mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Les Isséennes, reines à Poitiers
Les Isséennes, reines à Poitiers
26 Août 2013 | France > LFH

Pour la seconde année, le Tournoi T2L se déroulait dans le gymnase du Bois d’Amour, si les locales de Poitiers en profitaient pour caler leur nouvel effectif sous la direction de Diana Stoïan, le clou du spectacle était le match entre deux pensionnaires de la LFH, les Parisiennes d’Issy-Paris Hand et les Girondines de la nouvelle entente Mios – Bègles. Le deuxième jour, les Parisiennes se voyaient opposées aux presque voisines de l’Angoulême Charente Handball, pensionnaires de la D2F.

Soir de grosse affluence au Bois d’Amour avec l’affiche entre l’IPH et l’UMB-B, quasiment pleine, l’antre des poitevines était toutefois un peu marri de voir Mios – Bègles n’arriver qu’avec son équipe première… En effet la réserve des Girondines n’avait pas assez d’effectif pour pouvoir opposer une équipe aux PEC. Qu’importe, ce que tout le monde attendait, c’était le choc entre Gironde et Ile de France à deux inconnues. Qui de Mios – Bègles qui venait de jouer 4 matches en 5 jours ou d’Issy Paris qui faisait ses premiers pas amicaux allait le mieux se sortir de tout cela. Au final, même si de chaque côté il y avait pas mal d’absentes… Alice Leveque, Laure Lewille, Sabrina Ciavatti et Zivile Jurgutyte pour l’UMB-B et Mariama Signate, Coralie Lassource, Karolina Gardoni et Amélie Goudjo côté IPH, les débats furent longtemps très équilibrés. Même si il manquait un peu de puissance sur la base arrière girondine, le duo Lacrabère – Rocha arrivait longtemps à tenir tête à des Parisiennes bien emmenées par une Stine Oftedal qui va montrer très rapidement qu’elle sera à coup sur une des stars de la LFH cette saison. Mais la fatigue finissait par rattraper les filles d’Emmanuel Mayonnade qui ne pouvait revenir à hauteur de leurs adversaires sur la fin de match. Battu 33-30, le technicien bordelais trouvait toutefois beaucoup d’intérêt au match : «Si on n’avance pas sur le plan comptable, on avance sur le reste. C’est un des matches les plus aboutis que nous ayons fait depuis le début de la préparation. On a eu un coup de mou en milieu de seconde mi-temps, légitime, et on perd des ballons bêtes... Mais au niveau de la cohésion, de l’engagement, c’est bien. La prestation d’ensemble m’inspire... Et l’autre point positif, c’est que nous n’avons pas de blessée supplémentaire.» Côté Parisien, si la prestation de Stine Oftedal avait ravi, les 30 buts concédés étaient le point noir pour Arnaud Gandais, il est vrai que la défense est presque devenue une marque de fabrique parisienne depuis quelques saisons.

Angoulême allait d’ailleurs vite comprendre le lendemain que la défense parisienne ne serait pas longtemps perméable… Si offensivement, la nouvelle perle norvégienne de l’IPH allait encore régaler l’assistance, la maison noire était bouclée à double tour par l’arrière garde. Angoulême privé entre autres de son maître à jouer Adeline Gaschet, retenue pour cause de travail, ne pouvait opposer aux protégées d’Arnaud Gandais que quelques coups de ci, de là et la belle performance de Charlotte Deschamps dans les buts de l’ACH. Insuffisant pour ne pas subir la dure loi et un score 36-15 plutôt douloureux mais qui permit à l’entraîneur parisien de refaire quelques essais comme la veille, notamment de replacer Lesly Briemant au poste d’arrière droite. Elle confirmait d’ailleurs les bonnes dispositions vues la veille dans un jeu tout en percussion et vitesse à défaut de puissance et de puissance de shoot de loin.

Issy Paris pouvait repartir vers la capitale avec le sentiment du travail bien entamé dans sa préparation, avec seulement 4 matches amicaux programmés, il n’y pas beaucoup d’espaces pour se caler, mais tout cela est parfaitement assumé par Arnaud Gandais qui déclarait « Nous n’allons pas multiplier les matches amicaux avant le début de la saison. Il faut que nous atteignions notre pic de forme en octobre, c’est le début de nos grosses échéances. Alors même si nous devons commencer un peu plus difficilement en septembre, ce sera complètement voulu au vu des matches qui nous attendent le mois suivant »

Le 23/08/2013
A 20h30 Poitiers
Salle du Bois d’Amour
UMB-Bègles - ISSY-PARIS Handball : 30-33 (mi-temps : 14-15)

Le 24/08/2013
A 15h30 Poitiers
Salle du Bois d’Amour
ISSY-PARIS Handball - Angoulême CH : 36-15 (mi-temps : 16-7)

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités