mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Les Bleuettes avancent à reculons
Les Bleuettes avancent à reculons
22 Juillet 2013 | International

Le championnat d'Europe féminin des -19 ans approche, et l'équipe de France n'est pas encore au point. Au tournoi amical de Cergy-Pontoise, terminé à la quatrième et dernière place, les juniors d'Eric Baradat ont concédé trois lourdes défaites contre des pointures du continent. Un avertissement sans frais à quelques jours de s'envoler pour le Danemark.

Lindsay Burlet est rapidement passée aux aveux, peu de temps après l'entame chaotique contre la Roumanie (28-35). « Nous ne sommes pas là pour la gagne ou pour faire une bonne performance. Nous sommes là pour nous former, améliorer notre jeu » confessait l'arrière droite de Metz. Avec le recul, son propos tombe à pic pour atténuer la portée des trois échecs français à Cergy-Pontoise. Sans qu'il faille en tirer de conclusions hâtives, cette cuillère de bois va obliger les -19 ans d'Eric Baradat à redoubler d'efforts afin d'être en ordre de bataille pour le coup d'envoi du championnat d'Europe juniors. « L'important, c'est d'être prêt le 1er août » martèle Laura Flippes.

Reste qu'entre les Bleuettes et les candidats à la médaille au Danemark (trois des quatre premiers du Mondial jeunes 2012 étaient réunis dans le Val-d'Oise), le fossé est conséquent. A dix jours d'entrer dans le vif du sujet contre l'Autriche, l'ensemble paraît fragile, vulnérable à la moindre insolation. Ainsi, vendredi, la base arrière roumaine a cogné si fort (8/13 pour Perianu à gauche, 8/16 pour Pricopi à droite), les pieds en zone ont été si fréquents que la France a implosé en onze minutes, entre la 39ème (22-20) et la 50ème (22-28). Un 8-0 d'autant plus brutal que Mélissa Agathe et ses copines, en quelques montées de balle, venaient à peine de circonscrire un premier incendie (10-15, 22'). « On était bien ensemble, mais on n'était pas toujours dedans » reconnaît la dynamique Fleuryssoise (15 buts sur tout le week-end).

 

Les deux sessions de rattrapage n'ont guère été plus agréables. Malgré la rentrée de Déborah Kpodar, dispensée du premier match à cause d'un début de pubalgie, les carences tricolores ont persisté. Attaque atone, bloc défensif poreux : tel a été le lot commun du -8 infligé par la Russie de Nelli Pankovichenko (meilleure joueuse du week-end), adversaire de la France au premier tour de l'Euro, et du -13 asséné en conclusion par la Norvège. Le second acte contre les championnes du monde jeunes en titre, entamée avec un débours minimal (-1, 14-15), a marqué l'apogée de la galère : six réalisations bleues, le triple encaissé par les gardiennes Catherine Gabriel et Laurie Carretero (20-33, score final). Vivement le passage en mode compétition...

FRANCE – ROUMANIE : 28-35 (18-18)
Le 19.07.2013. 100 spectateurs. Arbitres : Mlles Martineau et Tissier.
FRANCE : Camara 2/5 ; Flippes 5/5 ; Niakaté 2/2 ; Prouvensier 2/6 (0/1 penalty) ; Soulard 1/2 ; Sow 0/2 ; puis Agathe 6/10 (2/2 penaltys) ; Burlet 2/3 ; A. Frécon 1/6 (0/1 penalty) ; Sy 1/1 ; Zazai 1/1 ; Zulemaro (capitaine) 5/6. Gardiennes : Garba (12 arrêts en 47') puis Gabriel (4 en 13'). 2 minutes : Agathe (18', 47' et 53', carton rouge), Niakaté (23'), Sow (41').
ROUMANIE : Gavrila 1/4 ; Perianu 8/13 ; Popa 0/3 ; Pricopi 8/16 ; Safta 7/9 (4/4 penaltys) ; Stoica 3/6 ; puis Cicic 0/2 ; Cirjan ; Conache ; Constantinescu ; Orsivschi 1/2 ; Tanasie 5/7 ; Tiron 1/2 ; Zamfirescu 1/2. Gardiennes : Dedu (capitaine, 5 arrêts en 35') puis Serban (3') et Stan (2 en 22'). 2 minutes : Stoica (4'), Pricopi (14'), Zamfirescu (20'), Safta (52'), Gavrila (57').

FRANCE – RUSSIE : 21-29 (10-13)
Le 20.07.2013.
FRANCE : Agathe 5 ; A. Frécon 4 ; Prouvensier 3 ; Sy 3 ; Burlet 1 ; Flippes 1 ; Kpodar 1 ; Soulard 1 ; Sow 1 ; Zulemaro 1.

FRANCE – NORVEGE : 20-33 (14-15)
Le 21.07.2013.
FRANCE : Agathe 4 ; Niakaté 4 ; Flippes 3 ; Prouvensier 2 ; Burlet 1 ; Camara 1 ; A. Frécon 1 ; Kpodar 1 ; Soulard 1 ; Sow 1 ; Zulemaro 1.

NORVEGE – RUSSIE : 33-36 (17-17)
NORVEGE – ROUMANIE : 33-26 (18-12)
RUSSIE – ROUMANIE : 39-24 (18-12)

Classement final : 1. Russie 9 points ; 2. Norvège 7 ; 3. Roumanie 5 ; 4. France 3.

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités