mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial Juniors: l'Allemagne se méfie de la France
Mondial Juniors: l'Allemagne se méfie de la France
21 Juillet 2013 | International > Juniors

Ce sera leur 15ème confrontation. La France retrouve l'Allemagne cette fois-ci en 8ème de finale d'un Mondial Juniors. Les joueurs d'outre-Rhin partent grandement favoris mais Markus Baur, leur entraîneur reste sur le qui-vive face à une équipe qui est blessée mais loin d'être à terre. 

De notre envoyé spécial en Bosnie, Yves Michel 

En livrant et en remportant face à la Croatie un match où la tension avec un public dalmate chauffé à blanc, a pris le pas sur la technique, l’Allemagne s’est non seulement attribuée la 1ère place de son groupe mais également, a envoyé un signal fort à tous les autres postulants au podium de ce Mondial juniors. La qualité de la défense allemande (la 5ème de la compétition) a été à l’origine de cet ultime succès. « Les deux équipes, nous a confié Markus Baur, étaient très proches l’une de l’autre. La guerre des nerfs a fonctionné jusqu’au coup de sifflet final. Dans les deux camps, il y a eu beaucoup de fautes techniques, des maladresses, des immanquables parfois. Mais je suis satisfait car mon équipe monte en puissance et on peut faire de belles choses, ici ». L’ancien capitaine de l’Allemagne du début des années 2000 et qui a succédé à Christian Schwarzer, un autre grand, à la tête de la sélection juniors depuis septembre 2012, reste cependant mesuré dans ses propos. Pas d’excès d’euphorie, ni aussi de modestie. Il accompagne "ses garçons" comme il dit et cela réussit plutôt bien. « Je ne sais pas par exemple, si c’était important de terminer 1er du groupe (sourires). Est-ce que la France est un bon tirage ? Ne valait-il pas mieux la Tunisie ? L’avenir nous le dira. Mais pour l’état d’esprit, la dynamique, c’était bien de remporter ce genre de match. » L’Allemagne est une des trois équipes (avec la Slovénie et la Suède) à avoir réaliser le carton plein (5 rencontres – 5 succès) dans un des (sinon le) groupe le plus relevé de la compétition. Le 8ème qui se profile ce lundi en tout début d’après-midi (13h30) face à la France maintient Markus Baur sur ses gardes. « C’est vrai qu’avec cette génération, sur les dernières confrontations, notre équipe a souvent battu la France (voir plus bas), mais comme mes joueurs ont l’ambition d’aller au bout et qu’en face, il y aura un esprit de revanche, on s’attend à une opposition très serrée. » Et en matière de match tendu avec la France, l'ancien demi-centre de Lemgo en connait un rayon. Ne serait-ce que cette demi-finale du Mondial 2007 et le but refusé à Michaël Guigou !



A 42 ans, le champion d’Europe 2004 et donc du Monde 2007 avec la Mannschaft, s’est découvert une véritable vocation à manager des jeunes de 20-21 ans. « Ce sont des gars géniaux ! Ils ont un belle mentalité, une réelle fraîcheur et une grande solidarité entre eux. C’est une expérience nouvelle pour moi et je m’éclate à leur contact. Ils sont jeunes, ils aiment le combat, c’est vraiment super. » Le respect des joueurs vers leur mentor est sans bornes mais l’inverse est aussi vérifié. Markus Baur n’a de cesse de les encourager et de les remettre sur la voie lorsque par moments (très rares jusque-là), ils traversent un passage à vide. Peut-être se reconnait-il en eux, quelques années auparavant ? « Certains "mecs" sont aussi fous que moi à l’époque et d’ailleurs, je les encourage dans ce sens !  (rires) ». Le grain de folie, c’est aussi cela qui anime la Mannschaft juniors, la prise de risque est cependant… calculée. A l’allemande quoi ! « Mais je le répète, martèle l’entraîneur, attention à une équipe de France qui n’aura rien à perdre. Les statistiques plaident en notre faveur ? ok, mais ce ne sont que des statistiques. Il y a un mois en Suisse, on les a battus (34-26) mais cela ne veut rien dire. Il y aura deux grandes nations du handball sur le terrain. Avec un savoir-faire qui est le meilleur d’Europe. C’est une nouvelle confrontation et elle sera différente. Si nous reproduisons le match défensif que nous avons proposé face à la Croatie, nous avons des chances de l’emporter. » Et à la question de savoir si l’Allemagne possède l’équipe pour monter sur la plus haute marche du podium (comme ses devancières en 2009 en Egypte ou en 2011 en Grèce) ?  Baur feint ne pas avoir compris la question, avant de rajouter avec un rictus qui en dit long sur ses intentions, « si nous pouvons, nous le ferons ! » C’est désormais aux Français de contrecarrer les plans d'une machine déjà bien huilée et de leur entraîneur emblématique !

Les dernières confrontations entre la France et l’Allemagne génération 92-93 :

09/05/2008 France-Allemagne cadets 33-29
09/07/2008 France-Allemagne cadets 31-29
10/07/2008 France-Allemagne cadets 30-28
12/07/2008 France-Allemagne cadets 33-28
08/07/2009 France-Allemagne cadets 30-25
10/07/2009 France-Allemagne cadets 20-34
11/07/2009 France-Allemagne cadets 34-31
22/07/2009 Jeux Européens (Finlande) 28-30
29/10/2010 Tournoi Tiby jeunes (France) 31-32
26/06/2011 Amical à Zurich (Suisse) 32-38
13/01/2012 4 Nations  (Portugal) 23-27
24/06/2012 Sympany Cup (Suisse) 21-28
08/07/2012 Euro Tpréli (Turquie) 25-28
29/06/2013 Airport Trophy (Suisse) 26-34
en 14 matches : 6 victoires, 8 défaites 

L'Allemagne perd un de ses joueurs

Markus Baur ne présentera que quinze joueurs ce lundi sur la feuille de match. Depuis une semaine, la Mannschaft doit se passer des services de Ramon Tauabo (notre photo). Dans la nuit de dimanche à lundi dernier, l'ailier droit a été pris d'une crise d'appendicite et il a dû être opéré en urgence à l'hôpital de Mostar. Le joueur du Fuchse Berlin a depuis, retrouvé ses camarades qu'il suivra depuis les tribunes. Son remplacement n'a pas été évoqué. 

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités