souci du collectif (5-8 à la 11ème), voilà ce qui a permis aux Angolais d'être à la fête durant toute la 1ère période. Inconcevable par exemple, de voir un bloc défensif tricolore ne pas trouver de solutions sur les 1 contre 1 angolais face notamment, au dénommé Adelino Pestana, un arrière droit, insolemment trop opportuniste (9 buts à 53% sur l'ensemble de la rencontre).

Bref, malgré leur bonne volonté, les Français ne parvenaient pas à faire évoluer leur capital (12-13 à la 23ème). Pourtant c'est dans ces moments difficiles qu'ils vont trouver l'ouverture. Theo Derot, Hugo Descat puis Jordan Camarero à l'aile sur fin de montée de balle, remettaient leur équipe dans le jeu (15-13 à la 27ème). C'est avec deux unités d'avance qu'ils rentraient aux vestiaires. La reprise n'était guère encourageante. L'Angola va profiter d'une infériorité numérique et d'une série de cafouillages des Tricolores pour refaire son retard 17-17 à la 37ème). Jordan Camarero (notre photo), bien épaulé par Antoine Ferrandier se montrait très efficace et la France prenait enfin seule la conduite des opérations (24-21 à la 52ème). Entre temps, Alexandre Demaille s'était illustré dans ses cages et un changement de défense (moins haute et donc plus compacte) avait trouvé la mesure de l'attaque angolaise qui malgré un pressing tout terrain en fin de rencontre, ressortait avec une 4ème défaite consécutive et un billet direct pour la coupe du Président.

Les Bleuets ont assuré le minimum syndical. Mais attention, la Russie qui a battu la Tunisie vient brouiller les cartes et s'est replacée dans la course à la qualif. Les trois équipes sont dans le même nombre de points (4) derrière le Danemark (7 pts) et la Serbie (5) qui se sont neutralisés. Samedi, il faudra aborder le match face aux champions d'Afrique avec tout le sérieux et la rigueur nécessaires. Le Danemark lui, est quasiment assuré de terminer en tête du groupe et face aux Russes, il est fort à parier que ce sont les remplaçants qui seront à la manœuvre. En résumé, pour éviter toute Bérézina, les joueurs de Yohann Delattre savent ce qu'ils ont à accomplir.

A Banja Luka, France -  Angola : 28 - 23 (Mi-temps : 16-14)
Arbitres : MM Hikasaki et Ikebuchi (Japon)

France: Demaille (9 arrêts/18), Desbonnet (6 arrêts /20) - Descat (1/2), Minel (2/2), Gutfreund (1/3), Caussé (1/2), Camarero (7/11), Ballet (3/6), Boschi (2/2), Ferrandier (5/5), Derot (4/6), Toto et Tricaud (1/1).

meilleurs éléments tricolores: Camarero pour son envie, Demaille pour ses interventions, Derot pour son opiniâtreté.  

Evolution du score : 5-4 7°, 5-8 11°, 7-10 15°, 11-11 19°, 12-13 23°, 15-13 27°, 16-14 MT ---- 17-17 37°, 21-18 44°, 24-22 53°, 26-23 57°, 28-25 FT. 

Le résumé complet de cette 4ème journée et une projection sur ce que pourraient être les huitièmes de finale.... c'est en cliquant ICI

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités