mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial Jeunes masc.: le Danemark maître du Monde
Mondial Jeunes masc.: le Danemark maître du Monde
23 Août 2013 | International > Mondial

Dominateur depuis le début de la compétition, le Danemark s'impose en finale du championnat du Monde Jeunes face à la Croatie qui a sombré en prolongations (25-25 et 26-32). L'Allemagne championne d'Europe en titre se classe 3ème, la France prend une bien peu flatteuse 13ème place.  

Le métronome danois aura dominé de bout en bout et de la tête et des épaules, la compétition. Le Danemark mérite d'être sur la plus haute marche du podium même si parfois, en finale contre la Croatie, certains de ses joueurs sont tombés dans une certaine facilité. Après une 1ère période où les Croates ont le plus souvent réalisé la course en tête (10-7 à la 22ème) mais où à la pause, les deux équipes ont regagné les vestiaires dos à dos (12-12), les joueurs nordiques ont pensé faire nettement la différence dans le second acte. Jusque-là leur excellent gardien, Sébastian Frandsen (photo du bas) avait tenu la baraque avec de nombreux sauvetages, ce qui leur avait permis de prendre le contrôle du tableau d'affichage (21-24 à la 53ème). Et puis inexplicablement l'étau s'est relâché et les Croates pourtant en infériorité numérique, ont refait leur handicap (25-25). La tension était à l'extrême puisqu'à 30 secondes du buzzer, l'arrière gauche Stoklund héritait d'un pénalty. Peut-être trop sûr de son coup, son tir était stoppé par le gardien Ante Grahovac. Score de parité à la fin du temps règlementaire, "l'extra-time" était nécessaire. Dans ces deux prolongations de 5 minutes chacune, le Danemark est apparu plus frais et surtout plus en réussite que son adversaire des Balkans. Multipliant les fautes techniques et butant encore et toujours sur Sébastian Frandsen (16 arrêts au total), la Croatie ne va plus exister et prendre une leçon d'efficacité et de réalisme en encaissant un cinglant 1-7 (26-32 score final). 

meilleurs buteurs danois: Stoklund (10/13 dont 8/9 pen), Kirkelokke (7/10) Risom (4/4), Pedersen (4/5)
meilleurs buteurs croates: Mihic (5/7), Kuduz (4/8), Grbavac & Mamic (4/9)

Dans le match pour la médaille de bronze, l'Allemagne a battu l'Espagne, 29-23. Les Espagnols n'ont jamais su faire la décision lorsque leur adversaire était en difficulté et que le tableau d'affichage pouvait basculer nettement à leur avantage. Notamment en seconde période où après l'excellent travail de Nacho Biosca dans les buts, ils avaient pris une énième fois le large (19-23 à la 46ème). C'est à ce moment-là que Christian Schwarzer, le coach allemand va décider de changer de gardien. Option gagnante puisque Konstantin Poltrum va être l'homme déterminant de cette fin de rencontre. Le portier de Huttenberg qui a vécu la compétition dans l'ombre de l'excellent Christopher Ruddeck, a multiplié les parades et mis ses coéquipiers dans les conditions idéales pour transpercer le bloc espagnol. La sanction sera immédiate puisqu'en 14 minutes, la Rojita ne va plus rien marquer et la Mannschaft passer un incroyable 10-0 !!!

meilleurs buteurs allemands: Kunkel (8/8), Suton (7/11), Blohme (4/4), Engels (4/7)
meilleurs buteurs espagnols: Carmona (5/7 dont 2/2 pen), 5 joueurs à 3 buts

Le classement du Mondial

1

Danemark

9

Brésil

17

Japon

2

Croatie

10

Hongrie

18

Argentine

3

Allemagne

11

Roumanie

19

Tunisie

4

Espagne

12

Belarusse

20

Vénézuela

5

Norvège

13

France

21

Corée

6

Suède

14

Egypte

22

Angola

7

Serbie

15

Qatar

23

Gabon

8

Slovénie

16

Autriche

24

Chili

Bien trop inconstante pour pouvoir prétendre à mieux, l'équipe de France qui rappelons-le ne s'était pas "officiellement" qualifiée pour ce Mondial et qui a été repêchée à la faveur du désistement du représentant de l'Océanie, termine dans la 2ème moitié de tableau. Sur huit rencontres disputées, cinq succès et trois défaites face à la Croatie (médaille d'argent), l'Espagne (4ème) et la Norvège (5ème). Les futurs membres de l'équipe de France juniors seront confrontés à la même problématique lors des deux prochaines années avec un championnat d'Europe en Autriche et en 2015, un Mondial dont le lieu reste à désigner. Ils devront se montrer plus lucides dans l'approche des matches et plus réguliers dans leurs performances. Un nouveau brassage devra être effectué au niveau de l'effectif.



All Star Team du Mondial

Gardien   Sebastian Frandsen (Dan)
Ailier gauche   Lovro Mihic (Cro)
Pivot   Ignacio Plaza Jimenez (Esp)
ailier droit   Sebastian Karlsson (Suè)
arrière gauche    Marko Mamic (Cro)
demi-centre   Tim Suton (All)
arrière droit   Niklas Kirkelokke (Dan)
MVP   Simon Hald Jensen (Dan)

Prochaines compétitions / championnat d'Europe 

Juniors (moins de 20)    du 24 juillet au 3 août 2014 à Linz et Traun (Autriche)
Jeunes (moins de 18)    du 14 au 24 août 2014 à Gdansk et Gdynia (Pologne)

© Yves Michel
Partager
Suite logique d'un manque de moyens dans la formation !
Christian FALGUIERE | Samedi 24 Août 2013 (09h06)
A trop privilégier le spectacle avec la venue en masse de joueurs étrangers au dépens de la formation, nos équipes de jeunes et bientôt notre EDF séniors ne sont plus compétitives au niveau des compétitions internationales : il faut à nouveau et sans tarder redonner des moyens à la formation et faire en sorte que ces jeunes soient intégrés dans les collectifs pour s'aguérir !
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités