mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
L'US Ivry veut retrouver de la hauteur
L'US Ivry veut retrouver de la hauteur
2 Septembre 2013 | France > LNH

La préparation se poursuit pour l'US Ivry qui a remporté haut la main, ce week-end "son" challenge Marrane. Les Val-de-Marnais vont profiter de la quinzaine pour effectuer les derniers réglages avant de recevoir Nantes lors de la 1ère journée de championnat.

Prophète sur ses terres et pour la deuxième année consécutive, l'US Ivry a remporté l'édition 2013 du challenge Marrane en triomphant de St Pétersbourg (29-24), une équipe qualifiée pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions et Kristianstad, (28-24) engagée elle, en coupe de l'EHF. A quinze jours de la reprise du championnat, les Val-de-Marnais ont pu ainsi mesurer leurs forces et ce qui restait à corriger ou à améliorer. « Par rapport à ce qu'on avait montré auparavant, constate Pascal Léandri, sur le plan physique et collectif, il y a de sacrés progrès, donc forcément, cela rassure un peu. L'équipe a trouvé ses marques, du rythme, le groupe vit bien ensemble. Au Caraty par exemple (deux défaites contre St Raphaël et Tremblay), on sortait d'un gros tournoi en Macédoine et on a payé nos efforts. On a été malmenés mais personne ne s'est désuni, il y a un excellent état d'esprit. Ensuite, s'il faut continuer à travailler, la défense est déjà bien en place. Offensivement, il y a encore des automatismes à améliorer. » Cette saison, l'effort de recrutement a été fait essentiellement sur la base arrière avec trois nouveaux joueurs. L'arrière gauche monténégrin Novica Rudovic (30 ans), le gaucher espagnol Javier Humet (23 ans) et le demi-centre Pablo Simonet (21 ans) qui retrouve à Ivry, Sebastian, son grand frère et qui remplace Diego, le cadet de la famille, parti vers Montpellier.

Trois recrues avec une intéressante marge de progression

Pascal Léandri s'est montré très satisfait de l'investissement des trois nouveaux joueurs qui sont venus enrichir l'effectif de l'USI. L'entraîneur val-de-marnais estime que les départs de Diego Simonet, Davor Dominikovic et Wissem Bousnina sont largement compensés. Victorien Mabire (ailier gauche) et Thomas Zirn (ailier droit) issus du centre de formation avaient paraphé leur 1er contrat pro dès le mois de février.  

Concernant Novica Rudovic (photo ci-dessous): « Il a été à l'image de l'équipe. Bien lors de notre 1er tournoi en Macédoine, moins bien au Caraty et précieux au Marrane. Il n'est pas avec nous, uniquement pour évoluer en défense. C'est une vraie rotation et c'est surtout un grand gabarit (1.98 - 100 kg), capable de défendre en n°3 et en n°2.»



Concernant Javier Humet (photo ci-dessous): « Il s'est un peu blessé (contracture aux adducteurs) lors du 1er match samedi contre St Pétersburg et nous l'avons préservé. C'est un joueur qui va nous apporter sa puissance de feu de loin, sa polyvalence attaque-défense et sa mobilité. Il n'a pas encore tout donné. Il y a encore la barrière de la langue, il faut qu'il s'adapte au jeu français (il a joué en Asobal avec Pampelune et Saragosse et en Roumanie, la saison dernière avec Constanta) mais je suis persuadé que cela va aller de mieux en mieux pour lui. Défensivement également, il est très intéressant.»



Concernant "Pablito" Simonet (photo ci-dessous): «Il est rentré très fatigué du Mondial juniors en Bosnie où il a été beaucoup sollicité avec la sélection argentine. Il était même blessé (déchirure d'un tendon de la cuisse) et nous avons été obligés de l'arrêter trois semaines. Nous l'avons partiellement utilisé sur le Caraty, il était souffrant la semaine dernière mais il a tenu sa place dimanche. Malgré son jeune âge, il commence à avoir de l'expérience, au plus haut niveau et comme tous les jeunes de sa génération, il a cette fougue et cette envie de marquer des buts. Sa préparation a été tronquée, là a été notre frustration mais au contact de son frère, il va vite rattraper le temps perdu.»

Ivry, agitateur d'une hiérarchie (déjà) établie ?

Et Ivry aura besoin de tout son effectif pour ne pas rater l'entame avec deux réceptions, Nantes (le 14 septembre) et Aix (le 21) et trois déplacements d'affilée, à Toulouse (le 27), à Cesson (en coupe de la Ligue, le 2 octobre) et à Chambéry (le 5). Un début de saison très périlleux pour une formation qui se cherche encore. «C'est un calendrier qui me déplait, avoue le technicien ivryen, mais en même temps, c'est la vie et je ne peux rien changer. Pour les spectateurs, c'est destabilisant, ils vont être sollicités sur deux rencontres en une semaine et puis après, plus rien pendant une vingtaine de jours ! Il faut qu'on soit prêts d'entrée pour prendre le maximum de points." Depuis 2010, l'US Ivry ne s'est pas souvent facilitée la tâche, sauvant sa tête parmi l'élite au mois de mai. La fin de l'été est propice aux bonnes résolutions mais les faits sont souvent contraires et l'équipe val-de-marnaise, jadis classée dans le Top 5 de la LNH, doit se contenter de la partie basse du tableau. «Si on excepte les équipes qui jouent l'Europe auxquelles je rajouterai St Raphaël qui s'est fort bien renforcé, il y a huit équipes qui vont poursuivre le même objectif. Depuis trois ans, il n'y a plus de ventre mou et surtout personne n'est à l'abri. Je considère que chaque week-end, Ivry jouera sa survie pour obtenir le meilleur classement possible à la dernière journée de championnat. Il faudra un peu de réussite, peu de blessés, la D.1 est devenue tellement dense qu'on ne peut préjuger de rien.» Il y a six ans, Ivry était monté sur la plus haute marche du podium mettant le bazar dans l'insolente suprématie montpelliéraine. Du côté de Delaune, les temps ont changé, la bête rouge et noire a perdu quelque éclat mais l'envie de jouer les empêcheurs de tourner en rond est encore vivace. Que Mathieu Bataille (photo ci-dessous) et les siens ne se gênent pas ! Surtout dans un championnat qui comme la saison passée, risque d'être assommé par un PSG sans rival sur le sol français.


© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités