mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Les Bleuettes avancent à reculons
Les Bleuettes avancent à reculons
22 Juillet 2013 | International

Le championnat d'Europe féminin des -19 ans approche, et l'équipe de France n'est pas encore au point. Au tournoi amical de Cergy-Pontoise, terminé à la quatrième et dernière place, les juniors d'Eric Baradat ont concédé trois lourdes défaites contre des pointures du continent. Un avertissement sans frais à quelques jours de s'envoler pour le Danemark.

Lindsay Burlet est rapidement passée aux aveux, peu de temps après l'entame chaotique contre la Roumanie (28-35). « Nous ne sommes pas là pour la gagne ou pour faire une bonne performance. Nous sommes là pour nous former, améliorer notre jeu » confessait l'arrière droite de Metz. Avec le recul, son propos tombe à pic pour atténuer la portée des trois échecs français à Cergy-Pontoise. Sans qu'il faille en tirer de conclusions hâtives, cette cuillère de bois va obliger les -19 ans d'Eric Baradat à redoubler d'efforts afin d'être en ordre de bataille pour le coup d'envoi du championnat d'Europe juniors. « L'important, c'est d'être prêt le 1er août » martèle Laura Flippes.

Reste qu'entre les Bleuettes et les candidats à la médaille au Danemark (trois des quatre premiers du Mondial jeunes 2012 étaient réunis dans le Val-d'Oise), le fossé est conséquent. A dix jours d'entrer dans le vif du sujet contre l'Autriche, l'ensemble paraît fragile, vulnérable à la moindre insolation. Ainsi, vendredi, la base arrière roumaine a cogné si fort (8/13 pour Perianu à gauche, 8/16 pour Pricopi à droite), les pieds en zone ont été si fréquents que la France a implosé en onze minutes, entre la 39ème (22-20) et la 50ème (22-28). Un 8-0 d'autant plus brutal que Mélissa Agathe et ses copines, en quelques montées de balle, venaient à peine de circonscrire un premier incendie (10-15, 22'). « On était bien ensemble, mais on n'était pas toujours dedans » reconnaît la dynamique Fleuryssoise (15 buts sur tout le week-end).

 

Les deux sessions de rattrapage n'ont guère été plus agréables. Malgré la rentrée de Déborah Kpodar, dispensée du premier match à cause d'un début de pubalgie, les carences tricolores ont persisté. Attaque atone, bloc défensif poreux : tel a été le lot commun du -8 infligé par la Russie de Nelli Pankovichenko (meilleure joueuse du week-end), adversaire de la France au premier tour de l'Euro, et du -13 asséné en conclusion par la Norvège. Le second acte contre les championnes du monde jeunes en titre, entamée avec un débours minimal (-1, 14-15), a marqué l'apogée de la galère : six réalisations bleues, le triple encaissé par les gardiennes Catherine Gabriel et Laurie Carretero (20-33, score final). Vivement le passage en mode compétition...

FRANCE – ROUMANIE : 28-35 (18-18)
Le 19.07.2013. 100 spectateurs. Arbitres : Mlles Martineau et Tissier.
FRANCE : Camara 2/5 ; Flippes 5/5 ; Niakaté 2/2 ; Prouvensier 2/6 (0/1 penalty) ; Soulard 1/2 ; Sow 0/2 ; puis Agathe 6/10 (2/2 penaltys) ; Burlet 2/3 ; A. Frécon 1/6 (0/1 penalty) ; Sy 1/1 ; Zazai 1/1 ; Zulemaro (capitaine) 5/6. Gardiennes : Garba (12 arrêts en 47') puis Gabriel (4 en 13'). 2 minutes : Agathe (18', 47' et 53', carton rouge), Niakaté (23'), Sow (41').
ROUMANIE : Gavrila 1/4 ; Perianu 8/13 ; Popa 0/3 ; Pricopi 8/16 ; Safta 7/9 (4/4 penaltys) ; Stoica 3/6 ; puis Cicic 0/2 ; Cirjan ; Conache ; Constantinescu ; Orsivschi 1/2 ; Tanasie 5/7 ; Tiron 1/2 ; Zamfirescu 1/2. Gardiennes : Dedu (capitaine, 5 arrêts en 35') puis Serban (3') et Stan (2 en 22'). 2 minutes : Stoica (4'), Pricopi (14'), Zamfirescu (20'), Safta (52'), Gavrila (57').

FRANCE – RUSSIE : 21-29 (10-13)
Le 20.07.2013.
FRANCE : Agathe 5 ; A. Frécon 4 ; Prouvensier 3 ; Sy 3 ; Burlet 1 ; Flippes 1 ; Kpodar 1 ; Soulard 1 ; Sow 1 ; Zulemaro 1.

FRANCE – NORVEGE : 20-33 (14-15)
Le 21.07.2013.
FRANCE : Agathe 4 ; Niakaté 4 ; Flippes 3 ; Prouvensier 2 ; Burlet 1 ; Camara 1 ; A. Frécon 1 ; Kpodar 1 ; Soulard 1 ; Sow 1 ; Zulemaro 1.

NORVEGE – RUSSIE : 33-36 (17-17)
NORVEGE – ROUMANIE : 33-26 (18-12)
RUSSIE – ROUMANIE : 39-24 (18-12)

Classement final : 1. Russie 9 points ; 2. Norvège 7 ; 3. Roumanie 5 ; 4. France 3.

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live avec Handvision

Les lives sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs de la Ligue, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute.