mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro -17 : Les Françaises s'offrent un répit
Euro -17 : Les Françaises s'offrent un répit
17 Août 2013 | International > Euro

A l'Euro féminin jeunes, le face-à-face des battues du premier jour a été remporté par l'équipe de France. Efficaces dans l'enchaînement défense-montée de balle en première période, les Bleuettes de Pierre Mangin ont disposé des Pays-Bas (23-20) et entretiennent leurs chances de qualification pour le second tour. Leur destin se décidera dimanche après-midi, face au Danemark.

L'accès au tour principal du championnat d'Europe reste à leur portée. Au lendemain du faux pas inaugural contre le Monténégro (26-27), imputable à un excès de fébrilité par le sélectionneur Pierre Mangin, les -17 ans françaises ont eu la réaction immédiate qui s'imposait. Elles ont décroché leur premier succès en Pologne (20-23) face à des Néerlandaises d'ores et déjà renvoyées à l'anonymat des matches de classement. « On a progressé dans l'envie, l'impact en défense, apprécie Fiona Carrara, la demi-centre de Metz. Le début de match était serré. On a ensuite pris le large en défendant agressivement, avec une gardienne qui nous a beaucoup aidées ». Les parades, les relances d'Emma Mercier ont activement contribué à « pousser les balles » vers la cage batave. Un exercice dans lequel Nelly Plazanet s'est montrée la plus adroite. Auteur d'un 4/5 au tir la veille, l'arrière gauche du centre de formation de Besançon a fait trembler les filets huit fois.

Largement devant au repos (10-17), les Françaises l'étaient un peu moins au terme de la rencontre. Leur verve offensive s'est quelque peu étiolée en seconde mi-temps, avec seulement six petits buts pour alimenter la marque de la Halle des sports de Gdynia. Quatre de moins que la sélection orange. « On s'est relâchées, on était perdues » note Fiona Carrara. La prise en stricte sur Plazanet a accentué le phénomène, redonné espoir aux coéquipières de Tess Van Buren (6 buts). Sans empêcher, en fin de compte, les Bleuettes de ramasser la mise. Et de rester en vie dans un groupe où trois nations se disputeront deux fauteuils, après-demain. Pour ne pas être le dindon de la farce, la France devra obligatoirement dominer le Danemark, premier au classement (2 matches, 2 victoires) et qualifié à 99,9 % pour le Top 8. Une autre paire de manches, qui ne tolérera aucun temps faible.

A Gdynia, Hala Sportowo Widowiskowa
Le vendredi 16 août 2013 à 15h00
Pays Bas - France : 20 - 23 (Mi-temps : 10-17)

400 spectateurs
Arbitres :
MM. Zendalli et Riello (ITA)

PAYS-BAS : Van Buren 6 ; Nieuwenweg 5 ; Noordink 3 ; Haggerty 2 ; Amega 1 ; Meijer 1 ; Rijks 1 ; Van Rossum 1.
FRANCE : Plazanet 8 ; Sajka 3 ; Sylla 3 ; Deville 2 ; Fehri 2 ; Grimaud 2 ; Lorrillard 2 ; Takamoud 1.

Classement du groupe B après deux journées :

 
Equipe J G N P Pts Ga
1 Danemark 2 2 0 0 4 17
2 Monténégro 2 1 0 1 2 -5
3 France 2 1 0 1 2 2
4 Pays-Bas 2 0 0 2 0 -14

 

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités