mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Les Françaises ne verront pas le dernier carré
Les Françaises ne verront pas le dernier carré
6 Août 2013 | International > Juniors

Défaites par la Roumanie dans le premier match du tour principal mardi (20-27), les Bleuettes sont d’ores et déjà hors course pour les demi-finales de l’Euro Junior. Après une première mi-temps équilibrée, trop de choses n’ont pas fonctionné au sein du collectif d’Eric Baradat. La marche était, cette fois, trop haute.

Impuissante. Voilà comment qualifier l’équipe de France junior, du moins pendant la seconde période. Lors de la défaite face à la Roumanie, les Bleuettes ont d’abord tenu grâce à une bonne défense (9-10) avant d’exploser dans les vingt-cinq dernières minutes, trop inoffensives en attaque et trop usées en défense (20-27). Kelly Zulemaro et les siennes sont donc promises à une place d’honneur dans ce tournoi (entre 5e et 8e).

Pourtant, les fondations semblaient encore solides. Catherine Gabriel, excellente en deuxième mi-temps face à la Russie dimanche, se montrait tout de suite autoritaire dans ses poteaux en arrêtant un pénalty (13 arrêts dont deux 7 mètres au total). Et même quand l’attaque piochait un peu (1 but après 7 minutes), la défense tenait, permettant aux Bleuettes de récupérer de précieux ballons pour passer en tête, profitant d'une supériorité numérique (4-3, 11e).

Niakaté et Kpodar trop seules en attaque

On comprenait néanmoins que les envolées offensives ne seraient pas pour ce match. Rugueuse, la Roumanie contenait elle aussi les arrières françaises, d’où seul le bras de Déborah Kpodar (4 buts) émergeait. En face, Pricopi parvenait – trop – souvent à se défaire du marquage individuel d’Alizée Frécon et plaçait son équipe en tête à la pause (9-10). Au courage, les filles de Baradat reprenaient les rênes grâce à Niakaté (12-11, 36e). Avant de complètement craquer.

Un premier 4-0 initié par l’excellente Pricopi (9 buts au total) creusait le premier écart significatif du match (12-15, 40e). Niakaté, trop seule en deuxième période, tentait de sauver la maison blanche alors que Sabrina Zazai et Mélissa Agathe manquaient leur jet de 7 mètres (14-19, 45e). Eric Baradat essayait bien d’autres options (entrées de Camara et Prouvensier aux ailes, retour de Kpodar et entrée de Flippes à l’arrière), rien n’y faisait.


Catherine Gabriel lâchée par sa défense, incapable de perturber l’expérimentée mécanique roumaine, les Bleues prenaient cher (18-25, 57e), comme il y a deux semaines contre ce même adversaire (défaite 35-28 après avoir été égalité à la mi-temps). Cette fois, les juniors n’ont pas l’excuse du contrecoup physique, mais doivent reconnaître sans rougir qu’elles ne font pas encore partie du Top 4 européen. Le dernier match face à la Norvège, mercredi (18 heures), doit servir à préparer la suite. Et à prouver que les bonnes dispositions entrevues face à la Russie n’étaient pas qu’un feu de paille.

A Sonderborg (Dan) – Match 1 du Tour principal de l’Euro junior féminin
Le 6 août à 18h.
France-Roumanie : 20-27 (Mi-temps : 9-10)
Arbitres : Mmes Kijauskaite et Zaliene (LIT).

France
Gardiennes : Gabriel (55 min, 13 arrêts dt 2 pen.), Carretero (5 min), Garba.
Joueuses de champ : Kpodar (4), Burlet (1), Frécon (3), Flippes, Zazai (1 pen.), Niakaté (4), Sy (2), Camara (1), Prouvensier, Sow, Zulemaro (1), Agathe (3 dt 1 pen.).

Roumanie
Gardiennes : Dedu (11 min, 2 arrêts), Serban (46 min, 10 arrêts dt 3 pen.), Stan.
Joueuses de champ : Tanasie (2), Tiron (1), Zamfirescu, Perianu (5), Gavrila (3), Constantinescu (3), Pricopi (9), Popa, Cioca, Safta (3), Carabulea (1), Stoica, Conache.

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités